Young adult

Faites attention à moi d’Alyssa SHEINMEL

Edition: Casterman

Nombre de pages: 399 pages

0 %

Résumé: Hannah Gold, 17 ans, est non seulement enfermée mais aussi surveillée 24h sur 24h car les médecins et le juge ont déclaré qu’elle « représentait un danger pour elle-même et autrui. » Mais de quoi est-elle coupable, exactement ? Petit à petit, en parlant à Lucy, une camarade de chambre nouvellement arrivée, la jeune fille va se confier. Ce qui est arrivé à sa meilleure amie Agnès, cet été, était un accident. Un simple accident…

Merci à l’édition Casterman pour ce sujet intéressant

Mon avis: Hannah ne sait pas pourquoi elle est là. Pourquoi elle est enfermé dans cette chambre aseptisée.

Elle ne comprend pas ce qu’on lui reproche. Elle n’a rien fait, et surtout pas ce dont on l’accuse.

Pour autant, elle doit bien se plier aux règles du lieu, arpenter la pièce de long en large et meubler le temps comme elle le peut… Jusqu’à ce qu’elle ait une compagne de chambre, qu’elle va pouvoir aider.

Ce roman est très particulier. On ne vit l’histoire, dans la plus grande majorité, qu’à travers les pensées et les souvenirs de Hannah. On voit les choses à sa manière.

On ne quitte donc pas, pour ainsi dire, cette chambre d’hopital. On l’accompagne à la douche ou au réfectoire.

Nous finissons par connaître la jeune fille intimement. Elle nous raconte tout.

Mais ce dont elle se rappelle et ce qu’elle pense, est-ce vraiment la réalité?

Le thème abordé, la schizophrénie, a été traité de manière remarquable. On commence par voir la vision des choses d’une personne atteinte de cette maladie. Nous voyons ce qu’elle voit, ce qu’elle entend et ce qu’elle tient pour vrai. 

Puis nous traversons le miroir, et démêlons le vrai des hallucinations. Et c’est là que l’on se rend compte de la difficulté de vivre normalement, pour une personne schizophrène.

Les raisonnements de Hannah, après la découverte de son diagnostic, sont percutants. Elle remet tout en question, tout ce qu’elle voit, ce qu’elle entend, et même ses souvenirs.

J’ai trouvé ce roman vraiment intéressant. Intrigant dans la première partie, puisque l’on ne sait pas vers quoi on va. Et intéressant dans la seconde, pour le cadre compliqué de la schizophénie.

Ce n’est pas un thème régulièrement abordé. Mais je trouve que ce livre le fait remarquablement bien. Laissez-vous tenter!

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :