Angleterre, octobre 1942. Mary Jones, qui vient de fêter ses 18 ans, doit faire ses adieux à son petit ami, Jack, lorsqu’elle apprend que sa maison a été détruite par les bombardements ! 

Des décombres elle ne parvient à sauver que le coffre par chance intact de son père. Sans domicile, dorénavant orpheline, Mary emménage chez les parents de Jack. Mais, en lisant les documents que contenait le coffre, Mary découvre un terrible secret. 

Elle décide alors de partir à Cliffehaven, sur la côte sud-est du pays, pour y trouver des réponses. Là, elle est logée à la pension du Bord de mer, et se lie d’amitié avec sa propriétaire, Peggy Reilly, qui découvre bientôt la raison de sa présence. Mais, en voulant l’aider, Peggy pourrait bien mettre sa vie en danger… ainsi que celle des occupantes de la pension ! 

8/10

334 pages

Merci à l’édition L’Archipel et Netgalley

Nous sommes de retour à la Pension du bord de mer de Peggy Reilly. Les journées passent à toute vitesse, entre l’effort de guerre à fournir, le quotidien de chacun et les petites surprises du hasard. 

D’ailleurs, Mary Jones en sait quelque chose. Elle qui vit avec un père aimant et une mère acariâtre et qui ne rêve que de devenir institutrice et d’épouser son amoureux. Mais un bombardement vient bouleverser toute sa vie. 

J’aime beaucoup cette série, pour son côté familial et chaleureux. Peggy Reilly est une propriétaire mère-poule, qui aime chouchouter ses enfants, ses pensionnaires, ses amis. Les liens qui les soutient sont ceux qui façonnent les belles amitiés.  

Nous sommes en 1942, l’époque du système débrouille. Les rationnements sont là, les potagers entretenus au maximum et les aides spontanées se font régulièrement. Nous sommes dans une époque où le voisinage peut encore représenter une famille élargie.  

Bien sûr, nous sentons l’inquiétude dûe à la guerre, aux bombardements. Et les maris, frères ou fils partis se battre sont accompagnées en pensée par toutes les femmes restées au pays. C’est, là encore, très bien décrits, et on le ressent pleinement.  

L’histoire de Mary Jones est intéressante également. Du point de départ, où la jeune fille est dans une situation relativement normale, on aboutit à des découvertes surprenantes sur le passé de celle-ci. Ce qui l’amène d’ailleurs à entreprendre des choses qu’elle n’aurait jamais imaginées.  

C’est donc un nouveau tome qui se lit avec plaisir et rapidement. De quoi bien s’installer avec un bon café hihi 

 

aufildespages

aufildespages chroniqueuse littéraire

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :