Dans ma boîte aux lettres (54)

In my mailbox

Coucou les loulous!!!
Après deux semaines, pendant lesquelles ma boîte aux lettres est restée désespérément vide,  j’ai reçu de jolies petites choses!!

Je vous montre?

Alors d’abord, un nouveau partenariat avec l’édition Talents Hauts, qui m’envoie ces deux petits livres

Marjane a 17 ans et dirige l’atelier de tissage familial. Jusqu’ici préservée d’un mariage précoce, elle s’y voit contrainte par la mort prochaine de son père. En effet, dans le sultanat d’Aroum, en 1898, les femmes ne peuvent hériter de leurs parents.
Révoltée par cette loi absurde, Marjane décide de se rendre auprès du jeune sultan Bahman. Leur entretien ne se passe pas comme prévu et, alors que la jeune femme pense s’être attiré les foudres du sultan, il accepte de se joindre à elle pour une aventure en plein désert : s’ils parviennent ensemble au sommet du mont Irouz, le sultan acceptera de réviser la loi.
« J’ai repris mon souffle et je lui ai souri. Il m’a offert sa main. Tout de suite, comme ça, sans parlote, ni drague. Il m’a pris la main et j’ai aussitot perdu la tête. Immédiatement. J’ai tout oublié, les parents, Marthe et même cette discothèque de bord de mer. À partir du moment où il m’a pris la main, je suis passée dans un autre monde. »
L’édition Mon petit Editeur m’a aussi envoyé deux livres
Inês a fui Lisbonne un jour d’avril 1974. Le jour du triomphe de la liberté pour tout un peuple; pour elle, celui du deuil. Pour survivre, elle a dû oublier ce qu’elle laissait derrière elle. Quarante après, elle revient sur ses pas et retrouve la mémoire d’une enfance, d’une famille, d’un pays tourmentés par des années de dictature et d’oppression… ainsi qu’un précieux secret, né de la soif de vivre et du refus de se soumettre.
Le face-à-face surprenant et angoissant entre Georges et Sandrine, l’amitié indéfectible entre Marcel et son excentrique perroquet, la visite d’Antoine à son médecin prenant une tournure incongrue, Chloé un écrivain célèbre perdant pied face à ses lecteurs, Joseph personnage haut en couleur et au langage très fleuri, la sublime Amélie tombant dans les filets d’un drôle de petit homme… Et aussi Alain, Jean-Marie, Valérie, André, Béatrice… Sans oublier Jonathan, jeune quinquagénaire qui a du mal à assumer son demi-siècle!
Thiebault de Saint Amand m’a également fait parvenir son livre

Phil Mazelot est un ancien agent des Renseignements qui a officié durant la 1re Guerre Mondiale. Même s’il s’en défend, et se dissimule du mieux qu’il peut sous des dehors de dur à cuire, c’est un rêveur, un vrai poète, un parolier de génie et parfois des vers sublimes lui viennent en tête aux pires moments de ses enquêtes.
Si la France insouciante de la fin des années vingt savoure encore la victoire, il sent le camp adverse ruminer son humiliation. Un nouveau conflit lui paraît inévitable. De poursuites haletantes en rencontres improbables, Mazelot va se rendre compte que le pouvoir et l’argent corrompent toutes les valeurs de la société. Des héros ordinaires se fédèrent peu à peu autour de lui pour former l’un des tout premiers réseaux de ce qui deviendra quelques années plus tard, la Résistance.
Thiébault de Saint Amand vous propose une série historique, musicale et irrésistiblement coquine où l’argot et l’humour sont omniprésents.
La première enquête de Phil Mazelot vous réserve bien des surprises… Qui aurait pu croire que Frédo mourrait un jour dans son lit ?

En partenariat avec Sariahlit, j’ai reçu ce livre
Succès littéraire de l’année 2014, Wonder Mum nous a fait découvrir avec son ton inimitable les coulisses de l’univers merveilleux de la parentalité.
Elle s’attaque aujourd’hui à un sujet ô combien sensible: les amies. Et il y en a des choses à dire sur celles qui partagent nos vies.. toutes nos vies! Nos amies « multifonctions », nos couteaux suisses humains en quelque sorte, toujours présentes pour nous aider.
Et quand c’est Serena qui en parle…. attention, ça va piquer!

J’ai reçu aussi mon premier livre voyageur

J’avais glissé une photo de Jackie Kennedy dans la poche de mon pantalon et le soir je la posais sous mon oreiller et je dansais, dansais jusqu’à en devenir ivre. Mais soeurs disaient: on est si fières de toi, Jack, tu deviendras le plus fortuné et le plus beau de la colline. (…) Le sol tournait et mes soeurs riaient fièvreusement et soudains il n’y avait plus de problèmeset il n’y aurait jamais plus d’obstacle dans nos vie, je voulais que ce moment demeure éternel, dans la jouissance naïve de l’instant, que demain mes soeurs et moi nous sortions acheter de beaux vêtements et que nous vendions ensemble des oeufs en étoiles, aux carrefous de la ville. (…)
– Un jour vous marcherez dans la rue avec moi, le visage découvert et nous danserons jusqu’à devenir fous.
– Tu sais que ce n’est pas possible…
– Il nous faudrait quitter l’Afghanistan.
J’ai aussi craqué sur livre (joli et d’un beau format). N’ayant qu’une seule fille, chéri est déjà sur les charbons ardents, rien qu’en abordant le thème des petits copains. Je vous laisse imaginer dans quel état il sera le jour où elle se mariera pour de bon!
Hier encore, vous étiez  l’Homme le plus important de sa vie, celui auquel elle confiait ses secrets ses chagrins. Mais, aujourd’hui, vous êtes, au mieux, son gentil banquier prêt à lâcher de gros billets pour l’achat indispensable robe de plus, ou encore son chauffeur particulier qui se tient au garde-à-vous pour la ramener saine et sauve à la maison, après une soirée…
Vous pensiez en avoir fini avec l’adolescence? Alors, bienvenue dans la crise de la post-adolescence! Vous allez avoir besoin d’aide pour passer le cap et aborder avec humour (si, si!) et sérénité les heureux événements qui vous attendent: les nombreux prétendants de passage dans votre salle de bains, votre premier tête-à-tête avec l’heureux élu de son coeur, l’organisation du mariage sans pleurs ni hurlements, les déjeuners de famille diplomatiques avec votre genre « adoré ».
Vous tenez entre les mains le manuel de survie du futur beau-père. Il fallait bien que cela vous arrive…
Ma semaine s’est cloturée vendredi avec deux envois des Presses de la Cité. J’ai vraiment super hâte de les découvrir!!
Ce que Fanny veut… Fanny l’aura ! A la fin du XIXe siècle, à Paris, entre la butte Montmartre et les beaux quartiers de la capitale, Fanny, jolie fleur ambitieuse de seize ans, met tout en oeuvre pour s’extraire de sa modeste condition. Afin de gagner sa vie, elle pose pour des peintres en mal de gloire en espérant un avenir meilleur. Trois hommes providentiels, Sam, le compagnon de toujours, Geoffrey, l’aristocrate intrigant, et Nathan, le médecin philanthrope, vont bouleverser le cours de son jeune destin…
La trajectoire d’un jeune orphelin obsédé par le secret de ses origines – « fils de Boche ou d’Amerlock ? » –, hanté par son désir de devenir écrivain. La vie éperdument romanesque de Louis Delhuis, petit-fils d’instituteurs vosgiens, ne doit rien au hasard. Ses amitiés dans le monde ouvrier où plongent ses racines et des rencontres capitales vont forger sa conscience.
Et c’est le coeur chaviré par Nouchka la violoniste ou Lucie la fleuriste que Louis grandit, fort de ce lien puissant avec toutes ces figures féminines qui l’ont guidé depuis l’enfance.
Entre le coeur et la raison, l’amour des femmes et celui des idées, l’engagement et les désillusions, Louis se tisse un destin au fil des décennies tourbillonnantes de la seconde moitié du xxe siècle.

J’ai reçu un livre auquel je ne m’attendais pas. Il me vient d’un concours que j’ai apparemment gagné sur la page facebook Imaginelf

Et enfin, ma chérie d’amour m’a prêté un livre que j’avais envie de découvrir
<<La ville est plus hantée que je ne l’aurais cru. Une énergie macabre fourmille dans le sol, prête à éclore. Des mouvements imperceptibles ne cessent d’attirer mon attention. Je sais que, quelque part, se cache une âme si puissante qu’elle pourrait tuer par la seule force de son regard. Elle va essayer de me détruire. J’ai presque hâte de voir comment elle s’y prendra>>
Et vous, qu’avez-vous découvert?
Rendez-vous sur Hellocoton !

7 Comments

  1. lovereadandbooks emi 10/05/2015 19 h 22 min

    Blue note m'avait aussi été proposé mais j'ai préféré refuser car le contexte historique j'ai un peu de mal … j'ai horreur de refuser mais bon …

    Bonne lecture à toi 😉

  2. fantasyBooksAddict 10/05/2015 13 h 39 min

    Je ne les ai pas lu mais je te souhaite de belles découvertes !

  3. florel 10/05/2015 8 h 46 min

    Bon courage avec Ce que Fanny veut… Ce n'est pas la lecture que l'on attend.

  4. Sariah Lit 10/05/2015 8 h 19 min

    Bonnes lectures

  5. Melisande Accrocdeslivres 10/05/2015 8 h 18 min

    Marjane et le sultan est sympa, comme Trop tôt d'ailleurs
    quant à Fille des cauchemars il est top, j'espère qu'on aura la suite dans pas trop longtemps 🙂

    bonne lecture à toi

  6. Leeloo K 10/05/2015 8 h 14 min

    J'appelle ça des vrais livres ! Que du bonheur avec ces lectures 🙂

  7. les lectures de Val 10/05/2015 7 h 54 min

    j'ai également eut dans mon IMM de la semaine Trop tôt de Jo Witeck je te souhaite de très belles lectures je te souhaite de très belles lectures

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :