Le chemin des falaises de Marie-Bernadette DUPUY

Romans

 Au XX e siècle, en Charente. Retrouvailles, séparations puis la guerre vont jalonner la vie de trois êtres vulnérables. Claire, la fille du maître papetier Colin Roy, espère le retour de Jean Dumont, son premier amour, parti travailler au loin.
Même si la vie les a séparés, le jeune homme lui a confié l’éducation de sa fille, Faustine, orpheline de mère. Au moulin du Loup, la vie poursuit son cours paisible en cette année 1905. Portée par son entourage, sa passion pour l’herboristerie et sa tendresse pour Faustine, Claire a trouvé un équilibre. Mais lorsque Jean revient, il est accompagné de Térésa, une femme tapageuse. Tous deux veulent récupérer Faustine…
Après Le Moulin du Loup, Le Chemin des falaises poursuit l’histoire touchante d’un couple dans la tourmente des sentiments, des drames de la vie et de la tragédie de la guerre.

Edition: Presses de la Cité Terres de France

Nombre de pages: 602 pages

Mon avis: Clairevit toujours dans le moulin qui l’a vue grandir. Elle gère ce domaine avec l’aide de son père, élevant son petit frère Matthieu et la fille de Jean, Faustine. Elle espère vivement le revoir, espérant sans cesse une réconciliation. Mais les choses ne sont pas si faciles. Jean revient bel et bien, mais pour leur annoncer ses fiançailles avec une autre, et reprendre Faustine.
Un déchirement terrible que Claire tente de relativiser en décidant qu’elle ira rechercher Faustine, quoi qu’il arrive.
Ce tome se poursuit jusqu’à la fin de la Première Guerre Mondiale. Je ne veux évidemment pas tout vous dire, sinon vous n’auriez plus de plaisir à le lire. Mais cette fois encore, Marie-Bernadette Dupuy a su recréer l’atmosphère qui m’avait tant plu dans le premier livre.
Cette époque révolue, d’avant-guerre, où les choses étaient simples et pourtant si dures, où les familles restaient soudées, peu importe les soucis qu’elles pouvaient traverser, …
Claire fait preuve d’encore beaucoup de courage, malgré son petit cœur tendre. Elle est persévérante, elle aime ce qu’elle est et ce qu’elle a, et ne rechercher d’autre bonheur que celui de s’établir avec Jean, retrouver cet amour qui est parti si loin.
J’aime le personnage de Faustine, si douce. Et celui de Raymonde, dévouée totalement à la famille qui l’emploie, à tel point qu’elle est autant une amie qu’une servante pour Claire. Il lui incombe beaucoup de travail, et pourtant elle est mignonne dans son caractère.
Ce second tome est passé aussi vite que le premier, je dois le dire. J’ai été plongée dans l’histoire, et même lorsque j’avais refermé ce livre, son histoire continuait à me poursuivre. Un roman de terroir comme je les aime : plusieurs générations, des décennies qui se suivent, des heureux évènements, des émotions, des tragédies, bref tout ce qui compose une saga familiale.
Enfin, voilà, maintenant je n’ai plus qu’à attendre le tome 3 avec impatience !!
Points attribués : 10/10
Je remercie l’éditionPresses de la Cité Terres de France pour ce superbe roman.

Mon avis sur le premier tome en cliquant sur la photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. memelessorciereslisent 10/11/2015 13 h 32 min

    Une lecture qui me semble intéressante. Même si ce n'est pas mon genre, je me laisserai peut être bien tenter.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :