Young adult

L’anti-magicien tome 4: L’abbaye d’ébène de Sébastien DE CASTELL

Edition: Gallimard jeunesse

Nombre de pages: 480 pages

0 %

Résumé: Personne n’a jamais trouvé la mystèrieuse Abbaye d’ébène. Cela n’empêche pas Kelen de partir à sa recherche. Son espoir : y trouver un remède contre le mal qui le ronge. En chemin, son complice, l’infernal Rakis, tombe dans une embuscade. Désormais seul, Kelen pourra-t-il sauver celui qui est devenu son meilleur ami… sans l’aide de Furia, la vagabonde, à qui il a tourné le dos ?

Affrontements époustouflants, pouvoirs insoupçonnés et choix déchirants : la quête initiatique d’un jeune mage dans une grande fresque riche et pleine d’humour.

Merci à l’édition Gallimard pour cette épopée

Mon avis: Kelen poursuit sa recherche de soins. Il veut se débarasser de l’ombre au noir. On lui a parlé d’une abbaye se trouvant dans le désert. Avec Rakis, il veut tenter sa chance.

Mais les dangers sont partout, et Kelen va une fois de plus s’en rendre compte, au détriment de Rakis…

Ce nouvel opus a une dynamique un peu différente des précédents tomes. Un élément, d’importance, change tout: Rakis . Ce chacureuil, mine de rien, donne du peps au récit, avec ses sarcasmes, ses râleries et ses actions rapides.

Hors, dans ce tome, il n’est pas très présent. Kelen va pour la première fois se retrouver totalement seul. Et à cette occasion, on va enfin voir ce dont il est réellement capable.

L’abbaye d’ébène est un lieu très particulier. Magie, confrérie mystérieuse, monstres dangereux sont autant de choses que cet endroit abrite. Dès l’arrivée du jeune homme, on se rend compte qu’il y a des choses qui ne collent pas. Et les interrogations sont nombreuses.

Par rapport au tome précédent, la famille de Kelen prend un peu plus de place. Les attaques prennent plus d’ampleur, mais sont aussi plus sournoises. De quoi assombrir le tableau.

Il manque aussi Furia, cette guerrière douée. Ses enseignements manquent au récit, ainsi que son histoire personnelle. 

Finalement, bien que l’abbaye d’ébène soit très intéressante, le rythme du trio que nous avions l’habitude de suivre m’a manqué. C’était quelque chose qui fonctionnait bien, et je trouve dommage d’avoir disloqué ce groupe.

J’espère donc que nous les retrouverons dans les prochains tomes, puisqu’il en reste encore deux à découvrir.

C’est en tout cas une série qui me plaît beaucoup malgré la petite baisse de régime du présent livre.

J’ai donc bien hâte de voir arriver le tome 5!

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :