Milliardaire, mode d’emploi de Giuseppe PIGNATO

Documents

Milliardaire, mode d'emploi de Giuseppe PIGNATO

Les hommes et les femmes les plus riches ont toujours fait rêver.

Ils appartiennent à un autre monde : plus facile, plus passionnant, plus sexy que celui des autres.

Villas hors de prix, voitures de luxe, voyages aux quatre coins du monde, grandes soirées mondaines, ces milliardaires ne se refusent rien et semblent mener une vie paisible, sans ombre au tableau.

Mais qui sont-ils réellement ? À quoi ressemble leur vie ? Quels projets peuvent-ils encore nourrir lorsqu’ils possèdent déjà tout et bien plus encore ?

Ce livre lève le voile sur ces personnages qui font rêver. Mais attention, vous serez bien surpris…

Edition: La boîte à Pandore

Nombre de pages: 280 pages

Mon avis:  Giuseppe se raconte. Il nous raconte son enfance, son adolescence, son entrée dans le monde, sa fortune et ses amours.
Il ne nous épargne rien ou presque. Et l’on voit le simple petit jeune homme devenir un milliardaire presque malgré lui…
Vous remarquez? Pour une fois, je ne me lance pas dans le vif du sujet avec application, comme je le fais d’habitude. Pourquoi? Eh bien, parce que je n’ai pas grand chose à dire en réalité.
Pour commencer, je m’attendais à un parcours du combattant, parsemé d’embûches, mais aussi de ténacité venant de l’auteur. Je m’attendais à ce qu’il me montre comment il s’est retroussé les manches, et comment, à coups d’efforts, il avait obtenu sa fortune. Parce que, bon, vu le titre, évidemment, je m’attendais à ce que le livre soit axé sur cette idée… Eh bien, détrompez-vous. Oui, bien sûr, le sujet est abordé. Il raconte sa réaction lorsqu’il a atteint son premier million. Oui, il raconte la croissance de son compte en banque.
Mais dans l’ensemble du texte, il apparaît clairement que ces éléments-là sont vraiment secondaires. J’ai plutôt eu l’impression d’entendre quelqu’un me raconter sa vie dans une soirée morne. Vous savez, cet invité qui se sent obligé de tout raconter, en pensant que chaque détail de sa vie est incontournable? Et vous, poliment, vous l’écoutez, en souhaitant que quelqu’un vienne à votre secours? Voilà, vous y êtes. Je n’ai pas trouvé plus d’intérêt à ce livre qu’à une conversation de ce genre.
Je vous semble peut-être très carrée, et très raide dans mes dires. Mais finalement, à part les formes qui sont bien mieux faites que dans une télé-réalité, c’est juste une sorte de voyeurisme sur la vie de tout à fait commun, si ce n’est le montant se trouvant sur le compte bancaire….

Points attribués: 4/10

Je remercie l’édition La boîte à Pandore pour ce livre commun.

Il vous tente?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :