Romans

Siège 7A de Sébastian FITZEK

Edition: L’Archipel

Nombre de pages: 367 pages

0 %

Résumé: Pour sauver sa fille, un psychiatre doit provoquer le crash de l’avion à bord duquel il a pris place.  

IL EXISTE UNE ARME LÉTALE QUE CHACUN PEUT EMBARQUER SANS ENCOMBRE À BORD D’UN AVION. 

AUCUN CONTRÔLE AU MONDE NE PEUT LA DÉTECTER… 

Un vol de nuit Buenos Aires-Berlin. 

Une passagère fragile psychologiquement. 

Un psychiatre contraint de la manipuler afin de provoquer le crash de l’appareil. À défaut, sa fille, la seule famille qu’il lui reste, mourra… 

Merci à l’édition L’Archipel pour ce roman haletant

Mon avis: Mats Kruger prend l’avion pour rejoindre sa fille en Allemagne, sur le point d’accoucher. Il est impatient, surtout que leur relation n’a pas été jusque-là très stable. Il espère que cette naissance les soudera à nouveau. 

Mais à peine le vol entamé, voilà qu’il reçoit un appel qui va complètement le déstabiliser: la menace de tuer sa fille s’il n’obéit pas aux ordres qu’il reçoit. Et ces ordres sont pour le moins horribles… 

Que doit-il choisir: la vie de sa fille, ou la santé mentale d’une personne à bord? 

Sebastien Fitzek est un auteur que j’ai découvert avec Passager 23, un roman qui m’avait tenu en haleine, puis avec Le colis, qui m’avait tout autant enchanté! 

Aussi, j’attendais cette lecture avec énormément d’impatience. Et je n’ai pas été déçue. 

Dès le premier chapitre, le ton est donné: ça va être décoiffant.  

Par chapitres interposés, nous suivons tour à tour Mats Kruger et sa fille, chacun coincé là où ils se trouvent. Et chacun devant faire face à une situation qui les dépasse complètement. Des situations qui font froid dans le dos, vraiment. 

J’ai littéralement dévoré ma lecture en quelques heures. Impossible de lâcher le livre. J’avais prévu la chose, en étant certaine de pouvoir m’installer tranquillement. Et j’avais bien fait. 

L’auteur réussit, une nouvelle fois, à nous mettre en haleine, à nous suspendre à d’infimes détails, et nous faire évoluer avec les ennemis depuis le départ sans qu’on les remarque jamais.  

Touche par touche, il nous apporte des éléments nouveaux, de petites pièces de puzzle à ajouter au panorama entier. Et tranquillement, l’air de rien, il nous amène vers une solution absolument énorme, celle que l’on n’avait pas vu venir et qui pourtant était tellement évidente.  

Je ne peux que, décidément, recommander cet auteur! Pour ma part, je suis totalement conquise, et c’est un nom que je surveillerai dans les librairies! 

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :