Le doute de S.K. TREMAYNE

Romans

L’une des filles jumelles de Sarah est morte. Mais laquelle ?
Un an après le décès accidentel de Lydia, l’une de leurs filles jumelles, Angus et Sarah Moorcroft quittent Londres pour oublier le drame. Ils s’installent sur une petite île écossaise, qu’ils ont héritée de la grand-mère d’Angus, au large de Skye.
Mais l’emménagement ne se passe pas aussi bien que prévu. Le comportement de Kirstie, leur fille survivante, devient étrange : elle se met à affirmer qu’elle est en réalité Lydia. Alors qu’un brouillard glacial enveloppe l’île, l’angoisse va grandissant… Que s’est-il vraiment passé en ce jour fatidique où l’une des deux soeurs a trouvé la mort ?

Edition: Presses de la Cité

Nombre de pages: 380 pages

Mon avis : Angus et Sarah Moorcroft avaient des jumelles, totalement identiques, et indifférenciables. Elles étaient le reflet l’une de l’autre, et elles vivaient une relation fraternelle absolument incroyable.
Jusqu’au jour où l’une d’elle décède… Meurtris par ce décès, cette famille tente de se reconstruire, en changeant de vie. Les parents espèrent ainsi donner un nouveau départ à leur fille, Kirstie, celle qui reste.
Tout pourrait être simple, si Angus et Sarah ne laissait pas un malaise s’installer, et si Kirstie ne se mettait pas tout à coup à demander qu’on l’appelle Lydia.
Des doutes s’installent, à tous points de vue de leur vie. Et s’ils s’étaient trompés de fille en déclarant le décès ? Et si Angus était responsable de quelque chose ? Ou Sarah ? Et si leur fille avait des hallucinations ?
Tout s’embrouille dans la tête de ce couple, et les choses deviennent de plus en plus compliquées. J’ai a-do-ré ce livre !
Un drame psychologique bien comme je les aime. Des soupçons, des questions, des recherches, des mystères, un drame,…
Un livre qui laisse le doute (c’est le cas de le dire) jusqu’au bout, jusqu’aux dernières pages. Il tient en haleine, du début à la fin. Il instille les détails juste comme il le faut, un tout petit peu à la fois.
Il est savamment dosé, les dialogues sont éloquents, et les silences encore plus. La petite Kirstie-Lydia est effrayante et touchante à la fois. On finit par se demander si elle est manipulatrice ou simplement perdue. Cette double personnalité est totalement troublante.
C’est juste WAOUW ! Tout simplement !
Je suis totalement conquise par cet auteur, dont je n’avais jamais rien lu jusqu’ici. Je dois avouer d’ailleurs que je le regrette, en ayant lu celui-ci. Je pense que je vais noter les autres titres et que j’essaierai de les lire.
Points attribués : 10/10
Je remercie les Presses de la Cité pour cette lecture absolument géniale.
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :