Marjane et le sultan d’Agnès Laroche

littérature enfantine

Marjane a 17 ans et dirige l’atelier de tissage familial. Jusqu’ici préservée d’un mariage précoce, elle s’y voit contrainte par la mort prochaine de son père. En effet, dans le sultanat d’Aroum, en 1898, les femmes ne peuvent hériter de leurs parents.
Révoltée par cette loi absurde, Marjane décide de se rendre auprès du jeune sultan Bahman. Leur entretien ne se passe pas comme prévu et, alors que la jeune femme pense s’être attiré les foudres du sultan, il accepte de se joindre à elle pour une aventure en plein désert : s’ils parviennent ensemble au sommet du mont Irouz, le sultan acceptera de réviser la loi.

Edition: Talents Hauts

Nombre de pages: 136 pages

Mon avis : Marjane est une jeune fille qui a beaucoup de caractère, et qui jusqu’ici a eu le choix de ne pas se marier. Jusqu’au jour où son père, se sachant arrivé au bout de sa vie, n’a d’autre possibilités que de demander à Marjane ou à sa jeune sœur de se soumettre à la tradition.
Bien loin de capituler, Marjane décide d’aller plaider sa cause auprès du Sultan. Elle est bien loin de s’attendre à la suite de l’aventure.
L’histoire est gentille, courte et finit bien. Pas de violence, pas d’armes, elle respire la douceur. Bien que l’avenirs de Marjane soit en jeu, je trouve qu’il y a quand même quelques petites notes d’humour, ce qui m’a plu.
Bon ce n’est pas non plus une histoire fantastique. Mais je pense qu’elle peut être facilement lue par de petits lecteurs à partir de 8 ans, et cela facilement.
Je pense que je le laisserais bien volontiers entre de jeunes mains.
Points attribués : 7/10
Je remercie l’édition Talents Hauts pour cette lecture
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :