Bilan récapitulatif d’avril 2015

Bilans

Bonjour bonjour tout le monde!!

Nous voilà déjà arrivés au bout d’avril. Derrière nous les oeufs de Pâques, le premier barbecue, les sorties littéraires qui nous font baver…

Devant? D’autres sorties littéraires qui nous feront baver, les prochains barbecues et l’arrivée des jours d’été.

Pour moi, en plus, mon mariage. Mariage que  nous préparons, chéri et moi, depuis plus d’un an déjà… Il nous reste encore un peu moins de trois mois à attendre maintenant. Par contre les préparatifs s’enchaînent, et c’est la folie!!!

Pas de panique (enfin pas de raison de stresser…bon d’accord, j’en suis quand même déjà à faire des mauvais rêves cauchemars traitant de ce jour que je voudrais parfait), mais il faut encore discuter de la pièce montée avec le traiteur…

Ne rien oublier pour la décoration avec la décoratrice…
… entre autres choses hihi

Mais bon je m’égare…

Je reprends mon sérieux, je referme mon cahier mariage et je reprends mon bilan d’avril.

Alors j’ai lu 9640 pages, et donc un total de 31 livres.

Voilà mon classement

Mes coups de coeur

Ceux qui m’ont un tout petit peu moins plu

Et enfin ceux que j’ai pas vraiment aimé
Voilà maintenant mon programme pour le mois de mai

Bon, bien sûr, il y aura peut-être d’autres livres qui viendront s’ajouter. Mais je vais m’efforcer de me tenir à jour dans la Pal mensuelle de départ 🙂
Florence et Denis Leroy ont tout réussi. Ils ont une belle maison, deux belles carrières et trois beaux enfants. Mais aujourd’hui, après vingt ans de mariage, ils divorcent. Problème : ni l’un ni l’autre ne veut la garde des enfants, trois ados insupportables ! Face à ce cas exceptionnel, c’est à leurs  » chers petits  » que le juge remet la décision de choisir avec quel parent ils veulent vivre. Pas évident : l’aîné, 17 ans, est un ado lymphatique, la cadette, 16 ans, est en plein éveil sexuel et le petit dernier, 12 ans, est un surdoué introverti. La partie ne fait que commencer, un match que chacun compte bien remporter afin de ne plus être soumis aux contraintes familiales… Garde tout, surtout les gosses ! est un roman jubilatoire et sarcastique, où père et mère s’adonnent à un jeu délicieusement sournois: tout faire pour ne PAS avoir la garde ! Guillaume Clicquot, auteur multifacettes, nous livre ici une pure comédie sur le divorce. Une plume bien trempée au service d’un sujet délicat, traité avec un humour décapant, et des dialogues qui font mouche. Garde tout, surtout les gosses ! a inspiré le film Papa ou Maman, avec Laurent Lafitte et Marina Foïs.
Quinze ans se sont écoulés depuis la défaite de l’Empereur Noir. Pour la première fois, Enkidiev connaît la paix. Les Chevaliers d’Émeraude ayant survécu aux combats doivent oublier leur passé douloureux et donner un autre sens à leur vie. Trouver leur voie, fonder une famille, chercher l’âme sœur. Redécouvrir à tout prix la sérénité.
Pourtant, une ombre plane sur la confrérie : le roi Onyx est en danger. Le venin de sa blessure de guerre le tue à petit feu. Même s’il s’accroche désespérément à la vie, il lui reste peu de temps…
N’écoutant que leur courage et leur sens du devoir, les Chevaliers se réunissent à nouveau. Mais parviendront-ils à sauver leur souverain ?
Depuis la disparition de ses parents, la jeune Adel Pullman n’a qu’un refuge : le grenier du sinistre orphelinat où elle est obligé de vivre. C’est là qu’elle fait deux découverte surprenantes : le carnet de son père et un médaillon aux étranges pouvoirs, qui lui permet de basculer dans un autre monde. Ces objets ont-il un lien avec le continent englouti que le professeur Pullman recherchait quand il a disparu ? La légende d’Atlantis est-elle entrain de renaître ? Adel se lance dans cette quête légendaire, seule. Seule ? Pas vraiment. Car un personnage mystérieux la poursuit sans relâche.
Une jeune héroïne…
Une mythe venu de la nuit des temps…
Une quête fantastique à mettre entre toutes les mains !
Saint-Libéral est un petit bourg de Corrèze, tout proche de la Dordogne, pays d’élevage et de polyculture. Avec dix hectares et dix vaches, on y est un homme respecté comme Jean-Edouard Vialhe, qui règne en maître sur son domaine et sa famille : sa femme et leurs trois enfants, Pierre-Edouard, Louise et Berthe. Dans cette France qui n’avait guère bougé au XIXe siècle, voici que, avec le siècle nouveau, des idées et des techniques  » révolutionnaires  » lentement apparaissent et s’imposent. Et le vieux monde craque…
Accusé de sorcellerie, le comte de Peyrac a péri sur le bûcher, en place de Grève. Sa femme, Angélique, « marquise des Anges », a tout perdu en quelques heures : son amour, sa fortune, jusqu’à son nom. Seule, abandonnée de tous, condamnée à se cacher, elle trouve refuge dans les bas-fonds de Paris, au sein de la Cour des miracles. Mais la jeune femme n’est pas faite pour cette vie misérable. Dans l’adversité, elle refuse de se laisser abattre. Ce qu’en un instant les flammes lui ont ravi, elle entreprend de le reconquérir avec les armes qui sont les siennes : la séduction, l’intelligence, l’audace…
Devenue, grâce au commerce du chocolat, l’une des femmes les plus riches de Paris, elle affronte le prince de Condé au jeu et gagne l’ancien hôtel de Joffrey, seule demeure digne de ses fils. Il ne lui manque plus qu’un nom : le marquis du Plessis lui donne le sien en l’épousant dans d’étranges circonstances… Les portes de Versailles s’ouvrent désormais devant une Angélique resplendissante, prête à rencontrer Louis XIV…

Sir Roger Tichborne : perdu en mer. Le voici de retour pour revendiquer la fortune familiale. Mais est-ce bien lui ? Pour les classes supérieures, c’est de toute évidence un habile escroc ; pour les ouvriers de Londres, c’est le héros du peuple… Mais pour Burton, il est avant tout au centre d’un complot visant à escamoter de légendaires diamants connus sous le nom d’Yeux de Nga. L’enquête le mènera sur le domaine maudit des Tichborne… et à la rencontre du fantôme d’une sorcière !
Entre un manoir hanté et les rues de Londres secouées par des émeutes, de l’Amérique du Sud à l’Australie, d’un incroyable vol de bijoux à une possible révolution, Burton et Swinburne affrontent de terribles forces pour mettre un terme à une conspiration qui menace l’Empire britannique. Leur enquête aboutit sur un final étonnant qui les verra combattre les morts, un ennemi à naître, et entrevoir le passé préhistorique et le futur déchiré par la guerre !
Ce sont les témoignages d’une centaine de ces « voix oubliées » qu’a enregistrés Lyn Smith, professeur de sciences politiques, pour le compte de l’Imperial War Museum de Londres, sur une période de vingt-cinq ans. Avec leurs propres mots, ces rescapés de l’inconcevable racontent comment la terreur nazie a peu à peu affecté leur vie quotidienne, jusqu’à l’horreur des ghettos, des camps de concentration ou d’extermination et des marches de la mort.
Quels qu’aient été à l’époque leur âge, leur nationalité, leur confession et leurs convictions politiques, tous s’expriment avec une retenue et une pudeur qui contrastent avec l’étendue des sévices moraux et physiques qu’ils ont subis. Et pourtant, à travers ces récits de cruautés banales ou d’atrocités inimaginables rayonnent comme par miracle des moments d’espoir et de grâce.
En 1911, Cat, une jeune femme à l’énergie communicative est engagée à la campagne dans la maison du pasteur Albert Canning et de son épouse Hester.
Si l’existence est relativement douce dans leur foyer, l’atmosphère de cet été caniculaire est glacée par l’arrivée de Robin Durrant, un théosophe qui entraîne le pasteur à la recherche des fées.
En 2011, en Belgique, le corps d’un soldat de la Grande guerre est retrouvé, portant des lettres signées de Hester Canning. 
Leah, une journaliste qui se passionne pour l’affaire remonte l’histoire du militaire, ce qui l’amène jusqu’au presbytère des Canning, toujours dans la famille.

Autremonde est en émoi: l’impératrice a invité les démons! 
Prenant pour prétexte les fiancailles de Tara, qui, elle n’a pas l’intention d’épouser qui que ce soit, Lisbeth a proposé la main de sa nièce au magnifique Archange, roi des démons mais aussi à maître Chem, le grand dragon bleu.
Beau combat en perpective. Sauf que tout ceci n’est sans doute qu’un gigantesque complot, où de mystérieux insaisisables assasins oeuvrent dans l’ombre.
Les premières victimes sont Cal et Robin.
Cal, qui a déclaré son amour à Tara, et Robin, que cela rend fou.
Et que manigance Selenba, la vampyr aux ordres de Magister, qui décide tout à coup de se rendre? Comme par hasard au moment juste au moment où les démons arrivent?
En route pour Tadix, l’incroyable planète casino, où l’avenir d’Autremonde va se jouer, Tara se prépare à affronter, seule sans le magicgang, son destin. Au risque d’y laisser son innocence. Et sa propre vie…
Quand Percy Jackson nous raconte la mythologie, ça décoiffe ! Le demi-dieu vous dit tout sur les dieux de l’Olympe : Déméter est en réalité déesse des croissants et des cornflakes, Apollon drague en téléphonant au volant de sa Porsche, et autres scoops !
Trahisons, complots, vengeances, incestes, cannibalisme, bains de sang, rapts et prises d’otages… des Titans à Hercule en passant par Prométhée, on ne s’ennuie jamais avec les Olympiens !
Si l’œuvre de Colette paraît si riche et si variée, c’est sans doute qu’elle est à l’image de la vie de son auteur. De la série des Claudine à La fleur de l’âge, le destin de Colette est celui d’une femme incroyablement libre à une époque où la bienséance aurait voulu qu’elle soit soumise. C’est peut-être pour cela qu’elle passe pour scandaleuse, provocante. Elle est née le 28 janvier 1873 et s’est éteinte le 3 août 1954. Entre ces deux dates, elle aura sans contrainte aimé des hommes et des femmes, se sera produite dans des spectacles de music-hall, et aura surtout marqué pendant plus de cinquante ans la littérature française. C’est cette vie hors du commun que détaille Hortense Dufour dans cette biographie dense et passionnante comme un roman, le roman de la vie de Colette.
Et vous, qu’avez-vous lu en avril? et que prévoyez-vous en mai?
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  1. Didine 04/05/2015 17 h 49 min

    Je te souhaite un excellent mois de mai! 🙂

  2. sphinxou 01/05/2015 13 h 18 min

    Super bilan ! 🙂
    Félicitations pour ton mariage 😀

  3. Aranae 01/05/2015 10 h 05 min

    Félicitations pour ton mariage 🙂

  4. Tiffany M 01/05/2015 9 h 37 min

    Wow un très joli bilan 🙂
    Je te souhaite un très beau mois de Mai !

  5. Victoria Ruthven 01/05/2015 9 h 29 min

    Sacré mois d'avril!J'attends avec impatience ton résumé de "l'étrange cas de l'homme mécanique!"

  6. Cyan 01/05/2015 8 h 32 min

    Avril a été bien rempli dis donc 😉
    Plusieurs me tentent dans ce bilan, ça va faire grimper ma WL…

  7. fantasyBooksAddict 01/05/2015 8 h 20 min

    Joli bilan !
    Je te souhaite un bon mois de mai et un bon courage pour les préparatifs de ton mariage !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :