Le temps d'un café

On me demande souvent….

J’ai envie de parler un peu de ma passion aujourd’hui.
Vous allez me dire: « N’est-ce pas déjà ce que tu fais, tout au long de l’année, avec les avis de lecture que tu postes?« 
Si, bien sûr. Mais cette fois, j’ai envie de vous parler de ma passion en elle-même, de ce que me procure la lecture, ce que je recherche dans ces gestes…
J’ai baptisé cet article « On me demande souvent…. » Je suis certaine de ne pas être la seule lectrice à qui l’on pose des questions, parce que l’entourage ou les internautes ne comprennent pourquoi notre passion prend une telle ampleur. Je vais donc m’efforcer de répondre à toutes ces interrogations.

« Pourquoi aimes-tu lire? »

Vaste question! Il y a plusieurs réponses, dans mon cas. D’abord, lire est un moment de calme, de tranquillité. Que ce soit au travail, dans les moyens de transport, ou dans mon lit, lire me procure un sentiment d’apaisement. Je me crée une bulle, celle qui me permet de me couper des soucis quotidiens.
C’est aussi un véritable plaisir, mais plus au niveau de l’objet lui-même. Tenir un livre (épais en général), en sentir son poids et son odeur, me fait régulièrement sourire, rien que pour ce petit bonheur. Une commande qui arrive ou un service presse inattendu, et c’est toujours le même plaisir renouvelé: découvrir la couverture, ouvrir le livre en plein milieu et y fourrer mon nez pour apprécier son arôme ( oui oui, comme le café), découvrir le titre des chapitres, et le nombre de pages. Voilà mon rituel pour tout nouveau livre qui arrive à la maison. Idiot? Peut-être… Mais pas pour moi. C’est un peu comme si j’apprivoisais le livre (ou est-ce l’inverse?). Parce que pour moi, le plaisir de la lecture passe aussi par là.
Enfin, je pense que vous avez compris que j’ai une vie assez complète. 8 enfants, un emploi à plein temps, un chéri et une maison (plus 4 chats et 1 chien). Voilà de quoi remplir un emploi du temps de quelqu’un, pas vrai? Ce qui laisse très peu de place aux ballades, aux voyages. Qu’à cela ne tienne. La lecture m’offre aussi cela. A travers mes lectures, je peux découvrir l’Australie, le sud de la France, l’Ecosse, ou Winterfell. Pas entièrement peut-être, c’est vrai. Mais lorsque je tombe sur le roman d’un auteur qui a le pouvoir de faire sortir les montagnes, les rivières et les bâtiments d’entre les pages, c’est tout un paysage qui s’ouvre devant moi. Mon imagination fait le reste. En restant dans mon quotidien, je fais en réalité des milliers de kilomètres chaque semaine.

« Pourquoi ne restes-tu pas sur un style de livre? »

Aimez-vous une seule sorte de plat? moi non plus. Vous avez compris le principe, je pense.
Je voyage entre différents styles, comme vous avez pu le remarquer, au fil de mes avis. Documents, biographies, dystopies, lecture jeunesse, roman d’aventure ou historique, j’alterne toujours. Je ne lis jamais deux livres du même style à la suite. Pourquoi? Pour varier les plaisirs bien sûr! Le dépaysement est d’autant plus grand, et c’est toujours un plaisir renouvelé quand je retrouve un style que j’avais laissé de côté depuis plusieurs lectures.

« Pourquoi achètes-tu encore des livres, alors que tu en as déjà tant? »

Question piège… L’espoir d’avoir de nouveaux horizons à découvrir? le plaisir de découvrir de nouveaux livres, dont je vous ai parlé plus haut? A vrai dire, je n’ai pas vraiment d’explication pure et dure. Pas d’excuses non plus. Evidemment, les livres sont parfois chers. Bien sûr, il faut un budget livres quand je me rends sur un salon littéraire. Bien sûr, tous ces livres prennent de la place. Mais rien de tout ça ne peut s’opposer au plaisir de plusieurs heures de lecture! Après tout, il y a bien des gens qui achètent des tonnes de chaussures, de jeux vidéos, de DVD ou d’album de musique. Pourquoi ferait-on différemment pour les livres? A défaut de m’écorcher les orteils, ça m’occupe les mains!

« Gardes-tu tous les livres que tu lis? »

Non. Si j’avais gardé tous les livres que j’ai lu jusqu’ici, il me faudrait une bibliothèque digne des plus beaux manoirs! J’en ai emprunté beaucoup à la bibliothèque, ou à des amis. Pour ce qui est de ceux que j’ai acheté, il est arrivé que je les offre, que je les donne à une bibliothèque, ou à l’école de mes enfants. Mais tous mes meilleurs livres sont là, à la maison, bien rangés sur de belles bibliothèques. De quoi continuer de me ravir les yeux.

« Et tu lis tous les jours? »

Oui, tous les jours. Un peu comme si je m’accordais un carré de chocolat, le soir, devant la télé. Mon plaisir journalier (bien que je lise sur mon temps de midi, ou chez le médecin), c’est de me pelotonner sous ma couette, un café à portée de main, et de lire plusieurs chapitres de l’un ou de l’autre de mes livres en cours. Il n’y a rien de mieux pour terminer une journée.

« Parce que tu lis plusieurs livres à la fois?? »

Cela arrive. Moins souvent aujourd’hui qu’avant. Pourquoi? Il peut arriver que j’aie envie de changer une soirée d’univers. Du coup, j’entame un autre roman. J’ai appris à avoir de la rigueur tout de même. Ce qui fait que je ne reste jamais totalement infidèle au livre en titre. Une incursion ailleurs, de quoi me donner envie de terminer celui que j’ai en cours (il arrive que je tombe sur des livres ennuyeux, et cela doit être une manière de m’appâter avec la suite du programme).
Mais il arrive aussi qu’un joli gros pavé soit posé sur ma table de nuit (comme en ce moment), que j’ai envie de le savourer longtemps, et que je décide de lire seulement un chapitre ou deux à la fois, le soir.
Après tout, pourquoi pas?

« Comment tu fais pour t’organiser et retenir tout ce que tu as lu? »

Retenir ce que j’ai lu, ce n’est pas bien difficile. Ma mémoire est ma meilleure alliée.
Pour l’organisation, c’est un peu plus complexe. Eh oui, il faut, pour que tout se passe bien, que je tienne à jour plusieurs choses:
  • les arrivées de livres. Pour cela, c’est facile: un fichier excel dans lequel j’ajoute chaque livre à la suite des autres, avec la date de son arrivée. Un code couleur pour les livres empruntés, un autre pour les services presses, et le tour est joué.
  • la programmation de mes lectures. Encore une fois, la rigueur est de mise. Chaque mois, je commence mon programme avec les services presses qui sont arrivés le mois précédent. Le reste du mois est destiné à des livres de ma Pal qui attendent sagement leur tour depuis plus longtemps.
  • la programmation de mes avis à mettre en ligne. La aussi, c’est assez simple: un fichier Word dans lequel je retrace mon ordre de lecture, sur lequel je m’appuie pour définir l’ordre de mes avis. Un petit cahier agenda, dans lequel je note pour chaque jour ce que j’ai prévu de publier, et voilà, tout est en ordre.
En somme, une lectrice passionnée, ce n’est finalement pas si difficile à comprendre… Si?

 

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :