Suivez le fil infernal 

Une scène de pure folie dans un chalet. Une victime au visage réduit en bouillie à coups de tisonnier. Et une suspecte atteinte d’une étrange amnésie. Camille Nijinski, en charge de l’enquête, a besoin de comprendre cette subite perte de mémoire, mais le psychiatre avec lequel elle s’entretient a bien plus à lui apprendre. Car avant de tout oublier, sa patiente lui a confié son histoire. Une histoire longue et complexe. Sans doute la plus extraordinaire que Camille entendra de toute sa carrière… 

 » Tout d’abord, mademoiselle Nijinski, vous devez savoir qu’il y a cinq protagonistes. Toutes des femmes. Écrivez, c’est important : « la journaliste’, « la psychiatre’, « la kidnappée’, « la romancière’… Et concentrez-vous, parce que cette histoire est un vrai labyrinthe où tout s’entremêle. Quant à cette cinquième personne, elle est le fil dans le dédale qui, j’en suis sûr, apportera les réponses à toutes vos questions. «  

10/10

374 pages

Merci à l’édition Fleuve Noir et Netgalley

Camille Nijinski est en charge d’une affaire pour le moins compliquée. Une jeune femme a été retrouvée, perdue au milieu de nulle part, avec le cadavre d’un homme et en état de choc. 

Le médecin qui la suit va raconter son histoire à l’enquêtrice, et elle est loin d’être simple… 

C’est le second roman de Franck Thilliez que je découvre. J’avais déjà beaucoup aimé le premier, Il était deux fois. Mais celui-ci, c’est un diamant brut! 

L’auteur nous offre un labyrinthe sombre, tordu, et tellement addictif!  

Tour à tour, nous découvrons plusieurs femmes: une jeune fille kidnappée, une thérapeute électrosensible, une femme devant faire face à un mystère familial,… Chacune a son propre parcours, et le fait d’alterner leurs différents récits les rend intrigantes dès le départ. 

Je me suis laissée glisser dans le récit, chaque nouvel élément m’apportant chaque fois de nouvelles interrogations.  

Alors, bon, il faut tout de même bien le dire: il faut avoir le coeur bien accroché! Parce que nous abordons des univers plus que glauques, mélangeant snuf movie et libertés brutales au nom de l’art. Des éléments sur lesquels l’auteur s’est bien entendu renseigner, ce qui veut que cette partie du réseau n’est pas fictive. La note de l’auteur, en fin de livre, donne la chair de poule, lorsque l’on se rend compte que ce que l’on a pu découvrir durant l’histoire est véridique. 

La trame est emplie de détours, de mystères, d’incompréhension parfois. Mais elle est parfaite, surtout quand il s’agit de nous amener à un point voulu par l’auteur que l’on avait pas vu arriver. Ce retournement de situation final est hallucinant! 

Franck Thilliez nous révèle un talent fou dans la maîtrise du thriller. Je suis très enthousiaste, mais c’est pour une bonne raison. Il y avait un beau moment que je n’avais pas eu le plaisir d’avoir été aussi surprise! 

Foncez, foncez, allez vous offrir ce roman à glisser dans votre sac de plage! 

aufildespages

aufildespages chroniqueuse littéraire

2 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :