Bienvenue à Big Stone Gap d’Adriana TRIGIANI

Romans

 Ce roman, nous plonge en 1978 dans une petite ville Américaine où tout le monde se connaît. Ave Maria personnage principal de ce roman est pharmacienne à Big Stone Gap et vient de perdre sa mère. Son père Fred Mulligan est également décédé. Sa mère la laisse affronter un terrible secret de famille. Ave Maria est l’une des rares étrangères à vivre à Big Stone Gap. En effet, elle est Italienne de par sa mère mais a toujours vécu ici. C’est une femme très occupée qui passe son temps à s’occuper des autres et a oublié de penser à elle. C’est une vieille fille. À Big stone Gap, les filles se marient jeunes ou ne se marient pas. Ave Maria va sur sa Trente sixième année alors elle a déjà sa petite idée sur la question. Elle lit les personnalités d’après les visages grâce à un livre chinois qu’elle aime emprunter à la Bookmobile d’Isa Lou, la bibliothécaire de la ville qui est sortie avec la moitié des hommes du coin

Edition: Charleston

Nombres de pages: 315 pages

Mon avis: Mon avis :  Big gap stone est une petite ville comme je les aime , avec les voisins qui se connaissent, des petits commerces, des traditions, des fêtes locales, et tout le toutim. Ave Maria, trentenaire, a vécu toute sa vie de la même manière, en cotoyant les mêmes personnes, et en ne dérogeant jamais à ses habitudes.
Jusqu’au jour où sa mère décède. Elle hérite, ce jour-là, de la maison dans laquelle elle a toujours vécu, de la pharmacie dans laquelle elle travaille et d’une lettre qui va tout changer. Sa mère lui apprend, de l’au-delà, qu’elle n’est pas la fille de Fred Mulligan, qu’elle est italienne, et que son père n’a jamais su son existence.
Bouleversée et pas mal secouée, Ave Maria tente tout doucement de découvrir qui est ce père qu’elle n’a jamais connu. Elle tombe sur une correspondance qu’entretenait sa mère avec sa tante, vivant en Italie.
De fil en aiguille, les choses avancent.. mais pas toujours comme elle le voudrait. Car si jusque-là, elle était la vieille fille de la petite ville, les demandes en mariage commencent à lui tomber dessus. Et évidemment, comme dans toutes les petites villes, tout le monde veut s’en mêler un peu.
C’est un livre doux, tendre, et rempli de petites touches amusantes. Il m’a beaucoup plu par sa simplicité, par la façon qu’il a de transporter le lecteur au pied des montagnes américaines, là où les valeurs ancestrales sont encore si fort respectées.
J’ai passé un très bon moment en compagnie d’Ave Maria et d’Iva Lou, qui ont été pour moi, les personnages les plus forts du récit.
Points attribués : 7/10
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :