C'est lundi, que lisez-vous?

C’est lundi, que lisez-vous? (41)

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.
Il s’agit de répondre à trois questions:
1. Qu’ai-je lu la semaine passée?
2. Que suis-je en train de lire?
3. Que lirai-je après?
Je ne suis pas mécontente de ma semaine

(cliquez sur le lien pour atteindre la chronique)

(cliquez sur l’image pour atteindre la chronique)

(chronique à venir)

Entre rire et larmes, le destin bouleversant de deux amoureux de la vie.
Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. 
C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature. Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. 
Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.
Entre ses deux enfants, son travail, ses amies, son ex-mari et le poids de son histoire familiale, Jeanne ne sait plus où donner de la tête. Son credo: tout gérer, ne jamais lâcher prise. Jusqu’à la découverte d’une tumeur dans son cerveau de la taille d’une mandarine. La gestion de la maladie exacerbée par une crise existentielle va ainsi l’obliger à relativiser les choses de la vie. Dans ce roman, entre comédie de moeurs et émouvante réflexion sur la fragilité de la vie, Isabelle de Courrèges explore avec une justesse saisissante, un humour parfois noir et une subtilité rare, les recoins les plus secrets de l’âme d’une femme en crise.

Ce livre est un roman qui raconte l’histoire d’une jeune femme Chloé (le narrateur) éperdument amoureuse de son mari mais aussi de la vie. Elle essaie de s’épanouir au milieu de papillons bleus mais n’ose pas affronter la réalité, préférant se voiler la face. Elle accumule les non-dits et les déceptions qu’elle garde, chaque fois, un peu plus au fond d’elle-même. Elle se persuade de mener une vie heureuse de femme aimante et de maman presque comblée mais en réalité elle cache aux autres un terrible secret qu’un accident de la route va finir par révéler de manière tout à fait inattendue…
Et aussi celui-ci, que je lis dans le cadre du mois des lectrices
2011, Laurel rentre dans le Suffolk de son enfance et se rend au chevet de sa mère mourante. Elle repense à ces après-midi d’été, quand elle se réfugiait à l’intérieur de sa cabane, perchée dans les arbres. De là, Laurel voyait la maison, et se racontait toutes sortes d’histoires. Un jour, elle a vu quelque chose de terrible…

Et vous, que lisez-vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !

25 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :