Zeppelin ou l’incroyable histoire des ballons dirigeables de Gérard A. JAEGER

Documents

Zeppelin ou l'incroyable histoire des ballons dirigeables de Gérard A. JAEGER

 À la Belle Époque, le ballon à air chaud, vedette du ciel depuis la fi n du XVIIIe siècle, est supplanté par un engin libre de ses mouvements. Son principal concepteur, l’ingénieur allemand Ferdinand von Zeppelin (1838-1917), vient de le faire voler avec succès, le 2 juillet 1900, au-dessus du lac de Constance. D’emblée, le « dirigeable » distance l’aéroplane. Maniable, rapide et fi able, il saura conserver son avance technique pendant trois décennies. Cette suprématie germanique, étendue à l’art de la guerre, puis aux vols commerciaux, sera réduite à néant en 32 secondes, le 6 mai 1937. À son arrivée à Lakehurst, dans le New Jersey, le majestueux Hindenburg et ses 155 000 m3 d’hydrogène s’enfl amment après avoir heurté le mât d’arrimage.

On dénombre 35 victimes et un grand brûlé : le zeppelin luimême, au règne duquel le régime nazi a décidé de mettre fin… Tombés en disgrâce à l’apogée de leur gloire, les paquebots du ciel, acteurs triomphants d’une ère de défi s, entrent dans la légende. Gérard A. Jaeger retrace en détail leur incroyable histoire, des pionniers de l’aérostat aux derniers vols du Graf Zeppelin II.

Edition: Archipel

Nombre de pages: 272 pages

Mon avis: chacun d’entre nous a au moins entendu parler une fois de ces fameux dirigeables qui se promenaient dans nos cieux.
Au-delà de ce maigre savoir se cache une histoire vraiment particulière et étonnante.
Je suis très curieuse en général, et j’aime apprendre de nouvelles choses, découvrir de nouveaux sujets, en savoir plus sur ceux que je ne maîtrise pas. Alors quand Archipel m’a proposé ce livre, j’ai accepté avec grand plaisir.
J’ai découvert l’histoire du Comte Von Zeppelin dès ses débuts, jusqu’à l’apogée de son invention. Eh bien, je ne savais pas du tout que ces ballons avaient eu une histoire si longue. Je ne m’étais pas rendue compte qu’ils avaient déjà prouvé leur utilité lors de la Première Guerre Mondiale.
J’ai aussi été très surprise par le nombre d’accidents (mortels ou pas) qui ont parsemé l’histoire de ce moyen de locomotion. Fallait-il croire au génie pour l’inventeur pour tenter l’expérience d’un voyage entre l’Europe et les Etats-Unis!
Ce livre est très bien documenté. Il reprend une chronologie complète des événements, des témoignages, des statistiques, des photos, et une énergie qui devait bien correspondre au créateur des ballons.
J’ai été absorbée par ma lecture, du début à la fin. Loin d’être assommant, cette documentation était expliquée clairement et simplement. A aucun moment, je ne me suis ennuyée. Je compte bien placer ce livre sur mon étagère de documentation. Il fera partie de ces livres que l’on a envie d’ouvrir à nouveau. Car le nombre de détails donnés est tellement important qu’on ne peut évidemment avoir tout retenu en une seule lecture.
Que cela ne vous décourage pas, au contraire. Cela veut plutôt dire que l’auteur n’est pas resté dans les sentiers, se contentant simplement de donner quelques miettes d’informations à ses lecteurs. Et c’est ce qui me plait justement.

Points attribués: 9/10

Je remercie l’édition Archipel pour cette lecture aérienne.

Il vous tente? 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :