Le temps d'un café

C’est Noël! Tant pis, je ne tiens plus!

Oui… je sais… nous ne sommes que le 17 novembre… Oui, je sais…. je suis vraiment à l’avance…

Mais tant pis, j’assume jusqu’au bout!

Figurez-vous que ça fait au moins 15 jours que je m’agrippe à ma souris, en me disant d’être raisonnable et d’attendre le 1er décembre… Vous ne pourrez pas dire que je n’ai pas essayé!

Si vous aimez Noël, et que vous aussi vous trouvez qu’il faut vraiment être trop patient pour ENFIN arriver à cette superbe période, soyez les bienvenus!! Prenez un chocolat chaud, une paire de chaussettes douillettes, et installez-vous.

Pour les autres…. soyez les bienvenus, mettez-vous là au fond. Prenez quand même un chocolat chaud, je ne suis pas sadique et essayez de partager la joie et la bonne humeur avec tout le monde!

Tout ça pour quoi? Mais pour préparer au mieux notre saison de Noël!!! … Je vous ai entendu là derrière! « Noël n’est pas une saison gna gna gna… Et puis c’est que du commercial gna gna gna… »

Eh bien, pour votre gouverne, sachez que pour nous: Si, Noël est une saison à part entière. Ce qui veut dire que nous nous préparons tout comme pour l’automne ou l’été! Non mais!

Et donc, nous allons aujourd’hui aborder les lectures, les films, les boxes, les challenges et les petits plaisirs qui parsèment notre mois de décembre.

C’est bon? Le chocolat n’est pas trop chaud? Vous êtes bien installés? C’est parti!

Etant donné que nous sommes sur un site principalement littéraire, j’ai envie de commencer par mes chers compagnons.

Ces dernières semaines, j’ai lu quelques titres de Noël. Certains en particulier m’ont vraiment plu. J’ai aussi sur mes étagères un livre de Noël fétiche, que je relis chaque année. Et enfin, deux titres m’attendent depuis plusieurs mois. Mais comme ils ont pour thème ma fête favorite, j’ai préféré attendre d’être totalement dans l’ambiance pour les découvrir.

Dans ce manoir isolé au cœur des Highlands, Gayle se sent perdue. Si elle a proposé à ses filles de passer Noël en Écosse, c’était dans une tentative désespérée de ressouder sa famille. Seulement, ces lieux ravivent en elle la mémoire de son premier amour, des souvenirs dont ses filles ignorent tout, et que Gayle préférerait garder secrets… 
Ella ne sait plus sur quel pied danser. Sa mère, cette business woman redoutable, qu’elle pensait dépourvue de sentiments, a soudain insisté pour qu’elles passent les fêtes ensemble… après cinq ans sans nouvelles  ! Aujourd’hui maman à son tour, Ella s’inquiète  : Gayle-sans-cœur a-t-elle vraiment changé ou risque-t-elle d’être une grand-mère décevante pour sa petite Tab  ? 
Quant à Samantha, elle meurt d’envie d’associer son agence de voyage à ce magnifique manoir.  Mais comment rester professionnelle face à Brodie, le propriétaire, qui la perturbe tant ? Cet Écossais si séduisant n’a qu’à la regarder pour lui faire perdre tous ses moyens… 

1851.
A Cokecuttle, une cité industrielle anglaise, le petit Harold survit péniblement, vivant sous les ponts et ramonant des cheminées. Et pourtant… Harold est promis à un destin fantastique. Guidé par un génie invisible, il va découvrir un monde peuplé de lutins, d’arbres magiques et de rennes volants. D’extraordinaires voyages l’y attendent. Il est appelé à devenir un personnage que nous connaissons tous très bien : à la longue barbe blanche et au costume rouge éclatant…
Ce petit orphelin est le Père Noël avant qu’il devienne le Père Noël ! Au travers de mille péripéties joyeuses, nous allons assister avec lui à son premier Noël, à sa toute première distribution de cadeaux. Une seconde avant Noël, la question reste posée : le père Noël débutant parviendra-t-il à livrer les jouets aux enfants ? Redonnera-t-il enfin aux hommes le goût de l’impossible et du merveilleux ? Après le succès de ses deux romans, Pardonnez nos offenses et L’Eclat de Dieu, Romain Sardou nous livre ici un conte destiné aux petits et aux grands qui réveille en nous les plus belles émotions de l’enfance.

Colmar, novembre 1924. Lisel Schmitt, vingt-deux ans, est première main dans un atelier de confection pour dames. Après avoir passé un an à Paris, employée d’une prestigieuse maison de couture, elle rêve de créer ses propres modèles et de faire carrière.

Son destin, jusqu’alors paisible et prometteur, bascule le jour où un incendie se déclare dans le magasin où elle travaille. Piégée dans l’immeuble en flammes, brûlée aux mains, elle est sauvée de justesse par Heinrich Keller, un pompier. L’attirance est immédiate entre les deux jeunes gens, mais bientôt Lisel est victime d’une mystérieuse machination et confrontée à un terrible secret, ce qui pourrait briser tous ses rêves.

En Écosse, les fantômes ne sont pas les seuls à hanter les cœurs. 

Trop c’est trop ! Robyn Ferguson n’est pas du genre rancunier mais là, ça va trop loin. Comme si ça ne suffisait pas que les Burns volent l’organisation des festivités de Noël que sa famille gère depuis des décennies, voilà que ces aristocrates hautains les accusent d’avoir dérobé de précieuses lettres dans leur château ! Envisager que les Ferguson, qui alimentent toute la ville de Wick en douceurs chocolatées depuis des générations d’Écossais, pourraient s’abaisser à un tel acte est une injure. Alors, c’est décidé : elle va retrouver ces fichues lettres et elle prouvera ainsi à Walter Burns, ce petit pétoncle prétentieux, qu’il s’est trompé sur toute la ligne. Pour cela, elle va juste devoir éviter de l’étrangler immédiatement : il pourrait lui être précieux pour son enquête… et pour empêcher que l’affrontement entre les Burns et les Ferguson dégénère en guerre nucléaire. 

Maggie est sous le choc. Sa fille cadette a décidé de se marier pour Noël ! À vingt-deux ans, est-on vraiment prêt à s’engager pour la vie ? C’est ce qu’elle-même a fait avec Nick mais, justement, voilà des mois qu’ils sont secrètement séparés. Pour éviter que la nouvelle se répande, Maggie va faire de son mieux pour donner le change. Même si retrouver Nick risque de la perturber plus que de raison… 

Katie n’a aucune envie de traverser l’Atlantique pour jouer les témoins au mariage de sa sœur. Pourtant, elle n’a pas le choix : elle doit ouvrir les yeux de sa petite sœur avant qu’il ne soit trop tard. Le grand amour, ça n’existe pas, et elle compte bien le lui prouver. Il faudrait juste que Jordan, le témoin du marié, arrête de ruiner tous ses plans. 

À mesure que son mariage approche, Rosie est de plus en plus stressée. Impatience ou nervosité ? Alors que les invités arrivent et que la réalité la rattrape, elle ne peut plus ignorer la question qui l’obsède depuis qu’elle a fait son annonce à sa famille : fait-elle l’erreur de sa vie en se mariant à un homme qu’elle ne connaît que depuis quelques semaines ? 

Sadie élève seule ses enfants tout en soignant son cœur brisé. Cat, de son côté, est au bord du burn out car ses journées de chef-pâtissier sont trop longues. Les deux amies décident alors d’investir dans leur rêve : lancer « Smart Cookies », leur propre biscuiterie artisanale dans la magnifique Castle Court, une cour abritant un espace de restauration de trois étages niché derrière les rues animées de Chester.

Toutes deux découvrent bientôt que Castle Court est une vraie communauté, un petit havre de plaisir loin du stress du monde extérieur. Mais tout le monde n’apprécie pas leur arrivée : la pâtissière déjà installée n’est pas très heureuse de ce qu’elle considère comme une concurrence directe et Greg, qui dirige le bistrot chic du bout de la cour, pense que Sadie et Cat n’ont pas le talent ni le sens des affaires nécessaires pour réussir. Heureusement, le délicieux Jaren, propriétaire de la maison de gaufres néerlandaise installée en face, et Elin le propriétaire de la chocolaterie suisse, vont leur apporter leur soutien. Et si tout le reste échoue, les amis pourront toujours noyer leurs chagrins dans le bar à cocktails qui surplombe la cour !

Sadie et Cat réussiront-elles leur lancement et trouveront-elles à l’improviste un nouvel amour ?

Passons maintenant aux films et séries qui sont parfaits pour Noël!

Pour moi, ce sont des classiques, je les regarde chaque année (parfois même plusieurs fois hihi), et je ne m’en lasse jamais!

Ensuite, je vous présente les challenges de fin d’année que j’ai croisé au hasard de mes balades sur d’autres blogs.

D’abord, celui-ci auquel je participe depuis quelques années maintenant, et que je trouve vraiment super. Il n’est pour l’instant pas encore en ligne, mais ce n’est pas grave, gardez ce lien sur votre bloc-note. Le but de ce challenge est de participer à un calendrier thématique comportant un marathon lecture, des défis photos, des recettes de cuisine etc

Le suivant mise sur le cocooning, ou comment se faire plaisir en étant douillettement installés.

Le troisième s’appelle « Un hiver au chalet » et c’est un challenge littéraire dans lequel des thèmes sont donnés. Il suffit de choisir des lectures correspondantes.

Je suis tombée sur un second challenge cocooning qui a également l’air tout sympa.

Et enfin, ce challenge m’a touchée. Il s’appelle « Challenge des déprimés ». Et l’explication du nom est tout à fait sensée puisqu’on pense cette fois à tous ceux qui sont seuls à Noël.

Pour ma part, j’ai envie de me faire plaisir durant ce mois de décembre. 

Même si cette année encore, pour des raisons personnelles, le réveillon sera un moment plus difficile, je veux croire assez fort à la magie de Noël pour me porter durant cette période. C’est d’autant plus important pour moi de m’imprégner au maximum de cette atmosphère heureuse autant que possible.

Alors Michael Bubblé, Josh Groban, Pentatonix et autres petits chéris musicaux vont m’accompagner régulièrement. Mon atelier de couture prendra des couleurs de Noël, tout comme ma cuisine d’aillleurs. 

Et vous, comment préparez-vous cette belle saison?

Commentaires

17/11/2021 à 11 h 59 min

Je suis tellement, tellement d’accord avec toi ! C’est une année compliquée aussi de notre côté (hospitalisations et tout le tralala), donc je compte également sur cette SAISON (so true !) pour me porter et m’apporter toute la joie qui alimentera mon énérgie jusqu’en janvier ! Après, on verra, 2022, un renouveau ? On l’espère. Bref, j’ai hâte de te retrouver au chalet ! 😀



Donnez moi votre avis

Commentaires

17/11/2021 à 11 h 59 min

Je suis tellement, tellement d’accord avec toi ! C’est une année compliquée aussi de notre côté (hospitalisations et tout le tralala), donc je compte également sur cette SAISON (so true !) pour me porter et m’apporter toute la joie qui alimentera mon énérgie jusqu’en janvier ! Après, on verra, 2022, un renouveau ? On l’espère. Bref, j’ai hâte de te retrouver au chalet ! 😀



Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :