Le temps d'un café

Top ten tuesday #8

Bonjour les haricots!
Frogzine nous a concocté  un nouveau thème, pour ce mardi, qui va nous permettre de ressortir plusieurs livres de notre étagère, histoire qu’ils puissent les stars aujourd’hui.
Le thème est: Les 10 livres qui sortent de l’ordinaire (par son écriture, ses personnages, son histoire, etc.)

Voici mon top ten

Pip est un jeune garçon rêveur et sensible. Élevé par une sœur revêche et un beau-frère d’une nature excellente mais tenu sous la coupe de cette maîtresse femme, il aime à traîner au cimetière où sont enterrés ses parents. Les pierres tombales, bien évidemment, ajoutent à l’atmosphère lugubre de l’Angleterre dépeinte par Dickens, toile de fond au récit de l’ascension sociale de Pip.
Enfant, avant même qu’un héritage inattendu éveille en lui « de grandes espérances », il voit le monde à travers le filtre étrange de son imagination qui frise parfois le surnaturel et le prédispose à la rencontre avec deux êtres qui vont transformer sa vie : un forçat évadé, figure qui reparaîtra de manière récurrente, et Miss Havisham, vieille folle qui n’a de cesse, pour venger sa jeunesse bafouée, d’exhorter Estella à briser le cœur de toute la gent masculine. C’est chez elle, dans une demeure au temps assassiné, qu’il fera l’apprentissage des bassesses de la nature humaine.

Ove est un senior de cinquante-neuf ans, veuf, fraîchement « mis au repos » pour ne pas dire licencié après trente ans d’activité. Cela fait près de quarante ans qu’il vit dans le même pavillon, au sein du même lotissement quelque part en Suède.
Sa vie est régie par des habitudes, rituels et autres schémas traditionnels car Ove est un homme qui a besoin de règles. Alors le jour où sa femme décède, Ove ne se laisse pas avoir. Il ne change pas ses habitudes, pour autant il perd doucement l’envie de vivre sans Sonja, sa défunte épouse.
C’est alors qu’il se décide, il va tout planifié pour mettre fin à ses jours. Dans un premier temps, il va essayé de se pendre mais sans grand succès car la corde qu’il a solidement arrimé à un crochet au plafond du séjour cède alors qu’il se sentait partir. Il maudit alors l’obsolescence des objets de notre époque ! Première tentative : loupée … tant pis, il réessayera le lendemain.
Mais c’est sans compter sur l’arrivée de nouveaux voisins particulièrement intrusif et d’un chat vagabond complètement mité ,dont Ove va devoir s’occuper. Chacun leur tour, ils vont empêcher toutes les tentatives d’Ove de mettre fin à ses jours, plus ou moins sans le vouloir.

Poète et nouvelliste, Jen Campbell s’est inspirée de son expérience de libraire à Édimbourg et à Londres pour rapporter dans un blog ses conversations invraisemblables, étranges ou extravagantes avec certains clients. Le succès de son blog lui a donné l’idée de partager sous forme de recueil ces perles complètement inouïes – et pourtant vraies ! Le livre a déjà été traduit dans une dizaine de pays. Suite au succès du livre (bestseller du Sunday Times), un deuxième volume est sorti deux ans plus tard.

Marnie, petit génie des mathéma-tiques du prestigieux établissement St Libby, a tout de l’élève modèle. Jusqu’au jour où, avec son amie Rachel, elle commet l’irréparable. Pour oublier, elle va noyer son angoisse dans l’alcool.
Juste avant ces événements drama-tiques, elle a fait une rencontre singulière : sa seule raison de vivre, désormais, sera de revoir Freddie Friday, ce garçon qui travaille à l’usine de céréales Shredded Wheat. Ses rêves vont devenir les siens. Mais pour qu’ils se réalisent, elle aura besoin de son professeur de maths, la belle Julie Crewe, autrefois danseuse. Acceptera-t-elle de l’aider ? Aura-t-elle envie de remuer le passé, de se rappeler ce temps où elle était encore capable de danser, avec l’irrésistible et mystérieux Jo à Central Park ?

« Moi, c’est Gurty (quand j’étais petite, je croyais que je m’appelais ”Arrête”, mais en fait non).
Aujourd’hui, c’était le premier jour des vacances. Gaspard et moi, on a pris le train pour la Provence. Gaspard, c’est mon humain. Il est gentil, joueur, fidèle… et quelle propreté !
En arrivant dans notre cabanon provençal, j’étais si excitée que je faisais des petits bonds, comme quand j’ai des vers. Le vestibule sentait toujours le fenouil, le salon toujours le thym, la cuisine toujours l’andouille et mon panier toujours le chien.
Voilà ! Nous étions en vacances. L’aventure et la rigoladeallaient pouvoir commencer. »

Tom est le ‘septième fils d’un septième fils’ et possède un don particulier pour voir et entendre ce que le commun des mortels ne voit ni n’entend. Il a donc les qualités requises pour devenir l’apprenti de l’Epouvanteur. A treize ans, apprendre à chasser sorcières, gobelins, spectres et autres esprits malfaisants lui paraît autrement excitant que de soigner les cochons et épandre le fumier. Tom entame donc son apprentissage auprès de l’Epouvanteur, qui le teste dès la première nuit en l’enfermant, tout seul, dans une maison hantée. Mais le pire reste à venir.
Mensonges d’une nuit d’été.
1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l’enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l’abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s’intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l’enquête, au grand dam de l’une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

Angleterre, 1852. Katharine est envoyée par sa tante et tutrice au manoir de Darkwind où vit son oncle Tulman. Elle doit prouver que celui-ci a perdu la raison et le faire interner pour qu’il cesse de dilapider la fortune familiale. À Darkwind, Katharine rencontre un vieil homme excentrique, mais surtout génial, qui se consacre à l’invention de fascinants automates. À ses côtés, travaillent des dizaines de personnes qu’il a arrachées à la misère. Katharine doute : l’héritage familial mérite-t-il qu’on sacrifie son oncle et les familles qu’il protège ? Pour le savoir, elle décide de rester un mois à Darkwind. Trente jours au cours desquels elle se rendra complice d’espionnage, échappera de justesse à la mort et tombera amoureuse…

Lorsque Leo Wattin apprend au détour d’une conversation que son arrière-arrière grand-père, H. Isakowitz avait dissimulé un trésor avant de fuir les nazis, il propose à son père et son grand-père de partir à sa recherche. C’est le début d’un road-trip intergénérationnel depuis la Suède jusqu’en Pologne.

Plus de cinquante ans après, Maude Julien se souvient encore du bruit du verrou, quand la grille s’est refermée sur elle. Son père venait d’acheter une bâtisse lugubre, fl anquée d’un parc, dans la région de Saint-Omer. Maude, alors âgée de trois ans, y vivra cloîtrée, sans jamais aller à l’école, sans jamais avoir d’amis. Enfermée mentalement aussi, car le patriarche veut faire de sa fi lle une « supra-humaine ». Elle doit apprendre à surmonter la peur, les privations, la douleur, la solitude pour être capable de réaliser la mission à laquelle il la destine. Longtemps plus tard, elle comprendra que son père, haut dignitaire d’une obédience maçonnique ésotérique, avait échafaudé un projet vertigineux dans lequel elle tenait le rôle central.
Comment se défaire d’une emprise aussi extrême ? Où trouver la force d’échapper à un tel embrigadement ?
À dix-huit ans, Maude a réussi à quitter la prison de son enfance. Puis, au terme d’un long travail, à conquérir sa liberté.

Et vous? Quel est votre top ten?

Commentaires

22/11/2017 à 10 h 56 min

Gurty <3 J'adore!



21/11/2017 à 20 h 36 min

J’avais juré que je ne lirais jamais l’apprenti épouvanteur mais finalement j’ai craqué et il est dans ma pal ^^



21/11/2017 à 14 h 48 min

Je n’ai lu aucun de ces livres !



21/11/2017 à 11 h 11 min

Je ne connais que l’Epouvanteur, et en Effet, il sort vraiment du lot dans la catégorie jeunesse ! J’imagine que c’est le nouveau Chair de Poule un peu ^^



21/11/2017 à 9 h 17 min

L’enfant du lac me fait trop trop envie!!! Il est dans ma PàL mais tu sais ce que c’est … on a des pile à lire démentielles et des journées bien trop courtes 😉



21/11/2017 à 8 h 43 min

Le journal de Gurty est dans ma PAL, mais je ne l’ai pas encore lu. Mais pour l’avoir feuilleté, ce livre semble en effet avoir toute sa place dans ce top 😉



21/11/2017 à 8 h 06 min

Le vieux râleur et suicidaire m’a beaucoup plu et touchée. En plus d’être drôle, c’était vraiment un roman original !
Héhéhé, c’est vrai que Gurty est une saga atypique qui a bien sa place dans ce top.
Je n’ai pas lu et ne connais pas le reste.^^ (Sauf l’épouvanteur que je connais de nom…)



Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :