Affichage de 39 Résultat(s)
Documents littérature enfantine

Les concentrés: Monuments de France

 Un concentré d’infos sur les 50 plus beaux ou plus célèbres monuments de France, des grottes de Lascaux au Mucem de Marseille.des châteaux et des palais (Haut-Kœnigsbourg, Château-Gaillard, Chambord, Versailles…)
des églises et des cathédrales (Notre-Dame de Paris, Sainte-Cécile d’Albi, le Sacré-cœur, la chapelle de Ronchamp…),
mais aussi des édifices plus inattendus comme les salines d’Arc-et-Senans, le palais du facteur Cheval, les Galeries Lafayette ou la Ligne Maginot.

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 79 pages

Mon avis: Mon avis : J’ai voyagé ! J’ai pris la route de France et j’ai découvert plein de monuments intéressants.
De Notre-dame de Paris au Palais des Papes, en passant par les différents châteaux immenses qui parsèment les terres de France, je suis allée de splendeurs en splendeurs…
Voilà encore un concentré qui va rejoindre ma bibliothèque, où ils ont leur place. J’aime ces petits carnets d’informations sur toutes sortes de thèmes.
Ils sont simples, pratiques et attirants par leurs couleurs. Je suis devenue fan de cette collection.
Points attribués : 10/10
Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour ce voyage en France.
[su_divider]
Romans

Le cercle et la fraternité de Christophe LUNETTO

 Londres, hiver 1886. Quelques jours avant Noël, le cadavre horriblement mutilé d’une prostituée est retrouvé sur les bords de la Tamise. Les jeunes et pas encore célèbres James M. Barrie, Arthur Conan Doyle et Bram Stoker se lancent sur la piste des tueurs. Des bas-fonds de la ville au plus profond de la lande écossaise, ils vont devoir dénouer les fils d’une intrigue périlleuse, percer des secrets séculaires et affronter un adversaire redoutable : la Fraternité. Bien des années plus tard, ils se souviendront de cette aventure horrifique pour leurs créations respectives de Peter Pan, Sherlock Holmes et Dracula.

Edition: Chemin Vert

Nombre de pages: 198 pages

Mon avis: Bram Stoker, James Barrie, et Arthur Conan Doyle sont des amis de longue date. Ecrivains tous les trois, chacun dans leur style, ils aiment à se retrouver afin de converser de toutes sortes de sujets.
Le hasard fait qu’ils se retrouvent mêlés à une drôle d’histoire: des meurtres horribles, des morts qui reviennent à la vie, et des soupçons qui s’enchaînent.
Ils décident de mener leur propre enquête, parallèle à celle de Scotland Yard. Les choses s’enchaînent très vite, et les voilà partis ensemble à la recherche du tueur présumé.
Mettre trois personnages connus, à l’époque victorienne, et écrire une enquête ressemblant très fort à celle se rapportant à Jack l’Eventreur, voilà qui  ne pouvait que me plaire! Il suffit d’y rajouter un peu de mystère et d’ésotérisme, et le tout était parfait.
J’ai adoré ce roman. Je l’ai même trouvé, à la limite, trop court à mon goût. Non que cela soit mal écrit, bien au contraire. Mais bien plutôt parce que j’aurais aimé rester encore un peu dans ce monde créé par l’auteur.
Le style d’écriture est fluide, les personnages très bien décrits, et les décors tout à fait à la hauteur. J’ai aussi jeté un oeil sur le net au fur et à mesure d’apparitions de personnages secondaires. Quel plaisir j’ai eu lorsque je me suis rendue compte que beaucoup d’entre eux avaient réellement existé.
J’ai passé un très bon moment avec ce roman, et je dois avouer que je l’ai littéralement dévoré. Je pense qu’il plaira à beaucoup de monde.

Points attribués: 9/10

Je remercie l’édition du Chemin Vert pour cette splendide lecture.

[su_divider]

Documents

Eric et Antoine sont dans un bâteau d’Eric MORENA

Le recit d’une star des annees 80 dans lequel s’entrechoquent les paillettes du Showbiz et l’aprete des annees SIDA.
 » C’est comme temoin d’une epoque aujourd’hui revolue que je desire rendre hommage a mon ami Antoine, mais aussi a toute une generation fauchee par cette funeste maladie et son cortege de souffrances, de regrets, de doutes et de pleurs… « 
Dans ce recit ou s’entrechoquent les paillettes du showbiz et l’aprete des annees sida, Eric Morena, natif de Saint-Omer, retrace son enfance et son adolescence tourmentees avant son entree dans une congregation catholique. Apres une dizaine d’annees de reflexion, notamment marquee par un sejour en Afrique, Eric quitte cette honorable institution. Il tombe alors amoureux d’Antoine, de cinq ans son cadet, qui l’encourage a poursuivre son reve : devenir chanteur et conquerir le grand public. En 1987, avec le lancement de l’incontournable titre Oh, Mon bateau !, la vie d’Eric Morena bascule dans le tourbillon de la celebrite : argent facile, rencontres sans lendemain, coming-out retentissant et scandales mediatises… Pendant ce temps, l’ombre du sida, avec sa terrible promesse de decheance irreversible et fatale, s’etend sur la vie d’Antoine. Sa mort ecrase Eric du poids de la solitude et de la culpabilite. Un temoignage emouvant et inedit qui se veut aussi une celebration de toute une generation sacrifiee.

Edition: Du moment

Nombre de pages: 218

Mon avis : Eric Morena a eu sa période de gloire dans les années 80. En dehors de la difficulté de percer dans le monde de la musique, il a aussi vécu l’apparition de la vague si meurtrière du SIDA.
Il raconte sa rencontre avec Antoine, celui qui l’a comblé, qu’il a aimé. Il raconte sa longue dégénérescence jusqu’à la mort. Et les choses sont loin d’être gaies.
J’ai été très moyennement convaincue par ce livre. Il décrit son parcours, bien sûr, mais j’ai eu aussi l’impression que de façon sous-jacente, il réglait quelques comptes d’anciennes querelles. De façon d’ailleurs même parfois bien mesquine.
Bien sûr, on ne sait jamais tout à fait comment les choses se passent derrière des portes closes, mais au vu du résumé, je m’attendais plutôt à des mises en garde, à des conseils pour se protéger, et bien sûr à son parcours musical.
Et je déchante… Je trouve finalement ce livre un peu vide de sens, car l’histoire d’Antoine reste secondaire. Il explique ses tromperies, ses envies de briller, ses envies d’ailleurs, la pitié et la peine qu’il éprouve pour Antoine.
Je n’ai finalement pas appris grand-chose, me retrouvant plutôt face à un récit brouillon, où l’on passe d’une idée à l’autre sans arrêt, où les pointés du doigt n’ont finalement pas l’occasion de se défendre.
Bref, je suis déçue.
Points attribués : 5/10
Je remercie l’édition du Moment pour cette lecture nostalgique.
[su_divider]
Biographies

Derrière la grille de Maude JULIEN

  Plus de cinquante ans après, Maude Julien se souvient encore du bruit du verrou, quand la grille s’est refermée sur elle. Son père venait d’acheter une bâtisse lugubre, flanquée d’un parc, dans la région de Saint-Omer. Maude, alors âgée de trois ans, y vivra cloîtrée, sans jamais aller à l’école, sans jamais avoir d’amis. Enfermée mentalement aussi, car le patriarche veut faire de sa fi lle une « supra-humaine ». Elle doit apprendre à surmonter la peur, les privations, la douleur, la solitude pour être capable de réaliser la mission à laquelle il la destine. Longtemps plus tard, elle comprendra que son père, haut dignitaire d’une obédience maçonnique ésotérique, avait échafaudé un projet vertigineux dans lequel elle tenait le rôle central.
Comment se défaire d’une emprise aussi extrême ? Où trouver la force d’échapper à un tel embrigadement ?
À dix-huit ans, Maude a réussi à quitter la prison de son enfance. Puis, au terme d’un long travail, à conquérir sa liberté.

Edition: Poche

Nombres de pages: 281 pages

Mon avis: Mon amie m’a parlé de ce livre suite à un reportage qu’elle avait sur TF1, il y a de cela quelques jours.
Je n’ai pu m’empêcher de me renseigner sur ce témoignage, et je me suis précipité pour acheter son récit. Bien que mon amie m’ait prévenu que ça devait être dur, je ne m’attendais pas à ce que j’allais découvrir.
Maude grandit avec ses parents, près du garage dont son père est propriétaire. Mais lorsqu’elle a trois ans, il décide d’acheter une maison dans laquelle ils seront complètement coupés du monde.
Maude a trois ans, à cette époque, et se rappelle du bruit de la grille qui se referme sur elle.
Commence alors pour elle un véritable chemin de croix, un parcours du combattant. Dès son plus jeune âge, elle subit un véritable lavage de cerveau, accompagné d’un programme d’éducation décrété par son père, qui dépasse l’entendement.
Ces activités la tiennent éveillée de 6 du matin jusque 23h, mélangeant plusieurs d’apprentissage d’instruments de musique, de scolarité à la maison, de gymnastique, de natation, de maçonnerie, etc.
Son père estimant qu’elle doit pouvoir, le cas échéant, être maîtresse de ses actes en toutes circonstances, il lui fait ingurgiter de l’alcool dès l’âge de 7 ans. Il lui fait également pratiquer des exercices d’impassibilité, des exercices de courage, de force, etc.
J’ai été secouée par ce récit bouleversant. Cet enfant a vécu un enfer dans tous les sens du terme. Et je n’en reviens pas qu’elle en soit sortie si saine d’esprit!
Ce livre, je l’ai lu à toutes vitesses, sentant mon estomac se retourner régulièrement. Je l’ai lu en quelques heures à peine. Et j’en suis ressortie complètement assommée.
C’est un récit qui ne laisse pas indifférent, au contraire! C’est un livre qu’il faut si vous avez le coeur bien accroché.

Points attribués: 10/10

Petit bonus

Voilà la fameuse maison

Maude aujourd’hui
Et son père
littérature enfantine

Agence confettis: Poney party tome 4 de Juliette SAUMANDE

 Pour l’anniversaire de Nathan, son nouveau client, l’Agence Confettis doit relever un défi de taille : le garçon adore les chevaux, mais… il a peur de tout. De tomber, de se faire mal, de marcher dans la rue… Alors aller dans un poney club pour son anniversaire, c’est hors de question ! Nathan fêtera son anniversaire chez lui. Mais comment faire venir un cheval dans un appartement ? Elliot décide de tout mettre en œuvre pour satisfaire son client.

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 141 pages

Mon avis :Avoir des fourmis, envie d’aller voir plus loin, sortir de ses habitudes… C’est ce que vit Eliott en ce moment. Peu habitué à rester longtemps dans le même endroit, il ne se sent pas bien. Et cela se ressent.
L’équipe d’organisateurs d’anniversaire se trouve chargée d’une mission particulière : créer une fête d’anniversaire super sympa pour un enfant ayant peur de tour.. Un sacré défi !
Pourtant, ils sont sur le coup. Entre cette organisation, et le souci d’Eliott, tout n’est pas facile.
Ce tome-ci reste dans le style des précédents. Il est sympathique, humoristique, et plein de bonnes idées… et des moins bonnes aussi, je dois avouer. Mais ces idées représentent bien ce à quoi pensent des enfants.
J’aime beaucoup cette collection. Au travers des aventures de l’équipe, on décèle des soucis et des solutions à la portée des plus jeunes.
Je le laisserai volontiers entre les mains de mes petites têtes brunes.
Points attribués : 10/10
Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture sympathique.
[su_divider]
littérature enfantine

Le combat de Remus et Romulus de Hélène MONTARDRE

 Amulius, roi d’Albe, a détrôné son frère Numitor. Il tente de faire disparaître sa descendance, des jumeaux, nés de la fille de Numitor. Mais les deux garçons, Remus et Romulus, ont pourtant survécu : abandonnés dans leurs berceaux, ils ont été nourris par une louve jusqu’à ce qu’un berger les recueille. Arrivés à l’âge adulte, ils apprennent enfin leur origine royale et décident d’affronter Amulius pour rendre le trône à leur grand-père…

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 57 pages

Mon avis :Voilà encore une légende de la mythologie un peu méconnue.
Cette paire de jumeaux abandonnés dans des circonstances tragiques vont se trouver nourris par une louve, qui leur sauvera la vie. Elle prendra soin d’eux jusqu’à ce qu’ils soient adoptés par un berger, qui les élèvera avec sa femme. Ils deviendront berger à leur tour.
Jusqu’à ce qu’ils découvrent qu’ils sont de descendance royale…
Avec des mots simples, faciles à lire, l’histoire de Rémus et Romulus est racontée pour de jeunes lecteurs. Les chapitres ne sont pas trop longs, et des images parsèment les pages.
Au bout du livre, il y a un petit index retraçant plus complètement les écrits et les histoires réelles entourant ces deux personnages.
Encore, cette petite série est bien agréable à lire.
Points attribués: 7/10
Je remercie l’édition nathan jeunesse pour cette lecture épique.
[su_divider]
Romans

Blasmusikpop de Vaa KAISER

 Johannes se destinait à autre chose qu’à cette vie fruste dans le village de ses ancêtres. Son grand-père, Johannes premier du nom, avait lui-même quitté Saint-Peter-sur-Anger pour aller étudier en ville – et observer le développement des vers solitaires ! –, avant de revenir et de s’établir comme médecin. C’est ce dernier qui a communiqué à son petit-fils son goût du savoir et sa passion pour Hérodote, qui font de lui aussi un original dans ce microcosme alpin où lire est considéré comme hautement suspect. Ainsi, lorsque le jeune homme échoue au baccalauréat, quel drame ! Le voici condamné à rester parmi les  » barbares « . Et il ne tarde pas à se faire embrigader dans l’un des événements majeurs de la localité : la venue d’un grand club de football hambourgeois… Des dialogues savoureux, une langue inventive, tantôt désuète, tantôt moderne, des personnages hauts en couleur, un luxe de détails, de l’esprit, beaucoup d’esprit. Avec son premier roman, très remarqué au moment de sa parution, Vea Kaiser s’en est donné à cœur joie.

Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 512 pages

Mon avis : Johannes est un homme tout à fait particulier pour son village. On lui a découvert le ver solitaire, juste après la Première guerre mondiale. Dans le petit village de Saint-Peter-sur-Anger, c’est un fait pas banal du tout. Ce qui arrive ensuite bouleverse encore plus les habitudes des villageois. Pendant que Johannes étudie tous les livres de la petite bibliothèque municipale se rapportant à son problème, son épouse attend un enfant.
Mais les choses se bousculent lorsque Johannes refuse la paternité de cette petite fille et part à la ville pour devenir docteur.
Ce qu’il arrivera à faire, au détriment des liens familiaux. Sa fille grandit, se marie, et a un petit garçon, baptisé lui aussi  Johannes. Les deux Johannes se lient profondément, et le grand-père apprend au petit-fils tout ce qu’il lui faut pour qu’il prenne sa relève.
Johannes junior va tracer son destin d’une façon tout à fait particulière….
Un beau pavé de plus de 500 pages, retraçant l’histoire d’un petit village de montagne resté ancré dans les traditions. J’aime beaucoup ce genre d’histoires et le piquant du récit m’a plu au plus haut point.
Les habitudes villageoises et les bouleversements qu’apportent deux hommes dans tout cela apporte un mélange tout à fait détonnant. Entre les choses qui ne changent jamais de génération en génération, voilà qu’il arrive deux êtres qui ont décidé que leur vie ne se passerait pas comme celles des autres.
Les inattendus, les surprises, et les changements d’époque sur trois générations rendent le récit tout à fait réel. Les améliorations du quotidien, les découvertes de l’informatique, des téléphones portables, des télévisions, des autobus, etc, cela donne une idée du temps qui passe, et c’est encore mieux.
J’ai passé un très bon moment en compagnie des Saint-pétruciens et de toutes leurs lubies et leur esprit d’entraide.
Points attribués : 8/10 
Je remercie l’édition Presses de la Cité pour cette découverte si particulière.
[su_divider]