Romans

L’affaire du cheval qui savait compter de Natacha Henry

Berlin, 1904. Charlotte, 16 ans, est livreuse de fruits et légumes. Elle se précipite comme tous les Berlinois rue Griebenow, où un pur-sang nommé Hans fait sensation. Du sabot, le cheval compte juste, choisit une carte à jouer et répond aux questions de son maître ! Est-il un génie ou un truqueur ? Décidée à le savoir, la jeune fille l’observe, puis se rend à la bibliothèque et au zoo pour enquêter. Son ami Théo et Bona Peiser, la première femme bibliothécaire d’Allemagne, l’aident. Des sociétés savantes viennent observer le cheval prodigieux. Un jour, un savant invite Charlotte à tester Hans. Et… 

/10

 pages

Merci à l’édition Rageot pour cette plongée historique 

Mon avis: Charlotte a entendu parler d’un cheval qui sait compter. Mais sa condition de vendeuse dans la boutique de sa mère ne lui permet pas vraiment d’avoir du temps libre. C’est donc en cachette qu’elle court un jour dans les rues de Berlin pour aller voir ce prodige… 

Nous sommes en 1904, à Berlin. Ce roman est basé sur une histoire vraie, ce qui était un premier bon argument pour que je m’intéresse à ce titre! 

L’histoire n’est pas longue, et pour cause. Il s’agit en réalité d’un fait divers qui a enflammé durant quelques mois les esprits européens. Durant ce temps, des scientifiques se sont penchés sur ce cas particulier, et quelques représentations ont été organisées par le propriétaire du cheval. 

Dans cette histoire, nous abordons plusieurs thèmes: l’extraordinaire bien sûr, mais aussi la condition des femmes dans la société dite cultivée. L’accès aux universités n’était pas encore très répandu pour les femmes, et les connaissances médicales ou scientifiques étaient gardées hors de leur portée. 

C’est donc d’autant plus intelligent d’avoir placé une jeune fille comme personnage principal dans cette histoire.  

J’ai trouvé ma lecture très intéressante. Et bien que courte, elle recèle beaucoup de choses inattendues. J’ai déjà lu un autre livre de Natacha Henry, qui traitait de Marie Curie et de sa sœur. Une histoire que j’avais également beaucoup aimé. 

Pour ma culture personnelle, je me suis évidemment penchée sur l’histoire à l’origine du roman. Et j’ai récolté quelques images que je partage avec vous.  

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :