Fonce, petit Paul! de Hubert BEN KEMOUN

littérature enfantine

Paul enfourche son vélo pour rendre visite à son amie Mily Rose. Il veut lui apporter un cadeau, un foulard du bleu de ses yeux et du rose de son prénom. Mais le vent emporte le foulard. Et voilà Paul parti à sa poursuite..

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 32 

Mon avis: Petit Paul à un cadeau pour son amie, Mily Rose. Il compte le lui offrir, mais elle n’est pas chez elle. Il décide de l’attendre, en tentant de faire un maximum de ricochets sur la rivière.
Mais un coup de vent, et voilà que le foulard s’envole. Petit Paul enfourche son vélo, et pédale alors aussi vite qu’il peut pour le rattraper.
Voilà une petite histoire toute simple, qui fait voyager d’une drôle de manière. Au gré du vent, et des déplacements, du foulard, Petit Paul voit du paysage, et découvre des choses qu’il n’avait pas encore vu.
C’est tout simple, et gentillet. Mais une fois n’est pas coutume, quand il s’agit des livres de chez Nathan Jeunesse, je n’ai pas trouvé mon compte. En effet, le parcours de Petit Paul est semé d’embûches, il est vrai. Mais rien qui ne soit vraiment extraordinaire.
Bien sûr, je reste consciente qu’il s’agit d’un livre pour jeunes enfants, et que, donc, il n’est pas possible d’élaborer une histoire trop longue. Mais tout de même…
Je l’ai trouvée un peu vide de sens. Je veux dire par là que c’est monotone. De pages en pages, nous sommes à la poursuite du foulard, qui ne daigne pas s’arrêter quelque part, sans compter que son transport, par un oiseau ou un train, est plutôt rocambolesque. Particulièrement le fait que Petit Paul, sur son vélo, puisse rattraper un train…
Enfin bref, pour cette fois, je ne suis pas convaincue.
Points attribués: 5/10
Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture en vélo.
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :