L’enfant du lac de Kate MORTON

Romans

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l’enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l’abandon.Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désoeuvrée, s’intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l’enquête, au grand dam de l’une des soeurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

Edition: Presses de la Cité

Nombres de pages: 632 pages 

Mon avis: En 1933, un petit garçon est porté disparu. Qui pourrait l’avoir enlevé? Qu’est-il advenu de lui?
Sadie Sparrow, policière mise au repos forcé, se retrouve en vacances prolongées chez son grand père, en Cornouailles. Au hasard de ses promenades, elle tombe sur un domaine complètement à l’abandon, qui pourtant l’attire irrésistiblement.
En faisant quelques recherches, elle tombe sur un mystère non élucidé depuis 70 ans. Une disparition d’enfant, et une famille au complet ayant fini par disparaître dans la nature, laissant derrière elle une maison et un des terres magnifiques.
Sadie décide d’utiliser ses jours d’arrêt pour tenter d’apporter des réponses à toutes les questions restées en suspens. Mais les choses sont loin d’être faciles à comprendre… Et Sadie ira de surprises en surprises.
Voilà le deuxième roman que je lis de Kate Morton. Le premier m’avait vraiment plu, celui-ci m’a subjugué.
Cet auteur a décidément le chic pour trouver l’hameçon qui retienne le lecteur dès les premières pages. Et son livre peut être aussi épais qu’il est possible, elle nous tient en haleine jusqu’au bout. Un trésor d’inventivité, d’histoires mystérieuses comme je les aime, de secrets de famille haut en couleur.
C’est un roman dont on a envie de connaître la fin, sans jamais avoir envie de le quitter….
Sadie, l’un des personnages principaux, est particulière dans le sens où en plus de son métier et de son instinct bien développés, elle montre des faiblesses, des grandeurs d’âme, ce qui la rend tout à fait particulière. Elle est rigoureuse et sensible.
L’autre personnage principal, Alice, est aux antipodes complet de Sadie. Antisociale, écrivain reconnue mais vivant uniquement dans ses habitudes. Seul son secrétaire personnel est autorisé à connaître une partie de sa vie, distillée avec parcimonie. C’est qu’Alice a un lourd passé, rempli de joies, de peines, et de secrets.
Une fois que vous avez assemblé le mystère de départs, le drame familial, une policière et une protagoniste de premier ordre dans toute cette histoire, et voilà, c’est la trame de ce roman. Trame très simpliste que je vous décris là, puisque l’ensemble est bien complexe qu’on ne le pense au premier abord.
Je suis donc définitivement conquise par les écrits de cet auteur. Des perles de roman que j’aurai dorénavant très envie de découvrir à chaque prochaine parution!
Points attribués: 10/10
Je remercie l’édition Presses de la Cité et Babélio pour cette lecture magnifique
il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :