Les quatre filles du révérend Latimer de Colleen McCULLOUGH

Romans

Australie, début du XXe siècle. Les sœurs Latimer sont au nombre de quatre : Edda et Grace, les aînées, sœurs jumelles nées de la première union de leur père, un pasteur dont l’épouse est morte en couches ; Heather et Kitty, des jumelles également, filles de l’ancienne gouvernante du presbytère qui a épousé le révérend en secondes noces.En 1925, les sœurs âgées de 18 et 19 ans fuient l’austérité du presbytère et l’autorité maternelle pour se former au métier d’infirmière dans l’hôpital de leur ville natale, en Nouvelle-Galles du Sud.
Là, chacune pourra aussi laisser libre cours à ses aspirations personnelles, dont la recherche de l’amour. Mais la Grande Dépression n’est pas loin, qui pourrait balayer bien des rêves d’émancipation dans une société encore très patriarcale…
Une grande fresque sentimentale qui s’attache à la destinée de quatre jeunes femmes énergiques et attachantes.

Edition: l’Archipel

Nombre de pages: 453 pages

Mon avis : Un mélange des sœurs Bennett de Jane Austen, un fond de Grey’s anatomy, et l’ambiance de Downton Abbey…
4 sœurs, deux paires de jumelles proches dans les âges. Eda, Grace, Heather et Kitty ont grandi de l’épouse de leur épouse, mère de Heather et kitty. Celle-ci n’a d’yeux pour Kitty, qu’elle présente comme la perfection incarnée. Kitty en souffre, et les 4 sœurs sont soudées.
Elles décident ensemble de fuir la maison en intégrant un programme d’étude qui leur permettra de devenir infirmières diplômées.
Elles travaillent, et doivent faire face à de nombreuses brimades et restrictions. Mais elles s’accrochent, se serrent les coudes et relèvent les défis qui se présentent. Elles finissent par se diriger chacune vers une spécialité différente.
En dehors de leur étude, leurs caractères différent. Certaines sont douces, d’autres dirigeantes. Leurs amours sont aussi différentes. Si pour Grâce, le coup de foudre intervient tellement vite qu’elle ne termine pas ses études, les trois autres sœurs croisent l’amour où ne l’attendent pas.
Quatre parcours différents, imbriqués les uns dans les autres, que j’ai pris plaisir à suivre.
L’auteure est connue pour ces récits doux. Et ce livre-ci n’est pas une exception.
Elle place l’histoire au moment du Krach boursier de 1929, dans la société australienne. Au-delà de l’histoire des sœurs, il y a des jalons historiques qui m’ont beaucoup plu. L’atmosphère catastrophique qui a ruiné tant de gens à cette époque est bien décrite, et touche bien entendu une partie de la famille Latimer.
 Certains personnages sont plus obscurs que d’autres, et garde parfois leurs mystères un peu plus longtemps. D’autres sont plus réactifs, parfois même trop, mais cela joue sur la diversité des comportements des personnages.
J’ai passé un bon moment en compagnie des sœurs Latimer, et de leur entourage.
Points attribués : 8/10 
Je remercie l’édition Archipel pour cette lecture australienne.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :