Palm de mars 2016

Le temps d'un café

Hello tout le monde!!!
Voilà un nouveau mois qui commence, et qui dit nouveau mois, dit nouvelle pal mensuelle
Voilà donc ce que j’ai prévu de lire en mars

Amours impossibles et secrets de famille : en Charente, les aventures semées d’embûches d’une jeune fille rebelle et d’un bagnard, à la fin du XIXe siècle. Dans la vallée des Eaux-Claires, la jolie Claire, au tempérament rebelle, mène une jeunesse insouciante dans les ateliers du moulin où son père fabrique du papier et la campagne environnante où elle se promène avec le loup qu’elle a recueilli. Bientôt, tout s’effondre : accablé de dettes, son père la promet en mariage au fils d’un riche propriétaire, à qui elle voue une haine farouche. Or, un soir, Claire rencontre Jean, un jeune bagnard en cavale. La passion va lier ces deux êtres que tout oppose. Mais il est des chaînes impossibles à briser
« Le parfum est vérité. La seule qui compte. »
Quand Elena, vingt-six ans, surprend son petit ami avec une autre dans la cuisine du restaurant dont ils ont tous deux la gestion, son univers s’écroule. Elle, qui pensait avoir enfin trouvé l’équilibre après une enfance malheureuse, doit maintenant affronter la vie seule et cesser d’avancer avec des oeillères. Il est temps qu’elle accepte son don, celui que chacune des femmes de sa famille s’est transmis au fil des siècles : la capacité à traduire les sentiments et les atmosphères en parfum. Elle quitte alors Florence pour s’installer à Paris, où elle est recrutée par un parfumeur de renom. Et, quand elle fait la rencontre du mystérieux Cail McLean, le bonheur semble enfin à portée de main. Pourtant…
Des évasions authentiques, racontées avec un sens du suspense qui fait du livre un thriller autant qu’un document historique.
Si Daniel Bilalian a tenu à raconter les aventures vécues par les prisonniers français évadés entre 1940 et 1945, c’est parce que son père a été l’un d’eux. Grâce à cette proximité avec le sujet, il a pu rencontrer les hommes qui sont les héros de son livre. Ils lui ont raconté les péripéties rocambolesques de leurs évasions : il y a celui qui est resté douze heures accroché aux tringles de freinage d’un train, ceux qui sont se sont enfermés pendant neuf jours dans un wagon-foudre avec de la lie de vin jusqu’aux genoux, ceux qui se sont faits alpinistes sans avoir jamais touché un rocher de leur vie, celui qui a réussi à faire croire qu’il était un Alsacien faisant du tourisme, ceux qui sont revenus volontairement à leur stalag après plusieurs mois de cavale pour orgniser un réseau de sabotage… La qualité du document et la vivacité du style justifiaient largement cette nouvelle édition, révisée et présentée par une préface inédite de Daniel Bilalian.
~Guérisseuse, sorcière, herboriste ? Qui est Elena Flores ?
Trop belle, trop « étrangère », trop mystérieuse, celle que l’on surnomme « l’Indienne » suscite passion et suspicion dans le village limousin où elle s’est installée quelques années plus tôt. Ainsi, Lucien Crozant, propriétaire d’un fructueux commerce de bois, lui voue une haine farouche depuis que son fils, Jacques, qu’il avait formé à sa succession, a décidé d’épouser la jeune femme en cette année 1920. Ce n’est que le début d’une lente désillusion pour la douce Elena, que la vie, pourtant, n’a pas épargnée… Face à l’adversité, elle n’aura d’autres ressources que son incroyable ténacité, sa science des plantes, l’amour de son enfant pour concrétiser l’ambitieux projet qui insufflera un nouveau sens à son existence.
Seule ou presque…
Cap à l’est !
Après un pèlerinage et une cure détox, nos dames du mardi n’ont eu pour une fois aucun mal à trouver la destination de leur excursion annuelle : ce sera Birkow, village d’ex-Allemagne de l’Est, où vit désormais Kiki. Cette dernière a acheté une ancienne école avec l’idée de la retaper pour en faire une pension avec poules et potager, et elle était loin d’imaginer l’ampleur du chantier…
Eva, Caroline, Estelle et Judith vont devoir retrousser leurs manches et faire face à toutes sortes de problèmes – pulsions adultérines pour l’une, menaces de mort pour l’autre, ou encore tracas financiers. Alors quand un inconnu vient semer la zizanie dans leur petit groupe bien soudé, c’est la goutte d’eau. Parviendront-elles à terminer les travaux avant l’arrivée d’un groupe d’enfants défavorisés que Kiki s’est engagée à accueillir ?
Enfilez vos bottes en caoutchouc, les cinq amies ont besoin de vous !
Ben, 16 ans, doit suivre un parcours de réinsertion pour jeunes délinquants. Au programme : cours de tricot ! Cela ne lui plaît pas du tout, mais il accepte tant que ni sa famille ni sa petite amie ne sont au courant. Cependant, il se découvre une réelle passion pour le tricot au point de participer à des concours et de vendre ses créations sur Internet. Ses mensonges deviennent vite ingérables.
Où Catherine, avocate parisienne, pourrait-elle plus qu’à New York réaliser ses ambitions professionnelles tout en comblant sa passion pour la mode et le chic ? Voilà pourquoi, lorsqu’elle reçoit une proposition d’Edwards & White, l’un des plus importants cabinets d’avocats de Manhattan, elle l’accepte sans hésiter. Une vie de rêve s’offre alors à elle, et elle saura faire rimer prospérité et vêtements griffés.
Catherine se retrouve cependant vite confrontée aux dures réalités de sa profession – la pression des heures facturables, les demandes inces-santes d’une supérieure impitoyable, les manigances des assistantes, les avances d’un client libidineux – et elle commence à s’interroger sur son choix de carrière. Sa rencontre avec Jeffrey Richardson, un riche client, apporte néanmoins à sa vie new-yorkaise le tournant espéré : à elle le shopping, les spas, les limousines et les soirées chics ! Jusqu’à ce qu’une demande contraire à l’éthique lui impose de réévaluer sa place dans ce monde dont elle avait toujours désiré faire partie…
Dans l’esprit de Le Diable s’habille en Prada et Nanny : journal d’une baby-sitter, J’adore New York est un roman drôle et intelligent où se côtoient l’ambition, la cupidité, l’amour et le glamour.
Et si un jour toute votre vie disparaissait ?
Danny et Claire Brogan vivent avec leurs deux filles dans une belle propriété du Wisconsin. Même si tout n’est pas toujours rose, ils mènent une existence heureuse. C’est précisément ce que se dit Claire en rentrant un soir d’un séjour d’une semaine à Chicago. Mais quand elle pousse la porte de chez elle, la maison est entièrement vide. Son mari et ses filles ont disparu, le cadavre de leur chien gît dans le jardin. Assistée par sa meilleure amie Dee, Claire doit comprendre au plus vite ce qui s’est passé.
Et vous, quelles sont vos précisions?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :