Lettres d’amour de 0 à 10 de Susie MORGENSTERN

Young adult

 Ernest a dix ans. Dix ans de vide: sa mère est morte le jour de sa naissance et son père a disparu. Dix ans d’ennui: sa vie avec sa grand-mère, prénommée Précieuse, n’a rien de très exaltant: école, goûter, devoirs, soupe. Pas de téléphone, pas de télévision. Seule distraction: une mystérieuse lettre que le grand-père d’Ernest avait envoyée du front pendant la guerre, une lettre indéchiffrable.
Ernest est bon élève, solitaire et taciturne, pour ne pas dire muet. Jusqu’au jour où Victoire de Montardent arrive dans sa classe et jette son dévolu sur lui. Car Ernest est beau, ce que les autres filles de la classe avaient déjà remarqué …

Edition: L’école des loisirs

Nombre de pages: 167 pages

Mon avis :Ernest  est un enfant solitaire, avec une vie réglée comme du papier à musique. Il vit avec sa grand-mère, Précieuse, et une gouvernante, Germaine.
Sa vie est silencieuse, ses repas toujours pareils, son parcours scolaire exemplaire, son regard tourné vers l’intérieur. C’est un enfant qui vit en silence, tout simplement.
Jusqu’au où Victoire débarque dans sa vie. Cette petite fille n’a pas son pareil pour tout chambouler. Et Ernest n’est pas sûr d’apprécier cela. Il a l’impression d’être infidèle à sa grand-mère.
Mais Victoire ne s’en laisse pas compter, et lui fait découvrir sa famille, le téléphone, la télévision, et le chocolat.
Mon fils devait lire ce roman pour son cours de français. Comme chaque fois, il m’a demandé de le lire après lui, pour que nous puissions en discuter ensemble.
Mon dieu, que ce petit Ernest est touchant ! Sa candeur, son innocence et sa douceur sont bouleversantes. J’ai été émue de voir sa réaction la première fois qu’il mange du chocolat, qu’il prend un bébé dans ses bras, ou qu’il regarde la télévision.
Victoire est aussi, de son côté, complètement attachante. Vive, imaginative, débrouillarde, elle a de la suite dans les idées, et elle est adorable.
J’ai passé un très bon moment à voir cette amitié enfantine grandir, à voir Ernest s’épanouir. Tout est bien qui finit bien dans ce livre, et finalement, je pense qu’il s’agit d’un petit livre-bonheur comme je les aime.
Points attribués :10/10
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :