Les filles modèles: amitiés toxiques de Marie POTVIN

littérature enfantine

 Marie-Douce s’envole pour Paris. Là-bas, elle tombe dans le monde des célébrités! Après une poussée de croissance spectaculaire et les soins d’un styliste, elle est méconnaissable. Que faire lorsque les garçons s’intéressent à elle? Elle a peut-être l’apparence d’une jeune femme, mais dans sa tête, elle est toujours aussi timide et maladroite! Et puis, il y a le mystérieux Lucien qui la trouble tant!La vie sociale de Laura est une catastrophe. Abandonnée par Érica et par Marie-Douce, elle s’en remet à Constance, une fille un peu ennuyeuse. Que fera-t-elle, lorsque Alexandrine tentera de la convaincre de laisser tomber Constance pour rejoindre sa gang? Et comment arriver à ne pas faire de gaffes devant le beau Samuel ?

Edition: Kennes 

Nombre de pages: 422 pages

Mon avis :Marie-Douce et Laura se sont quittées sans avoir pu s’expliquer dans le précédent tome. Les voilà condamnées à attendre 4 longs mois avant de savoir si elles sont encore destinées à se comprendre ou pas.
Pendant que Marie-Douce suit sa mère  à Paris, où elle découvre un monde de haut standing, Laura, pour sa part, doit vivre tout un été perdue. Elle n’a plus son ex-meilleure amie, et sa demi-sœur est injoignable. La voilà livrée à elle-même. Et ce n’est pas chose facile à accepter, comme ça, du jour au lendemain…
Marie-Douce est une jeune fille très simple, et pourtant, elle n’a pas d’autres choix que de se plier aux exigences de sa mère, qui s’attend à avoir engendré un véritable top model. Evidemment, la réalité se heurte à sa vision, et elle décidera donc de tout mettre en œuvre pour arriver ses fins. Au détriment de l’avis de Marie-Douce.
Pour les deux jeunes filles, encore une fois dans ce tome, des difficultés qui leur semblent insurmontables font leur apparition. Quand on a 13 ans, il y a des choses qu’on ne connaît pas encore, et leur découverte peut parfois faire mal. Il faut aussi souvent faire des choix, qui entraînent des conséquences.
Voilà de quoi traite ce second tome. Les premiers amours, les premières vraies disputes entre amies, et la volonté de reste naturelle. C’est loin d’être évident, tout ça, pour ces deux petites adolescentes.
C’est écrit avec beaucoup de douceur et d’émotion. Les petites adolescentes fleur bleue peuvent vraiment s’y retrouver, et peuvent comprendre qu’il n’y a pas de problèmes impossibles à régler.
Je pense que ça peut leur faire plaisir de lire cette série.
Points attribués : 7/10
Je remercie l’édition Kennes pour cette lecture franco-canadienne.
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :