C'est lundi, que lisez-vous?

C’est lundi, que lisez-vous? (53)

Rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant surle blog de Galleane.
Il s’agit de répondre à trois questions:
1. Qu’ai-je lu la semaine passée?
2. Que suis-je en train de lire?
3. Que lirai-je après?

J’ai eu  une très bonne semaine de lecture

(cliquez sur la photo pour atteindre la chronique)

(chronique à venir)

(Cliquez sur l’image pour atteindre la chronique)
(chronique à venir)

(chronique à venir)

Fin du XIXe siècle. Seule ou presque, la belle Gentiane a désormais la lourde charge de la Vouivre, l’une des plus importantes fermes de la région. Son mari Clovis, père de leur petit Joris, n’est plus. Il est tombé des fameuses « échelles de la mort » lors d’une périlleuse tentative de contrebande, pratique alors courante dans ce pays franc-comtois niché entre montagnes et forêts.
La jeune femme s’est résignée à accepter l’aide de Gildas, paysan expérimenté, qu’elle ne connaît que trop bien. En dépit de ses réticences, cette présence la rassure. Néanmoins, cette
présence la rassure. Ce qui l’inquiète, ce sont ces étranges lettres anonymes qui lui parviennent, accompagnées de bouquets de gentianes…

Tu découvriras un voyage à travers des galaxies. L’histoire se passe principalement sur un vaisseau ( immense et pas comme on peut l’entendre en Science Fiction, les matières sont principalement fluides). Tu plongeras dans ce monde à travers les yeux de mon héroïne, « Aélïs La Déesse Suprême ».
Son peuple sait faire de la magie ou plutôt manier l’énergie. L’amour est prédominant dans leur peuple. Ils possèdent des êtres internes en eux qui peuvent sortir de leur corps, cela s’appelle une évolution, mais ils restent attachés à eux par des filaments cristallins (oui je déborde d’imagination).
Tu rencontreras des énigmes, des prophéties, des tablettes, des objets et des gravures. Des personnages divers t’accompagneront dont le Dragon d’Aélïs (son être interne), un clan, des Ombres, des êtres aux grandes ailes, d’autres peuples avec une culture différente, des serviteurs… Et bien sûr l’amour! Un monde en soit un peu particulier et totalement original.
Cette simple phrase suffit à faire basculer la vie douillette et sans histoire de Grégory Hectolitre. Lorsqu’il vient chercher son diplôme au lycée, ceux qu’il côtoie depuis des années ne le reconnaissent pas : aux yeux du monde, sa vie n’est qu’un leurre, une histoire inventée de toutes pièces.
Perdu dans cette réalité qui le dépasse, Grégory doit survivre comme il peut et tenter de dénouer les fils de ce mystère. Chaque détail revêt soudain une importance insoupçonnée, à commencer par sa rencontre inattendue avec Elena. Qui est cette jeune fille plutôt secrète qui lui offre spontanément son aide ? Pourquoi s’intéresse-t-elle tant à lui ?
Déterminé à obtenir des réponses, Grégory est prêt à tout, même à affronter son passé. Mais il est loin de se douter de ce qu’il va découvrir…

Deux soeurs ne sauraient être plus différentes l’une de l’autre. Elinor, l’étudiante en architecture, privilégie les valeurs de la discrétion et de la modestie. Sa soeur Marianne, quant à elle, est impulsive et elle rêve de devenir artiste.
Mais quand la famille est contrainte de quitter Norland Park, leur maison bien-aimée, leur monde vole en éclats et leurs valeurs sont violemment mises à l’épreuve.
Elinor peut-elle rester stoïque en sachant que l’homme qu’elle aime est dans les bras d’une autre fille ? La foi de Marianne en l’amour sera-t-elle remise en cause par sa rencontre avec le garçon le plus séduisant de la région ? Et dans un monde où les médias sociaux sont l’arbitre de tout, l’amour peut-il triompher des conventions et du scandale ? Cette histoire de passage à l’âge adulte revisitée par Joanna Trollope à l’heure de l’iPod et de Twitter montre que certaines choses ne changent jamais…
Quand Joanna Trollope revisite le classique de Jane Austen dans une version moderne.
Et vous, que lisez-vous?
Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :