Romans

Les naufragés du déluge de Christian Laborie

Dans un avenir proche, le climat est déréglé et des trombes d’eau se déversent sur la Terre. Dans leur mas isolé des Cévennes, Simon, Lise et leurs deux enfants, piégés par les flots, organisent leur survie. 

2060, c’est demain. Le dérèglement climatique a poursuivi son œuvre, tout comme la désertification des campagnes et la concentration urbaine. 

Simon, journaliste, son épouse Lise et leurs deux enfants ont quitté la ville et ses désagréments ? pollution, insécurité ? pour s’installer dans un mas perché dans les Cévennes où ils coulent des jours heureux, proches de la nature. Soudain, sans crier gare, sur toute la planète l’apocalypse se déchaîne : des trombes d’eau se déversent du ciel et bientôt tout est submergé. Les lits des cours d’eau débordent, les villes sont noyées, les survivants se réfugient au sommet des immeubles. 

7/10

295 pages

Merci à l’édition Presses de la Cité 

Mon avis: Simon, Lise et leurs enfants ont fait le choix d’un retour à la nature depuis quelques années. Ils se sont installés dans un endroit douillet, où ils cultivent un potager, préparent des conserves, et peuvent travailler à distance. 

Il faut dire que le climat, depuis quelques décennies, est complètement bouleversé. Aucun pays n’a été épargné. 

Mais lorsque la pluie se met à tomber et qu’elle ne s’arrête plus, c’est l’inquiétude et la peur qui s’installent. Et quand les eaux montent, la famille se retrouve isolée dans le grenier de leur demeure, se demandant ce qu’il est advenu du reste du monde… 

Nous abordons ici des sujets dont nous entendons parler quotidiennement dans les journaux, les émissions télé, et dans les spots publicitaires: le climat, l’écologie, l’empreinte humaine, les risques pour le futur,… 

Nous sommes en 2060 dans cette histoire. L’auteur nous a donc propulsés dans le temps, et nous pose en plein de conditions climatiques catastrophiques. Un électrochoc en direct… 

Ce futur qui nous semble si lointain est cette fois à nos pieds, littéralement. Puisque du haut de ce grenier dans lequel se sont réfugiés Simon, Lise et leurs enfants, c’est le monde que nous voyons disparaître sous des mètres d’eau. 

C’est une histoire qui se lit très vite, le roman n’étant pas très long. Mais si on est attentifs, il peut nous permettre de voir l’impact que nos actions d’aujourd’hui peuvent avoir sur demain. C’était en tout cas plutôt intéressant. 

À propos de l’auteur

aufildespages chroniqueuse littéraire

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :