Penelope Green tome 4: La tiare de Nefertiti de Beatrice BOTTET

littérature enfantine Young adult

Pénélope Green repart à l’aventure… en Égypte, en compagnie de Cyprien bien sûr !
Alors qu’ils fouillent le site d’Akhet Aton, ancienne cité des pharaons Akhenaton et Néfertiti, Martha Moreley et Robert Jennings, archéologues, n’en croient pas leurs yeux ! Se pourrait-il que dans cette cavité isolée située dans les appartements de la reine se trouve l’un des objets les plus recherchés au monde ? Fiers de leur trouvaille et désireux de la tenir à l’écart des contrebandiers, ils décident de faire appel à Pénélope Green. Si celle-ci met tout son talent pour rédiger un article sur leur travail et leur extraordinaire découverte, cette dernière sera ainsi automatiquement protégée. Ils lui demandent donc de les rejoindre au plus vite. Mais des personnes malveillantes pourraient bien avoir eu vent de leur secret et tenter de subtiliser l’objet de toutes les convoitises…

Edition: Casterman

Nombres de pages: 306 pages

Mon avis :Penelope se retrouve embarquée dans une nouvelle aventure. Accompagnée de Cyprien, pour lequel elle n’est pas encore sûre de ces sentiments, elle prend le bâteau pour l’Egypte, à la demande d’une archéologue connue. Celle-ci annonce une découverte exceptionnelle sur un chantier, qu’elle ne veut dévoiler qu’à Pénélope Green, et à personne d’autre.
Cyprien espère également découvrir des choses de son passé, et pouvoir enfin recouvrer la mémoire. Ce tome, comme les précédents, est super bien écrit. Il faut garder en tête qu’il s’agit d’une lecture jeunesse, et qu’en tant que telle, elle ne peut pas être aussi complète qu’un roman adulte.
Malgré cela, j’ai trouvé que l’auteur a su aborder le thème de l’égypte suffisamment claire pour que de jeunes lecteurs puissent comprendre de quoi elle parle.
Evidemment, l’aventure, les complots, et l’adrénaline sont au rendez-vous. Pour une petite journaliste débutante, elle a de la suite dans les idées, et ne se laisse pas démonter facilement.
Leur idylle qui démarre lentement est également bien tendre à lire. Pas de termes crus, pas de baisers dégoulinants d’érotisme, rien qui ne puisse choquer les enfants. Au contraire, la douceur, un brin de romantisme, et beaucoup de non-dits bercent Cyprien et Pénélope. J’apprécie.
J’espère en tout cas qu’il y aura encore d’autres tomes, ce serait dommage que les aventures de ce duo se terminent déjà.
Points attribués : 8/10
Il vous tente?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :