L’île au mille couleurs de Tamara MCKINLEY

Romans

Londres, 1920. Au lendemain de la Grande Guerre, Loulou Pearson, une jeune et talentueuse sculptrice originaire de Tasmanie, vit seule dans la capitale britannique. Un brillant avenir lui semble promis. Ne prépare-t-elle pas sa première exposition dans une prestigieuse galerie londonienne ?
Un jour, Loulou apprend qu’un mystérieux donateur lui a légué un cheval de course. La surprise passée, elle décide d’embarquer pour sa Tasmanie natale, cette île aux mille couleurs, afin de prendre possession de son héritage.
Mais ce retour aux sources et les retrouvailles avec sa mère, une aristocrate distante qui l’a abandonnée, ne seront pas qu’une partie de plaisir.
Bientôt, des secrets de famille pourtant bien enfouis refont surface. L’occasion pour Loulou de savoir qui elle est vraiment et de faire table rase du passé.

Edition: Archipel

Nombres de pages: 426 pages

Mon avis : Lorelei, surnommée Loulou, vit avec sa grand-tante, à Londres. Elle démarre une carrière de sculptrice douée, son avenir semble assuré. Mais elle reçoit un jour un courrier étonnant, qui lui apprend qu’elle est propriétaire d’un cheval, dont elle ne connaissait pas l’existence. Son passé, en Tasmanie, refait surface brusquement.
Si sa grand-tante tente par tous les moyens de la faire renoncer à son projet de se rendre dans son pays natal, c’est qu’elle a de bonnes raisons. Le passé est lourd, rempli de secrets qu’elle ne veut pas voir revenir au grand jour.
Mais Loulou est têtue, et en compagnie de son amie, embarque pour un long voyage. Elle va retrouver la terre de Tasmanie, et l’air chargé de chaleur. Elle y fera aussi la connaissance du cheval dont elle est propriétaire, Océan, et son entraîneur.
Mais bien plus qu’un voyage d’agrément, Loulou va faire un retour dans le temps. Remonter dans l’histoire de sa mère, de sa grand-mère et de sa grand-tante. Une histoire mêlée de drame, de jalousie et de rebondissements.
J’ai passé un bon moment avec ce livre. Je l’ai rapidement lu, je n’ai pas vu les pages passer. Je me suis sentie transporter dans le décor que voit Loulou, et je dois avouer que le voyage m’a beaucoup plu.
Il y a un petit côté romanesque qui ne m’a pas déplu non plus. Il fallait, bien évidemment, qu’une romance naisse quelque part.
Malgré cela, il m’a manqué la petite étincelle qui aurait fait de ce livre un vrai coup de cœur. Il n’y a pas eu l’envolée de réactions folles, pas de bouleversements inattendus, pas de découvertes qui allait tout changer. C’est pour moi le seul point négatif. Dommage.
Points attribués : 7/10 
Je remercie l’édition Archipel pour cette lecture australienne
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :