Vous promettez de ne rien dire? de Carol HIGGINS CLARK

Romans

Dans la salle des ventes de Churchill’s, la tension est à son comble.
L’un des plus célèbres bijoux de la collection Fabergé, l' » Œuf de lune « , que l’on croyait disparu avec la famille impériale russe, est mis aux enchères. Un million de dollars… Deux millions… Trois millions… Au fond de la salle, Faye Slater, la journaliste vedette de  » KEY News « , retient son souffle : cette vente est l’occasion inespérée de sortir sa carrière de l’impasse où elle se trouve. Mais le monde des médias et le monde de l’art ont un point commun : les apparences y sont souvent trompeuses.
Au moment où le marteau du commissaire-priseur s’abat, un artisan joaillier de Little Odessa, le quartier russe de Brooklyn, est assassiné..

Edition: Archipoche

Nombre de pages: 360 pages

Mon avis: Pat est antiquaire. A ce titre, elle se rend régulièrement à des ventes aux enchères, pour proposer certaines pièces que des clients lui ont demandé de vendre pour eux.
C’est à cette occasion qu’elle entend parler d’un oeuf fabergé arrivé tout droit de Russie, et vendu pour un prix astronomique.
Mais ce qu’elle ne sait pas, c’est qu’elle se trouve étroitement liée à ce trésor de beauté. Elle va l’apprendre à son détriment…
Il s’agit alors de rétablir la vérité, toute la vérité.
C’est le premier livre que je lis de cet auteur. J’étais bien sûr habituée à la maestria de Mary Higgins Clark, la mère du présent auteur. J’espérais donc retrouver, quelque part, le même plaisir dans ce roman. Et je dois avouer que cela a été le cas.
 
On démarre sur un trésor connu, un oeuf Fabergé. Quelques petites explications historiques (réelles, j’ai vérifié), un enjeu important, et hop, nous voilà au coeur de l’intrigue principale. Et je me suis laissée emporter dans l’histoire!
 
Evidemment, le fait que j’aime l’univers des tsars de Russie ne pouvait que m’y aider, et les éléments que l’auteur donne à leur sujet sont suffisants pour que l’on puisse les inclure dans le récit. J’ai apprécié cela.
 
L’enquête en elle-même, la chasse au trésor, la résolution de mystères, tout y est. Le suspens est là jusqu’au bout. Carol Higgins Clark gagne, pour moi, son étoile au firmament des écrivains de romans policiers.
 
J’ai passé un très bon moment de lecture.
 
Points attribués: 7/10 
Je remercie l’édition Archipel pour cette lecture à consonance russe. 
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :