Documents

Après la révolution russe en 1917, les Romanov en exil de Marie-Agnès DOMIN

 En 1917, l’empire russe s’effondre entraînant une vague d’arrestations et d’exécutions parmi les membres de la famille impériale russe: le tsar, la tsarine, leurs enfants et bien d’autres grands-ducs et grandes-duchesses. Certains Romanov et leurs proches parviennent à échapper aux griffes des bolcheviques et quittent précipitamment la Russie, souvent dans des conditions périlleuses. Comment ont-ils réussi à s’enfuir? Où sont-ils allés? Que sont-ils devenus et comment ont-ils vécu en exil? L’impératrice mère Maria Fedorovna et ses filles les grandes-duchesses Xenia et Olga, son gendre le grand-duc Alexandre Mikhaïlovitch, le grand-duc Nicolas Nicolaïevitch, l’ancien généralissime, les princes Youssoupoff et leurs épouses, et d’autres… Redevenus simples citoyens, ne maîtrisant plus rien de leur destin, ils quittèrent, la mort dans l’âme, cette terre qui leur était si chère. C’est avec talent que Marie-Agnès Domin raconte le long chemin de l’exil, peuplé d’embûches, qu’elle prend soin de compléter d’une fresque de la dynastie Romanov avant la tragédie, offrant la vision d’un empire gigantesque au passé à la fois prestigieux et tragique, destiné à s’écrouler.
Mon avis: A la suite du premier livre lu, il y a peu, relatant tout la dynastie Romanov, voila ce livre décrivant l’exil de tous les membres de cette illustre famille survivants.
Quelle destinée ils ont vécu!!! Avoir connu les luxes de la Cour Impériale, les mariages invitant 8000 personnes, les verres de cristal, les bijoux de diamants, pour tomber dans l’errance, quel courage ils ont eu.
Je n’ose imaginer leur peur face à l’inconnu qui les attendait, et aux nouvelles vies qu’ils allaient devoir assumer.
Néanmoins, ils ont continué à apparaître sur la face du monde. Je penserai chaque fois à eux lorsque je verrai la bouteille de Chanel N°5, ou lorsque j’entendrai parler de Katharine Hepburn, amie avec l’une des descendante Romanov.
Les propres soeurs de Nicolas II, le tsar déchu, ont survécu, ont oeuvré pour le bien des fugitifs russes et ont fait parler d’elles.
Vraiment ce livre est une mine d’or. Il m’a intéressée au plus haut point. Le récit historique, parsemé d’anecdotes pour chacune de ces personnes, m’a vraiment fait replonger dans leurs souvenirs respectifs.
De la maison de modiste au cinéma hollywoodien, j’ai traversé le monde entier à leur suite.
Je le recommande vivement à toutes personnes s’intéressant ne serait-ce qu’un peu aux Romanov.
Points attribués: 8/10 
Un grand merci à l’édition Publibook pour ce magnifique voyage dans le temps
Rendez-vous sur Hellocoton !

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :