Romans

Lune de Tasmanie de Tamara McKINLEY

Edition: L’Archipel

Nombre de pages: 374 pages

0 %

Résumé: Tasmanie, 1904. A la mort de son mari Peter, Christy, âgée de 65 ans, décide de retourner en Ecosse, où elle a vécu les quinze premières années de sa vie, avec sa fille Anne et sa petite-fille Kathryn. Ce voyage fait resurgir de nombreux souvenirs et met au jour des secrets de famille. La vie des trois femmes en est bouleversée. 

Merci à l’édition Archipel pour ce voyage intrigant

Mon avis: Christy a passé la grande majorité de sa vie en Australie. Pourtant, avant cette vie-là, elle a d’abord vécu en Ecosse. A la mort de son mari, et contre l’avis de ses enfants, elle décide d’aller y faire un voyage, pour revenir sur ses pas. 

Sa fille, de mauvais gré, et sa petite-fille, enthousiaste, vont l’accompagner vers ce retour aux origines. 

La vieille dame entreprend donc un parcours qu’elle connaît, mais qui l’émotionne au plus haut point. Peu à peu, elle raconte son histoire à ses compagnes, et celles-ci réalisent qu’elles ne connaissaient pas Christy si bien que ça. 

Dans le même temps, au pays, ses fils et beau-fils doivent faire face à un problème épineux. Une dame menace de révéler un certain secret, qui pourrait détruire toute la famille et leurs affaires commerciales.  

Tamara McKinley nous a déjà conquis depuis longtemps. Elle a une véritable prédilection pour l’Australie, ce qui nous permet, pratiquement chaque fois que nous ouvrons un de ses romans, de se trouver totalement dépaysés.  

Lune de Tasmanie se déroule à deux endroits différents, et dans deux époques différentes. Les souvenirs de Christy, se situant en Ecosse, s’intercalent avec des épisodes du présent, en Ecosse et en Australie. Nous avons donc plusieurs trames à suivre. Ce qui rend le roman d’autant plus intrigant et addictif. Parce qu’évidemment, on change de période toujours dans un moment important, et cela nous fait trépigner. 

Jusqu’ici, à part un roman que je n’avais pas trouvé à la hauteur des autres, j’ai vraiment aimé tout ce que j’ai lu de cette auteure. J’aime le fait qu’on ait vraiment l’occasion de se situer dans le territoire australien, avec tout ce que cela représente.  

J’ai refermé ce roman beaucoup trop vite à mon goût, et en même temps, je n’aurais pas pu m’empêcher de l’ouvrir! Tout cela pour vous dire qu’il faut que vous le lisiez à votre tour! 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :