Top 5: Le handicap

Le temps d'un café

Hello les choupis!
Nous commençons cette semaine avec le rendez-vous proposé par Darcy Books. Il a pour but de mettre en lumière 5 livres, sur un thème donné.
Cette semaine, nous parlerons donc du traitement du handicap dans la littérature.
Voici mon top five
« Bon j'y vois rien, mais remettez-vous : je suis pareille que vous, juste plus intelligente. D'ailleurs j'ai établi Les Règles :
- Ne me touchez pas sans me prévenir ;
- Ne me traitez pas comme si j'étais idiote ;
- Ne me parlez pas super fort (je ne suis pas sourde) ;
- Et ne cherchez JAMAIS à me duper.
Depuis la trahison de Scott, mon meilleur pote et petit ami, j'en ai même rajouté une dernière. Alors, quand il débarque à nouveau dans ma vie, tout est chamboulé. Parce que la dernière règle est claire : Il n’y a AUCUNE seconde chance. La trahison est impardonnable. »

À la mort de son père, Charlie Babbitt apprend qu'il est déshérité au profit d'un mystérieux légataire. Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'il découvre que celui-ci n'est autre que Raymond, alias "Rain Man", un frère oublié, interné dans un hôpital psychiatrique.

Raymond est un autiste, qui vit coupé du monde, incapable d'établir une relation normale avec quiconque. Bien décidé à reprendre sa part d'héritage, Charlie se lance à la recherche de ce frère dont on lui a toujours caché l'existence, l'enlève de l'établissement dans lequel il vit et passe avec lui six jours d'errance qui les conduiront de Cincinatti à Los Angeles en passant par les tables de jeu de Las Vegas. C'est alors qui s'opère une véritable métamorphose dans le coeur de Charlie. Habitué à ne penser qu'à ses intérêts et à manipuler les êtres pour les satisfaire, il découvre auprès de son frère handicapé ce qu'il avait refusé: le besoin d'aimer.

L'histoire commence sur une plage, quand Anne-Dauphine remarque que sa petite fille marche d'un pas un peu hésitant, son pied pointant vers l'extérieur. Après une série d'examens, les médecins découvrent que Thaïs est atteinte d'une maladie génétique orpheline. Elle vient de fêter ses deux ans et il ne lui reste que quelques mois à vivre. Alors l'auteur fait une promesse à sa fille : "tu vas avoir une belle vie. Pas une vie comme les autres petites filles, mais une vie dont tu pourras être fière. Et où tu ne manqueras jamais d'amour."

Ce livre raconte l'histoire de cette promesse et la beauté de cet amour. Tout ce qu'un couple, une famille, des amis, une nounou sont capables de mobiliser et de donner. Il faut ajouter de la vie aux jours, lorsqu'on ne peut pas ajouter de jours à la vie.

"J'ai sonné à la porte de Philippe Pozzo di Borgo pour lui demander un autographe. On était en 1994, il n'était pas encore le seul héros tétraplégique de l'histoire du cinéma, juste un employeur potentiel. Je voulais sa signature pour toucher son chômage. Il a préféré me donner du boulot, tant pis pour moi.

Tant mieux. J'avais vingt ans et quelques, j'étais un petit voyou, je sortais de prison, je ne savais rien faire de mes dix doigts et je ne pensais qu'à m'amuser. J'ai trouvé en lui un jouet grandeur nature. Il était désespéré, il n'avait plus rien à perdre, on a tenté le diable ensemble. Il m'a ouvert les yeux sur un monde que je croyais détester, le monde de ceux qui ont tout. Je l'ai invité dans le mien où l'on ne possède rien...

On n'était pas faits pour s'entendre. On a fini par s'aimer.

Le film "Intouchables" s'est inspiré de nous. Il ne raconte pourtant qu'une infime partie de notre histoire et pas du tout qui je suis. Peut-être un type bien, dans le fond. Peut-être pas. Tout ce qui est sûr, c'est qu'avec moi , on se marre"

Abdel Sellou

"J'ai eu la chance de lire le livre d'Abdel avan tout le monde. J'ai ri, j'ai pleuré... Et j'ai pensé : Abdel, tu m'étonneras toujours..."

Le 5 mars 1994, Philippe Croizon voit son destin basculer pour toujours. Alors qu'il démonte l'antenne de télévision de sa maison, celle-ci touche la ligne à haute tension. Il est électrocuté. Si la première décharge (20 000 volts) le tue sur le coup, la seconde le ramène à la vie. Jusqu'à l'arrivée des pompiers, sa femme et son fils assistent, impuissants, à sa combustion. Lorsque, deux mois après le choc, il se réveille, il est amputé des quatre membres et bardé de tuyaux dans une chambre stérile. Deux " solutions " s'offrent à lui : mourir ou décider de vivre. Il choisira de se reconstruire. Pour Jérémy, sept ans, et Grégory, né quelques mois après l'accident. Miracle de la volonté, au terme de cent heures d'anesthésie et d'opérations, Philippe Croizon réussira à marcher, à conduire, et même à refaire de la plongée - son sport favori. Rédigé à l'aide d'un logiciel de reconnaissance vocale, J'ai décidé de vivre revient sur l'incroyable parcours d'un homme qui, après douze ans de combat, n'a pas fini de nous étonner. Ce livre est une incroyable leçon de courage et d'optimisme, la preuve que rien n'est impossible.

Et vous, quel est votre top 5?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :