sorties littéraires de mai 2016

Le temps d'un café

Bonjour tout le monde!!
Vous me connaissez, il ne se passe pas un mois sans que de nouvelles sorties littéraires me tentent. Ce joli mois de mai ne fait pas exception.
Je vous montre?
À l’époque des Précieuses en 1661, Mlle de Sévigné, fille de Madame et âgée de 16 ans, fait son entrée à la Cour. 
Françoise y vit nombre d’aventures – sans toutefois en parler à sa mère… notamment pour ce qui concerne l’enquête qu’elle mène afin de retrouver un papier compromettant qui prouverait l’existence d’une liaison entre sa mère et Fouquet. 
Serait-il le père secret de Mlle de Sévigné ?

On me dit que ma mémoire ne sera plus jamais la même, que je vais commencer à oublier des choses. Au début juste quelques-unes, mais ensuite beaucoup plus. Alors je t’écris, cher futur moi, pour que tu te souviennes !
Sam a toujours eu un plan : sortir première du lycée et filer vivre à New York. Rien ne l’en empêchera – pas même une anomalie génétique rare qui, lentement, va commencer à lui voler ses souvenirs, puis sa santé. Désormais, ce qu’il lui faut, c’est un nouveau plan.
C’est ainsi que naît son projet : ce sont les notes qu’elle s’envoie à elle-même dans le futur, la trace des heures, petites et grandes, qu’elle vit. C’est là qu’elle consignera chaque détail proche de la perfection de son premier rendez-vous avec son amour de toujours, Stuart. Le but ? Contre toute attente, contre vents et marées : ne rien oublier.
Au détour des pages de The Memory Book, mélange étonnant d’extraits de son journal, de notes personnelles et de messages de son entourage, vous ne pourrez que tomber amoureux de Sam, une fille comme aucune autre qui apprend à vivre sa vie à pleines dents, même si ce n’est pas celle qu’elle avait planifiée.

Emma quitte Weslyn et tous ses habitants pour étudier à l’université de Stanford, comme elle l’avait prévu. Une coquille de celle qu’elle était dans le passé. Elle n’est plus la même personne. 
Elle est brisée, et le seule moyen pour elle de redevenir entière est de pardonner. 
Emma doit trouver un moyen de se pardonner et de reconnaître sa propre valeur avant de pouvoir recevoir l’amour qu’elle mérite. 
Ce dernier tome tiendra les lecteurs en haleine jusqu’à la toute dernière page.

« Quand ma mère a découvert que j’étais zèbre, elle a pleuré »… de joie peut-être et de crainte aussi car elle savait ce que représentait la vie d’un enfant à « haut potentiel intellectuel » (HPI).
Vincent est aujourd’hui un pré-adolescent, heureux, joyeux, plein d’humour et surtout épanoui.
Mais à l’âge de huit ans, il s’est senti inutile. Trop de pression, trop de mal être, trop de maltraitance à l’école, accompagné d’une perte lente, lourde et sourde de son estime de lui.
Il se sentait submergé.
Dans ce livre, il raconte avec ses mots, sa sensibilité exacerbée, son hyperémotivité, son parcours chaotique avant qu’il ne comprenne ce qui se passait en lui.
Mais avant tout, Vincent a écrit ce livre pour aider les enfants « comme lui », à surmonter les pièges et les embûches liés à cette particularité, celle de ces enfants qui réfléchissent autrement.

Dans le Londres d’aujourd’hui, Jacob Portman et Emma Bloom se lancent à la recherche de leurs amis enlevés par les Estres.
Ils sont prêts à tout pour arriver à leurs fin, y compris à lever une armée de Sepulcreux, ces âmes damnées avec lesquels Jacob peut communiquer…

Turbulent, patachon, espiègle, fanfaron : ce sont les traits de caractère d’Attila, le beau chat de gouttière. Ce robuste félin partage l’existence d’un sympathique bipède qu’il a réussi à apprivoiser. Mais un jour, lors d’un déménagement, pris de panique, Attila s’enfuit. Commence alors une vie d’aventures, de chat errant dans une ville qui n’est vraiment pas faite pour lui. Lors de ces aventures, il rencontre des humains, mais aussi d’autres chats, pas toujours très sympathiques, et savoure sa liberté. Mais Attila garde toujours un objectif : retrouver son compagnon, l’humain avec qui il partageait sa vie. Il n’aura de cesse de parcourir le monde en tous sens jusqu’à avoir accompli sa mission et à être enfin rentré à la maison…
Les aventures d’un chat de gouttière qui découvre le monde…

Les contes de fées ne sont qu’un début.
L’Homme Masqué est en cavale et il appartient à Alex et Conner d’y mettre fin… sauf qu’Alex a été rejetée par le Conseil des Fées et que personne ne veut croire qu’ils sont en danger.
Grâce à l’aide du groupe disparate constitué de Boucle d’Or, Jack, le Petit Chaperon Rouge, Mère Oie et de son jars Lester, les jumeaux Baleys découvrent le plan secret de l’Homme Masqué : il possède une puissante potion qui transforme tous les livres qui la touchent en porte magique et de plus, il recrute une armée dont font partie les plus célèbres méchants de toute la littérature !
Va donc commencer une course à travers le Pays d’Oz, le monde fantastique du Pays Imaginaire, la folie du Pays des Merveilles et plus encore. Alex et Conner vont-ils pouvoir rattraper l’Homme Masqué, ou auront-ils toujours une longueur de retard jusqu’à ce qu’il ne soit trop tard ?

Chronique au vitriol d’une petite ville américaine.
Etats-Unis, années 40. Peyton Place est une petite ville de la Nouvelle-Angleterre, aux apparences tranquilles. Le paysage est en réalité moins glorieux : derrière les façades proprettes des demeures victoriennes ou celles plus vétustes des maisons des faubourgs, de nombreux drames se jouent.
Dans les beaux quartiers, la jeune Allison ignore tout du secret qui entoure sa naissance et du passé immoral de sa mère, la belle et froide Constance McKenzie. Tout ce qui lui importe pour le moment est l’amitié de la jolie Selena Cross, issue des taudis de la ville et qui subit les violences d’un beau-père alcoolique…
Les perles du 17 !
Le 17 est le numéro réservé aux secours et aux urgences de la police. Mais tout le monde ne l’entend pas de cette oreille ! Canulars, erreurs, requêtes de malades mentaux, querelles familiales, différends de voisinage… Si croustillants qu’ils soient, les coups de fil de ces drôles de requérants – ponctuels ou récidivistes – bloquent la ligne au détriment de personnes en réelle détresse.
Matthieu Kondryszyn, brigadier à la préfecture de police de Paris, a rassemblé une foule d’appels aussi délirants que véridiques, venus des quatre coins de la France.
Un livre pour rire, mais aussi pour saluer le travail de tous les policiers qui gèrent chaque jour des milliers d’appels.
Ettore se remémore sa longue vie : l’enfance, l’exil, le coup de foudre pour Lucie, jolie Lorraine, la guerre qui entraînera séparations et retrouvailles. Son histoire, Ettore veut la transmettre à sa petite-fille adorée. « Toutes ces choses à te dire… » Quel terrible secret veut-il lui confier avant de mourir ?
Très jeune, Ettore a connu la douleur, la séparation, l’exil. En 1930, son violon sous le bras, il doit quitter les siens et son pays, l’Italie. Les reverra-t-il un jour ? A Nancy, son talent de musicien lui vaut une place dans un orchestre ; et sa chance, la rencontre à Vittel de Lucie, adorable serveuse dans une pâtisserie de luxe. Des blessures du passé aux promesses de l’avenir, les jeunes gens traverseront d’autres épreuves : la guerre, la déportation, le sort réservé aux étrangers…
Des décennies plus tard, Ettore, le coeur fatigué, a une dernière volonté : revoir sa petite-fille chérie, la fougueuse Ange, partie vivre à Moscou. La jeune femme est la seule à pouvoir reconstituer l’histoire de sa famille morcelée, aux fantômes ressuscités.
Toutes ces choses à te dire… Avant qu’il ne soit trop tard.
Et vous, par quoi êtes-vous tentés?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :