La minute point de croix

La minute point de croix #95

C’est la minute point de croix!

A côté de ma toute grande passion qui est la lecture, j’aime m’occuper les mains en créant diverses choses au point de croix, au crochet, en couture, et d’autres manières encore.

Aujourd’hui je vous en parle un peu plus longuement.

Coucou tout le monde!!

Décidément, les journées sont beaucoup trop courtes pour réaliser tout ce que je projette!  Il y a tellement de choses qu’on peut créer, ça me donne le tournis parfois hihi

En tout cas, ces dernières semaines, je ne suis pas restée inactive. Bien que je tente de rester concentrée sur un seul projet à la fois, mes idées voguent sans me demander mon avis. 

Au niveau de la broderie, j’ai terminé ma toile de Noël. Il ne restait pas bien grand chose la dernière fois que je vous l’ai montrée. Mais j’ai oublié de prendre la photo. Je vous montre ça la prochaine fois.

Au niveau crochet, j’ai un projet qui commence à se former, mais comme je l’ai dit, j’essaie de rester concentrée sur mon projet en cours. Du coup, j’évite de regarder ma réserve de coton hihi

Au niveau couture, je m’applique. Les mesures, les tracés, les découpages,… J’en suis à quelques heures de concentration !

J’ai entamé les premières petites coutures. Je me suis attaquée aux plus compliquées: les arrondis. J’ai finalement, pour faire ça correctement, de surfiler d’abord à la maison, puis d’aplatir au fer à repasser, avant de faire la couture à la machine. Du coup, ça prend plus de temps, mais je suis assez contente du résultat.

Et puis, je découvre l’univers de la cosmétique DIY. Et je vais vous dire: j’adore ça!! J’ai réalisé que de préparer des soins pour les membres de ma famille m’apaisait. L’attention que je dois fixer pour ne pas me louper sur les dosages me permet de relâcher la pression sur d’autres soucis. Et c’est vraiment agréable. Surtout quand on obtient un résultat positif.

Ces derniers temps, j’ai préparé plusieurs petites choses.

D’abord, un soin pour une jeune fille de mon entourage, souffrant de cheveux à problèmes. Je lui ai confectionné un masque à l’ortie. Bien qu’un peu trop dosé au niveau de la poudre d’ortie (que j’ai réalisé moi-même également), il donne un très bon résultat.

Je me suis ensuite attelée à créer un baume pour les douleurs musculaires de chéri. A base d’huile de pissenlit (réalisée à la maison), d’huiles essentielles et et d’argile verte, il dégage une odeur puissante pas totalement désagréable. L’application est facile, et cela a l’air de soulager relativement bien.

Pour mon museau, j’ai fait deux crèmes: une pour le jour, à base de rose, et une de nuit à base de lavande.

Je ne raffole pas de l’odeur de l’huile de rose musquée que j’ai utilisé comme base pour ma crème de jour. Je la trouve trop forte. Quand à la crème de nuit, je trouve l’odeur de l’huile essentielle de lavande trop présente.

Par contre, j’aime assez leur texture, celle de la crème de nuit étant un peu plus compacte que l’autre. 

Je pense que j’adapterai un peu les recettes les prochaines fois.

Décidant de sortir des sentiers battus et d’utiliser mes petites préparations maison, j’ai élaboré une petite recette pour un masque visage, à base d’huile de banane et de poudre de concombre.

Si l’effet produit pour la pose est très agréable, et laisse une peau toute douce, je n’ai pas apprécié son aspect. Je pense que je n’avais pas assez moulu les concombre. A retravailler, donc.

Comme le week-end dernier, nous avions décidé de nous rendre dans un parc d’attraction, j’ai préféré jouer la prudence. Et j’ai donc confectionné un gel après-soleil à base d’aloé vera. C’est tout doux et apaisant.

Profitant d’un jour de congé, je suis allée me balader, et j’ai fait une belle récolte de plantes utiles. J’en broyé certaines, et mis d’autres à macérér.

Dans le même temps, j’ai filtré des macérations qui étaient prêtes, et mixé mes bananes que j’avais mis à sécher.

J’ai préparé une petite crème gourmande, à l’odeur de cake à l’orange, pour mes deux plus jeunes garçons. Une base de crème neutre, avec un peu d’huile d’amande douce et une fragrance, et les voilà en train de se tartiner allègrement hihi

Enfin, j’ai cueilli de belles ombelles de fleurs de sureau, pour en faire un sirop au goût sucré, utile tant pour parfumer son eau que pour soigner une toux tenace.

Voilà, c’est tout. Mais je suis ravie d’avoir pu créer tout ça. 

Soukie m’a évidemment accompagnée tout au long de mon travail, et elle a l’air épuisée.

Sur ce, je vous dis à bientôt!

À propos de l’auteur

aufildespages chroniqueuse littéraire

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :