14 ans et portée disparue d’Arielle DESABYSSES

Biographies

 L’histoire vraie d’Arielle, jeune Québécoise, fugueuse à 14 ans, devenue malgré elle esclave sexuelle. Elle lutte aujourd’hui pour le droit des femmes, et pour la reconnaissance politique du trafic humain.
A seulement 14 ans, Arielle Desabysses claque la porte du domicile familial, avec l’espoir d’une vie meilleure et des rêves plein la tête. Arrivée à Montréal, désorientée, épuisée, elle se réfugie sur le banc d’un parc. Trois heures plus tard, elle est réveillée par quelqu’un qui fouille dans son sac, puis est violée et battue par deux hommes. Secourue par un inconnu qui lui offre son aide, elle se réveille à nouveau dans un lit, nue, écrasée sous un corps. Elle reprend conscience dans une ruelle, à plat ventre sur l’asphalte.
C’est le début d’un long cauchemar qui l’entraînera malgré elle jusque dans un réseau de trafic humain, où les jeunes filles de son âge deviennent des esclaves sexuelles.
Il lui faudra tout le courage et toute la volonté du monde pour sortir de cet enfer.

Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 220 pages

Mon avis: Arielle a 14 ans lorsqu’elle décide de fuguer du domicile familial. Décidée à vivre sa propre vie, elle part au hasard des arrêts de bus. Mais très vite, sa liberté se trouve entaché d’horreur.
Violée sur un banc de parc, elle se réfugie chez la première personne lui manifestant un peu d’empathie. Hélas, ce n’est que pour mieux tomber plus bas.
Drogue, viol, prostitution, pour être enfin vendue dans un réseau international de prostitution, la jeune fille vit une véritable descente aux enfers. Arrivant finalement à s’enfuir, elle réintégrera son chez elle, non sans séquelles, au bout de plusieurs semaines d’effroi.
Le but de ce récit est de témoigner des dangers que peuvent affronter les adolescents décidant de fuguer, peut importe pour quelle raison. Cette jeune fille tient à crier haut et fort et à alerter de tous les dangers cachés dans les endroits sombres.
 
J’ai été bouleversé par ce livre. La déchéance dans laquelle Arielle tombe arrive tellement vite, que l’on pourrait presque croire à un mauvais film. Et pourtant, tout respire la vérité, et l’honnêteté est criante.
 
Cette jeune femme est révoltée, emplie de colère par rapport à ce qu’elle a vécu, et cela se sent dans ses écrits. On la sent vibrer en la lisant. Elle nous présente là un témoignage révoltant et à la fois nécessaire. Il faut qu’il soit diffusé pour épargner à d’autres nombreuses adolescentes le même sort.
 
Je pense que, bien qu’il soit parfois cru, souvent choquant, ce livre mériterait d’être présenté dans les écoles, afin de sensibiliser au maximum tous les adolescents.
 
Points attribués: 8/10
Je remercie Les Presses de la Cité pour cette lecture bouleversante.
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. BOOKSANDRAP 27/03/2017 17 h 08 min

    Il me tente beaucoup merci pour cet avis !! j'espère ne pas être trop bouleversée 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :