C'est lundi, que lisez-vous?

C’est lundi, que lisez-vous? (366)

C’est lundi, que lisez-vous?

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Pixie

Ce que j’ai lu la semaine dernière

Ce que je lis en ce moment

Allemagne, 1837.

Le rêve d’une vie meilleure pousse les parents d’Ida à partir avec leur fille pour la Nouvelle-Zélande.

Quand leur navire accoste au sud de l’île après une longue traversée, les nouveaux colons s’installent dans un petit village de pêcheurs. Et Ida déchante. Non seulement elle a été mariée de force par son père à un homme qui se révèle brutal, mais la vie, au sein de cette communauté rigoriste, est tout aussi austère qu’en Allemagne.

Heureusement, Ida fait la rencontre de Cath, jeune femme que le destin n’a pas épargnée. Fille d’une prostituée, elle a grandi au sein d’une tribu maorie avant d’en être bannie.

Les deux femmes vont se soutenir et lutter pour gagner leur indépendance. Et, qui sait, trouver enfin le bonheur…

Le premier volet d’une nouvelle saga qui rappelle Le Pays du Nuage Blanc, le succès international de Sarah Lark.

Kim, dix-sept ans, a une furieuse envie de meurtre sur la personne de Connor, son ex petit ami, qui l’a quittée pour une autre. À présent qu’elle est coincée avec les deux tourtereaux dans l’avion pour leur voyage scolaire à Londres, elle confie cette envie d’étriper Connor à Nicki, la sympathique jeune fille assise à côté d’elle. Amusée, Nicki se propose de débarrasser Kim de son ex, en échange de quoi Kim la débarrasserait de son insupportable mère. Le crime parfait ! Une fois à Londres, Kim oublie Nicki… jusqu’à ce que Connor meure en tombant sur les rails depuis un quai de métro. Accident ? Suicide… ou meurtre ? D’autant plus qu’une note déposée à l’hôtel rappelle Kim à sa promesse faite dans l’avion…

Ce que je vais lire ensuite

1944, en Gironde, le roman d’une mère et de sa fille, brimées chacune dans leur destinée. La première a été contrainte au silence, la seconde traverse son adolescence au château de Cadillac, terrible école disciplinaire pour jeunes filles. Séparation, initiation, révélations… Un roman au cœur des secrets d’une famille et d’un site patrimonial.

Une autre vie…

Loin de la chèvrerie, des jours sans joie et monotones. Loin de celui qui les tourmente… Estelle et Céline, mère et fille, si proches, aspirent à de nouveaux lendemains.

Un jour de 1943, après un accès de violence paternelle de trop, Céline fugue. Au bout d’une course folle entre vignes et champs de sa terre girondine, l’adolescente découvre un château magnifique. Un vertige la saisit. Serait-ce le rêve de sa mère qui se matérialise ? Hélas… ce lieu n’est autre que l’Ecole de préservation pour les jeunes filles de Cadillac. Une ancienne prison devenue une école à la discipline de fer où Céline va vivre plusieurs années. Séparée de sa mère tant aimée, rendue inconsolable par son absence. Et par des secrets enfouis depuis trop longtemps…

Initiation, révélations, destins contrariés… Un roman au cœur des ombres d’une famille et d’un site patrimonial, le château de Cadillac.

Paul Davis n’est que l’ombre de lui-même : huit mois plus tôt, ce professeur de littérature à l’existence sans relief a vu un assassin transporter des cadavres de femmes dans le coffre de sa voiture.

Depuis, Paul subit les assauts d’un violent syndrome de stress post-traumatique. Comment se libérer de cette nuit d’horreur ? Pour l’aider, son épouse l’encourage à coucher sur le papier les pensées qui le rongent et lui offre, pour ce faire, une vieille machine à écrire.

Mais bientôt, aux images cauchemardesques de ses nuits viennent s’ajouter des bruits étranges, le tac tac tac frénétique des touches d’un clavier. Et plus inquiétants encore sont les messages cryptiques, tapés par la machine, que Paul découvre au petit matin.

Somnambulisme ? Machination ? Démence ? À moins que les victimes du tueur ne s’adressent à lui pour réclamer vengeance ? Avec le soutien d’Anna White, sa charmante psychiatre, Paul s’enfonce dans les méandres d’une enquête aux soubresauts meurtriers…

Et vous, que lisez-vous?

Commentaires

26/04/2021 à 8 h 06 min

Belle semaine livresque !



Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :