L’or blanc des pâturages de Henriette BERNIER

Romans

 Des années 1920 à nos jours, le roman d’une famille paysanne meusienne dont le destin est lié à l’évolution d’une fromagerie locale qui, d’artisanale, deviendra une entreprise prospère.

Edition: Presses de la Cité

Nombres de pages: 285 pages

Mon avis : La famille Charmollet voit passer dans le temps, au fil des générations, et la modernisation qu’elle procure.
De père en fils, ils exploitent une ferme leur procurant des revenus agréables. Mais il faut faire avec son temps, et voir une laiterie industrielle s’installer dans le tout petit village de Cléry-le-Petit.
S’il s’agit dans les années d’une petite entreprise familiale, les décennies suivantes vont la voir s’agrandir peu à peu..
Un parcours dans l’histoire intéressant…
J’ai A-DO-RE ce roman !! Au départ, je l’ai abordé avec l’idée qu’il s’agissait d’un sympathique petit roman de terroir comme beaucoup d’autres.
Jusqu’à ce que, comme à mon habitude, je fouine un peu le net sur des noms donnés dans le roman, et que je découvre qu’il s’agissait en réalité de faits réels simplement romancés pour le plaisir du lecteur.
En effet, Henriette Bernier nous parle de l’histoire d’une fromagerie qui a commencé dans les années 20, qui a été rachetée et agrandie plusieurs fois, et qui aura créé des fromages célèbres.
J’ai beaucoup aimé le rythme du livre. Entre dialogue de paysans, découverte de termes et d’expressions propres au village, j’ai découvert la manière de fabriquer des fromages. D’abord à l’ancienne, à la main, puis à la machine. J’ai découvert le choc des générations telle qu’elle a du se passer dans une petite communauté comme celle-là.
J’ai trouvé le livre vraiment complet, clair et bien expliqué. Il a eu l’art de m’attirer, et de me montrer un monde que je ne connaissais pas. Je pense qu’il s’agit là d’un livre à faire connaître, pour ceux qui ont envie d’agrandir leur culture, mais aussi pour le plaisir de découvrir la plume de Henriette Bernier.
C’est un coup de cœur pour moi.
Points attribués : 10/10
Je remercie l’édition des Presses de la Cité pour cette lecture fromagère.
 
petit bonus
Quelques photos d’époque

Des fabrications connues
Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :