Darkwind tome 2 : Une étincelle dans la nuit de Sharon CAMERON

Romans

Quand des hommes masqués forcent la porte de sa chambre à Darkwind, Katherine devine aussitôt qu’ils sont là pour enlever son oncle Tully, dont ils espèrent exploiter le génie pour créer des armes. Elle réussit à leur échapper puis, pour protéger son oncle, elle met au point un plan audacieux : elle fait croire à sa mort. Juste après son enterrement, elle part pour Paris en transportant le vieil homme, endormi par un somnifère, au fond d’une malle. À peine installée, Katherine se met à sillonner les rues de la capitale dans l’espoir de retrouver Lane qui ne lui a donné aucune nouvelle depuis son départ précipité de Darkwind. Elle se sent suivie, mais rien ne la fera renoncer à sa quête, pas même l’annonce de la mort du jeune homme à laquelle elle refuse de croire…

70%
note

Edition: Bayard

Nombre de pages: 416 pages

Mon avis:Katherine sait qu’elle doit continuer à protéger son oncle. Elle sait que le fabuleux trésor que représente son cerveau attire autant les anglais que les français, qui cherchent l’un et l’autre à trouver des armes susceptibles de les faire gagner contre la partie adverse.
Pour arriver à ses fins, elle n’a d’autre choix que de monter une supercherie énorme, aux yeux de tout le monde. C’est pour cette raison qu’elle s’exile à toute vitesse à Paris. Mais ses ennemis sont très malins, et elle en vient très rapidement à se demander si elle arrivera à sauver son oncle de tous les dangers qui l’entoure…
J’avais adoré l’atmosphère steampunk du premier tome. Cet étrange manoir gigantesque, cet oncle capable de créer des objets animés, et la possibilité de vivre sur un immense domaine avaient fait mon bonheur. J’espérais donc énormément de ce second tome.

Darkwind tome 1: Mécanique infernal de Sharon CAMERON

L’époque traitée est toujours une période que j’aime énormément. Fin XIXème siècle, l’époque de la bienséance et de la bonne société. J’aime les difficultés pour Katherine d’arriver à combiner sa situation avec les usages inculqués à une jeune fille. Paris est une superbe ville, et nous permettre d’entrer à un bal donné par l’empereur Napoléon lui-même donne un vrai panache à ce livre.
Malgré tout, je regrette le domaine déserté. J’aurais nettement préféré que l’histoire continue sur ces terres, avec les personnages que nous connaissions déjà. Bien sûr, ils n’ont pas tous disparu de la circulation. L’oncle de Kate est toujours bien présent et est fidèle à lui-même. Toujours aussi loufoque en apparence mais capable d’immenses choses.
L’histoire et l’intrigue sont bien construites. C’est un peu une course-poursuite dans les rues de Paris. Une course contre la montre pour arriver à déjouer les plans de l’ennemi. L’ensemble du récit est palpitant et je dois bien dire que Katherine est une héroïne comme je les aime ! Débrouillarde, rusée, énergique et réfléchie, avec un zeste d’histoire d’amour. Tout ce qu’il faut pour que cela soit plaisant.
L’auteur m’a énormément fait plaisir en ajoutant une note en fin de livre, afin de démêler le vrai du faux quant aux inventions de l’oncle Tully, et des avancées technologiques réelles de l’époque. Pour moi, il s’agit là d’un vrai plus que j’apprécie au plus haut point.
J’aurai finalement passé un très bon moment de lecture, même si l’ambiance de mystères qui accompagnait le premier tome me plaisait davantage.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :