Romans

Aliénor, un dernier baiser avant le silence de Mireille CALMEL

 1204 : Jean sans Terre règne sans partage sur l’Angleterre, décidé à éteindre jusqu’au souvenir de son frère, l’illustre et défunt Richard cœur de Lion. Une femme pourtant se souvient. Eloïn Rudel, grande prêtresse d’Avalon. Celle qui fut la compagne de l’ombre de Richard et la mère de ses enfants. Dissimulée au cœur de la forêt de Brocéliande avec sa fille Anne, traquée par Jean au titre de sorcière, elle est déterminée à livrer dans ses mémoires toute la vérité sur ses véritables relations avec Saladin, la légende d’Excalibur et du Graal, sa rencontre avec Merlin, les complots de Jean et la mort de Richard. Un témoignage qui apporte un éclairage différent et inattendu sur les événements retranscrits par sa mère, Loanna de Grimwald. Un témoignage qui offrira à Anne son ultime chance de survie contre Jean à l’heure ou, à Fontevrault, la grande Aliénor tente de pérenniser l’empire Plantagenet en unissant sa petite fille, Blanche de Castille, à l’héritier de France.

Edition: Xo édition

Nombre de pages: 488 pages

Mon avis : J’ai dévoré un beau gros pavé comme je les aime.
Aliénor… reine mythique parmi quelques autres. Mireille Calmel s’est attachée à retracer sa vie, au travers d’une série de livres, romancés mais sur grand fond historique. Pour ce dernier livre, c’est Eloïn Rudel, sa filleule, qui relate sa façon de vivre les choses, de la naissance des enfants d’Aliénor, jusqu’à l’heure de déposer les armes et de laisser le monde tourner sans elle.
Eloïn a grandi dans la magie d’Avalon, grâce à sa mère Loanna. Mais la naissance de Richard, futur Cœur de Lion, va changer tout ce qu’elle aurait pu imaginer comme avenir. Elle deviendra son amour, son amante, et au travers de décisions difficiles à prendre, auront deux enfants.
Un parcours sur plusieurs décennies feront vivre tous ces personnages qui ont marqué de leur passage l’Histoire, et leurs destins sont loin d’être simples…
J’ai beaucoup, beaucoup, aimé ce mélange de royauté, de guerre, de conquête, de magie, de sentiments, et de liens familiaux.
Mireille Calmel maîtrise son sujet, c’est sûr. Les tournures de phrases, les termes utilisés, et la profondeur de ses descriptions absorbent totalement le lecteur, qui se trouve embarqué à la suite des personnages dans leurs épopées.
Sous forme de livre qu’Eloïn écrit pour sa fille, elle remonte dans ses souvenirs. Régulièrement, Anne apparaît, pour rappeler que c’est à elle que cette magicienne s’adresse.
Je n’ai pas vu défiler les pages, tant j’étais prise dans les voyages en bateau, à cheval, les naissances, les morts, et toutes les intrigues rendant si difficiles les alliances, même entre frères.
Je trouve que ce livre referme bien cette série imposante, et complète. Il est l’épilogue digne de ce si long parcours qu’aura eu cette reine hors du commun, accompagnée de ses enfants, et de ses amis les plus proches.
J’ai passé un très bon moment, et j’espère que cet écrivain entamera bientôt une autre série aussi bien écrite.
Points attribués : 8/10 
Je remercie l’édition XO Edition pour cette lecture épique.
Petit bonus
Aliénor d’Aquitaine
Quelques vues de Brocéliande



Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :