Documents

Dora de Jean MICHEL

 Le camp de Dora (également appelé Mittelbau-Dora ou Nordhausen-Dora) était un camp de concentration nazi destiné à la fabrication de missiles V2 pendant la Seconde Guerre mondiale. Le camp de Dora, dépendant du camp de Buchenwald, ouvrit à la fin du mois d’août 1943. Il reçut sous le nom de Dora-Mittelbau un statut de camp de concentration autonome en octobre 1944.
Environ 60 000 prisonniers de vingt-et-un pays sont passés par Dora. On estime que plus de 20 000 hommes y moururent ; 9 000 sont morts d’épuisement, 350 pendus (dont 200 pour sabotage), les autres ont été abattus, battus à mort, ou sont morts de maladie ou de famine1. Ce nombre est deux fois supérieur à celui des Britanniques tués par les V2.
Mon avis: Il faut avoir le coeur bien accroché pour lire ce livre.
L’un des détenus raconte son parcours, depuis son arrestation, jusqu’à son arrivée au camp de travail Dora. Il explique les interrogatoires, les passages à tabac, les privations,…
Il reste extraordinaire malgré toutes les misères qu’ils traversent, ces hommes ont pu créer des liens d’amitié et de soidarité. Les prouesses pour se sortir d’une situation dramatiques, pour arriver à se nourrir et à tenir debout en dépit de tout, cela force l’admiration.
J’ai découvert ce camp, dont je n’avais jamais entendu parler. J’y ai découvert l’existence d’une usine d’armes soutteraine, où le rythme de travail était continu. Jamais d’arrêt, jamais de repos.
C’est affolant de découvrir également que certains dirigeants de ce camp, comme tant d’autres d’ailleurs, ont pu échapper à un jugement, après la guerre. Ils sont restés libres, et ont même parfois réussi à obtenir des emplois haut placés. C’est abherrant et écoeurant.
C’est vraiment un livre à découvrir.
Points attribués: 7/10 
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires

Donnez moi votre avis

%d blogueurs aiment cette page :