Le temps d'un café

Il était neuf fois Noël: un (pré)Noël ma(léfique)gique!

C’est Noël!

Pendant tout le mois de décembre, grâce aux lutins de Noël Vie de conte de fées et La planque à libellules, nous allons savourer cette période de l’année qui est toujours magique!

Aux travers de rendez-vous journaliers présentant des thèmes et des supports divers et variés, nous allons pouvoir partager nos préférences de Noël.

Allez vous préparer un chocolat chaud, ajoutez-y quelques marshmallows et prenez au passage votre plaid préféré. Venez vous installer confortablement.

Nous pouvons y aller!

Nous nous installons au chalet de Noël d’une façon un peu particulière cette année. 

Aujourd’hui, au diable les romances, les chocolats chauds et la magie, on  aborde plutôt les personnages de Noël maléfiques: assassin, anti-Noëls, et autres Grinch sont à l’honneur!

J’ai choisi trois romans qui nous parlent d’ailleurs d’histoires sombres se déroulant durant cette période ou ayant trait au Père Noël.

Une enfant disparue un soir de Noël qui réapparait six ans plus tard. Une famille parfaite qui vole en éclats. Dans Le Cercle Belfond, un domestic suspense à l’anglaise aussi palpitant qu’addictif, dans la lignée des romans de P. D. James et de Lisa Gardner.

En Angleterre, de nos jours.

Emma le sait, il est des passés qui ne s’oublient pas. Mariée à David, directeur de banque traumatisé par la mort de sa première épouse et l’inexplicable disparition de sa fille Natasha la veille de Noël, six ans plus tôt, la jeune femme a appris à vivre avec les drames. Mais l’arrivée d’Ollie, leur fils de dix-huit mois, semble avoir redonné le sourire à David et renforcé leur couple. La promesse de jours meilleurs semble enfin possible…

Mais le monde d’Emma se fissure lorsqu’une jeune fille apparaît un jour dans sa cuisine. Natasha. Alors que David est en joie, Emma, elle, s’interroge : où était-elle toutes ces années ? Comment l’intégrer dans leur vie de famille idéale ? Et pourquoi ce sentiment que l’adolescente pourrait représenter une menace pour elle et pour son bébé ?

Que cache la disparue de Noël ?

L’Évangile selon Dédé.
Li-ber-té ! Après trente ans de prison, Johann Andersson, plus connu sous le nom de Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s’associe à Per Persson (réceptionniste sans domicile fixe) et à Johanna Kjellander (pasteure défroquée) pour monter une agence de punitions corporelles. Des criminels ont besoin d’un homme de main ? Dédé accourt ! Moyennant une large commission. Alors, le jour où il découvre la Bible et renonce à la violence, mettant en péril la viabilité de l’entreprise, Per et Johanna décident de prendre les choses en main. Game over Dédé !

Voici Janet. Janet est triste. Pas seulement pour elle : pour le monde. Le monde, vous savez ? Ce show merdique qui est en train de très mal se terminer. C’est pourquoi Janet s’est isolée : elle travaille dans un refuge pour chiens, au milieu des bois. Là, au grand dam de son petit ami, elle peut éviter au maximum le contact avec les humains. 

C’est que, voyez-vous, Janet n’a pas envie de rendre les autres tristes. Elle n’a pas envie de se pointer dans une maternité et d’expliquer aux nouveaux parents que, d’une manière ou d’une autre, ils vont foutre la vie de leur gosse en l’air. 

Et cependant, il lui arrive parfois de se demander à quoi ça pourrait ressembler, de ne pas être triste. Aussi, quand son médecin lui parle d’un nouvel antidépresseur qui pourrait lui permettre d’être heureuse pour Noël, Janet, sur un coup de tête, tente sa chance. C’est le début d’une série d’événements improbables qui vont chambouler son quotidien et l’obliger à remettre en question sa vision radicalement pessimiste de l’existence. 

Est-ce qu’ils vous tentent? Vous les avez lu aussi? A votre tour !

Commentaires

26/11/2021 à 4 h 53 min

Très originale, cette orientation ! 🙂 merci pour ces suggestions et bon challenge ! 🙂



25/11/2021 à 18 h 42 min

J’avais très envie de découvrir le Rachel Abbott, mais je n’ai pas réussi à le trouver. Je le garde dans un coin de mon carnet on ne sait jamais !



Donnez moi votre avis

Commentaires

26/11/2021 à 4 h 53 min

Très originale, cette orientation ! 🙂 merci pour ces suggestions et bon challenge ! 🙂



25/11/2021 à 18 h 42 min

J’avais très envie de découvrir le Rachel Abbott, mais je n’ai pas réussi à le trouver. Je le garde dans un coin de mon carnet on ne sait jamais !



Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :