C’est lundi, que lisez-vous? (190)

C'est lundi, que lisez-vous?

Rendez-vous initié par Mallou qui s'est inspirée de It's Monday, What are you reading ? de One Person’s Journey Through a World of Books. Le récapitulatif des liens se fait maintenant sur le blog de Galleane.


Il s'agit de répondre à trois questions:

1. Qu'ai-je lu la semaine passée?

2. Que suis-je en train de lire?

3. Que lirai-je après?

À la fin du tome I, après une attaque subite, on apprend que Baptiste est entre la vie et la mort. Pour la famille Beauchemin, c’est un drame épouvantable. Qu’arrivera-t-il?

Le deuxième tome s’ouvre en 1871, quatre mois après la fin du premier. Baptiste est toujours vivant, mais extrêmement diminué. Paralysé, il est même incapable de parler. La famille est donc forcée de se réorganiser autour de Donat, le fils aîné, qui hérite de toutes les tâches qu’exige l’exploitation de la terre familiale.

Quant aux autres membres de la famille, Xavier travaille encore au défrichage de sa terre sur le rang Saint-Paul, tout en gardant un œil sur la belle Catherine, la « Jézabel » de la région pour certains; Bernadette, la jeune maîtresse d’école, continue de son côté d’attirer la convoitise de Constant Aubé dont le cœur chavire dès qu’il la voit; Marie, de son côté, tente tant bien que mal de garder un contrôle sur la maisonnée et d’aider son mari lourdement handicapé; Camille, l’aînée de la famille, s’affirme comme une femme forte et déterminée qui unira sa destinée avec le voisin irlandais. Jamais Baptiste n’aurait imaginé un an plus tôt qu’un Irlandais ferait un jour partie de sa famille. Les temps changent!

Les batailles de clochers entre Irlandais et Canadiens se poursuivent et seront exacerbées à l’occasion de l’élection d’un Rouge comme député de la circonscription, un certain Wilfrid Laurier, jeune avocat bien en vue. Si cette victoire réjouit les Irlandais, les francophones se consolent avec l’élection d’un gouvernement majoritaire Bleu à Ottawa. Mais pour le développement de la mission et dans la lutte pour la reconnaissance du statut de paroisse, tous les habitants de Saint-Bernard-Abbé font front commun. Des rivalités, certes, mais de l’entraide aussi, voilà qui décrit bien l’atmosphère de plusieurs régions du Québec à la fin du XIXe siècle.

Les Temps difficiles, ce sont les débuts de la révolution industrielle qui transforme l'aimable campagne anglaise en un pandémonium d'usines, de canaux, d'installations minières, de fabriques, d'entrepôts, de banlieues misérables où vit à la limite de la survie le prolétariat le plus exploité qui sans doute fût jamais. Sous un ciel de suie, Coketown, la ville du charbon (Manchester en réalité), est d'autant plus l'image de l'enfer que la classe ouvrière n'y est pas encore organisée et qu'elle apparaît ainsi comme la victime toute désignée de politiciens sans scrupules et d'une bourgeoisie, parfois compatissante et troublée dans son confort moral, mais toujours persuadée de la divinité de ses droits.

Et vous, que lisez-vous?

Rendez-vous sur Hellocoton !

10 Comments

  1. Stéphanie 06/11/2017 21 h 15 min

    Bonne semaine livresque à toi.

  2. leslivresderose 06/11/2017 16 h 07 min

    Belle semaine de lectures! 🙂

  3. Lianne - De Livre En Livres 06/11/2017 13 h 45 min

    Je ne connais pas tes lectures mais belle semaine livresque !

  4. Fantasybooksaddict 06/11/2017 13 h 06 min

    Je te souhaite une excellente semaine !

  5. ducotedechezcyan 06/11/2017 10 h 21 min

    Le Dickens m’intrigue 🙂
    Bonnes lectures 😉

  6. pepparshoes 06/11/2017 9 h 52 min

    Je te souhaite une excellente semaine Avec de belles lectures 🙂

    • aufildespages 06/11/2017 10 h 09 min

      merci beaucoup 🙂

  7. La Bibliothèque de Celine 06/11/2017 9 h 08 min

    Hello ! Je te souhaite une belle semaine de lecture ! 🙂

  8. les lectures de val 06/11/2017 7 h 24 min

    je te souhaite de très belles lectures et une excellente semaine

  9. Sariah'Lit 06/11/2017 7 h 16 min

    Passe une bonne semaine.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :