Bilan récapitulatif d’octobre 2017

Bilans

Ding Ding!!

Il est l'heure de s'arrêter, de poser ses livres, de s'installer, et d'ouvrir son cahier avec son récapitulatif.

En octobre, j'ai lu un peu moins. Mais j'ai fait de magnifiques découvertes!

Pour résumer, j'ai lu 15 livres, voyagé à travers 6030 pages.

J'ai reçu ou acheté  26 livres, mais j'ai enlevé 15 livres de ma Pal, ce qui font donc un +11. 

Place aux images

Pour Novembre, j'ai une jolie pal qui m'attend, complète et variée.

Les Temps difficiles, ce sont les débuts de la révolution industrielle qui transforme l'aimable campagne anglaise en un pandémonium d'usines, de canaux, d'installations minières, de fabriques, d'entrepôts, de banlieues misérables où vit à la limite de la survie le prolétariat le plus exploité qui sans doute fût jamais. Sous un ciel de suie, Coketown, la ville du charbon (Manchester en réalité), est d'autant plus l'image de l'enfer que la classe ouvrière n'y est pas encore organisée et qu'elle apparaît ainsi comme la victime toute désignée de politiciens sans scrupules et d'une bourgeoisie, parfois compatissante et troublée dans son confort moral, mais toujours persuadée de la divinité de ses droits.

Le roman de Dickens correspond point pour point à l'analyse qu'en ces mêmes années et dans cette même Angleterre, Fr. Engels entreprenait de la naissance du capitalisme moderne.

Une fresque monumentale qui embarque bourreaux et victimes sur l’océan de l’Histoire.

Il y a Margarita, juive polonaise enceinte qui tue un lieutenant nazi pour venger la mort de son époux et déclenche alors une terrible opération de représailles ; le couple Kramer, fermiers allemands qui recueillent et cachent la jeune femme ; Lisa, la petite fille qui verra le jour à la ferme et sera élevée comme une Kramer ; et il y aussi Anna, jeune juive allemande écartée de la Shoah par un officier SS qui la désire ; Shimon, son fils né d’un viol collectif ; Sarah, Ruth et tant d’autres, qui tentent de reprendre pied après les camps ; Peretz Sarfati, l’Israélien qui veut faire émigrer en Palestine ses coreligionnaires rescapés et qui tombe éperdument amoureux d’Anna… Et il y a l’Histoire « avec une grande hache », qui emmêle et concasse et tisse cette immense saga historique entre l’Allemagne, les Carpates, la Pologne et Israël.

En 1941, dans la Sarthe, trois jeunes enfants, que la vie n'a pas épargnés, s'engagent dans un réseau de résistance, effectuant des missions essentielles de communication et d'information. Ces actes sont aussi, pour chacun d'eux, une quête éperdue d'amour et de reconnaissance.

Nez au vent, foulée légère, pour la toute première fois Julien goûte à la liberté. Il fuit sa vie ballottée d'une famille d'accueil à l'autre. Mais, vite repris par les gendarmes, l'orphelin est mené dans un centre d'éducation pour jeunes délinquants et vagabonds. Il trouve réconfort auprès de Tristan, un peu plus âgé et plus mûr, dont les parents, juifs, ont été déportés. Un jour, ils parviennent à s'enfuir, direction la Sarthe, que Julien connaît bien pour y avoir grandi. Là, leur destin sera lié à celui de la petite Marie, placée chez des fermiers qui la maltraitent.

Ces trois compagnons, que la vie n'a pas épargnés, vont alors s'enrôler dans un réseau de résistance...

Quel sera le prix de leur engagement ? Sacrifieront-ils leur enfance, leurs rêves au nom de leur combat ?

Janvier 1940, vallée des Eaux-Claires. La seconde guerre mondiale fait rage depuis quelques mois en Europe. Alors que le mari de Bertille meurt subitement cette dernière se prend d'affection pour Janine, la fille cadette de Léon, le domestique du moulin. Cette dernière vient de subir une terrible épreuve, semant la zizanie entre les deux familles. Puis au printemps, le maire de Puymoyen demande à Claire d'héberger une famille de réfugiés chassée par l'avancée des Allemands en France occupée. La mère, Yvette, est très malade, tandis que sa fille, Anne, ne tardera pas à son tour de chambouler la vie de ceux qui ont pourtant la bonté de l'héberger.

Quant à Mathieu et Jean, respectivement frère et mari de Claire, ils décident à leur manière de tenter de chasser les Allemands de France, surtout lorsqu'une troupe de soldats réquisitionnent le château de Bertille, afin d'en faire un centre de commandement. Les choses se corsent lorsqu'un jeune soldat allemand disparait mystérieusement de la région. Rapidement les soupçons se portent sur un des membres du clan élargi de Claire. C'est véritablement le chaos dans la vallée des Eaux-Claires ; fausse-couche, bagarres, meurtres, tempêtes, démence, morts, avortement et amours brisés se succèdent à un rythme effréné au fil des pages et des chapitres. Heureusement les célébrations du trente-cinquième anniversaire de mariage de Jean et de Claire viendront mettre un baume sur le cœur de tous, même si la guerre ne fait que commencer.

New York, 2006. Avant la démocratisation de Facebook et l'avènement des smartphones, avant Obama, avant la crise des subprimes. Evelyn accepte un job de recruteuse pour un nouveau réseau social réservé aux très riches. Heureusement, sa scolarité dans un pensionnat huppé

de la côte est a bien rempli son carnet d'adresses. Autrefois critique vis-à-vis de ses parents parvenus, la jeune fille décide de reprendre contact avec les anciennes stars du lycée. Parmi elles, une it-girl règne en despote : la longiligne Camilla, virevoltant entre courses à la voile dans les Adirondacks et galas de charité sur la Cinquième Avenue. Auprès de l'héritière, Evelyn se met à espérer en un avenir royal. Mais gare à qui tentera de détrôner l'impératrice... Tandis qu'Evelyn se débat dans la jungle du gotha, le monde s'apprête à tomber entre les crocs du plus grand cataclysme financier du début du XXIe siècle.

Dans les Cévennes, la lignée des Vilette, gentilshommes verriers, va-t-elle s'éteindre avec Elias, dernier du nom ? Une descendance inespérée scelle l'avenir de toute une dynastie et attise les rivalités de clans...

Au XVIIe siècle, en Cévennes, la lignée des Vilette, gentilshommes-verriers, va-t-elle s'éteindre faute d'héritier ? Elias de Vilette, dernier du nom, après la mort de son épouse, est face à un choix cornélien. Il vient d'être père d'un petit François, fruit de ses amours avec une servante. Légitimer ce bâtard serait enfreindre les strictes règles de la corporation.

Mais un remariage tardif et inespéré avec une jeune noble bien dotée sera couronné par la naissance d'un fils. Légitime cette fois. Pourtant, le talent et la vertu de François vont bouleverser les certitudes d'Elias et sceller l'avenir de toute une dynastie...

Si vous alliez dîner chez Marcel Proust, Gabriel Garcia Marquez, Virginia Woolf ou Raymond Chandler, que vous offriraient-ils à table ? Mark Crick répond à la question en nous donnant à lire une série de savoureux pastiches de quelques-uns des plus grands écrivains du monde. Chaque texte est une plongée dans un univers différent, racontée d'une voix semblable à s'y méprendre à celle de l'écrivain lui-même. S'inscrivant dans la tradition des Pastiches de Proust et rappelant les Exercices de style de Queneau, le livre de Mark Crick est un véritable tour de force, bientôt publié dans dix-huit pays. fauteur a également illustré chacun de ces fins morceaux de sa propre main, proposant autant d'hommages à des artistes célèbres.

Le père Noël, personne n’y croit, mais tout le monde sait quel jour il passe. Le malheur c’est l’inverse ! C’est ce que va découvrir à ses dépens le capitaine Bastide. Un grand flic assassiné, des rituels et des simulacres morbides, une enquête qui patauge entre un proxénétisme exotique et un satanisme déjanté, et voilà comment, des macabres catacombes parisiennes aux lacs enchantés du Québec, Bastide et ses collègues de l’Identité Judiciaire vont devoir suivre le chemin sinueux de la vengeance. Parviendront-ils à leurs fins ? Peut-être ! Mais à quel prix ?

Printemps 2004, dans le Nord. En remontant les secrets de sa filiation, la jeune Hania découvre la vie tumultueuse de son grand-père, réfugié polonais en France, et réhabilite sa mémoire bafouée.

« Venez ce soir, vous y entendrez Chopin. »

En acceptant, à Lille, l'étrange invitation d'une inconnue septuagénaire, Hania ne se doute pas des conséquences qu'elle va avoir sur sa vie, et sur celle de ses proches. Il y a tant d'ombres dans l'histoire familiale de cette jeune artiste aux racines polonaises, élevée à Waziers, au coeur du bassin minier. Comme ces silences gênés autour du souvenir de son grand-père Stanislas Dabrowski. Qui était-il ?

Famille éclatée, honneur perdu, exil, chant d'amour de trois femmes...

Tandis que se dévoile peu à peu l'itinéraire de Stanislas, c'est tout un pan de l'histoire de ses ancêtres polonais qui sera révélé à Hania.

Et les sorties littéraires de novembre?

Venez voir mon calendrier

Rendez-vous sur Hellocoton !

3 Comments

  1. Sandra 01/11/2017 12 h 35 min

    De belles découvertes en perspective 😀 Merci pour ce retour et de nous faire découvrir ta PAL de novembre 😉
    A bientôt pour les futures chroniques 😀

  2. ducotedechezcyan 01/11/2017 10 h 43 min

    A part La Galerie des Jalousies (que je n’ai pas aimé), tu m’as fait découvrir tous les autres titres que tu as lus en octobre 😉
    J’attends ton avis sur Le Royaume du Crépuscule avec impatience, d’ici là je te souhaite de très bonnes lectures et un beau mois de novembre 🙂

  3. Audrey 01/11/2017 8 h 42 min

    De belles lectures malgré quelques déceptions 🙂
    La soupe de Kafka m’intrigue pas mal, j’ai hâte d’avoir ton avis.
    Je te souhaite un bon mois de novembre.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :