La boutique vif-argent de Pierdomenico BACCALARIO

littérature enfantine

 Finley, qui vit dans le paisible village écossais d’Applecross, a toujours préféré aller à la pêche plutôt qu’à l’école. Mais ce n’est pas du goût de ses parents. Puni, le voilà obligé de remplacer le facteur dans sa tournée d’été. Un jour, il doit remettre à une certaine famille Lily une lettre envoyée par le mystérieux «Club des Voyageurs Imaginaires». Comme par enchantement apparaît alors une étrange boutique rouge, et surgit la ? lle la plus étonnante que Finley ait jamais rencontrée: Aiby Lily. Bientôt, ils se trouvent confrontés à des événements inexplicables, des énigmes insolubles et de redoutables ennemis…Ainsi commencent les aventures extraordinaires de l’intrépide Finley McPhee et de l’irrésistible Aiby Lily.

Edition: Gallimard jeunesse

Nombre de pages: 237 pages

Mon avis : Finley est un jeune adolescent qui a une petite vie monotone. Il adore pêcher, en compagnie de son chien, Chiffon. Et cela, même au détriment de l’école, dont il ne voit pas l’utilité.
Jusqu’au où ses parents l’apprennent, et cela a pour conséquence de le voir attribué un petit boulot au village. De place en place, il rend service là on en a besoin. Jusqu’au moment où le facteur attitré s’est foulé et chevilles, et le voilà propulsé facteur stagiaire.
Il aime beaucoup faire sa tournée, jusqu’au jour où il tombe sur une enveloppe tout à fait particulière, avec une adresse qu’il ne connaît pas. Le village n’est pourtant pas grand…
Finley va se retrouver, un peu malgré lui, dans une aventure tout à fait inattendue.
La couverture du livre m’avait attiré dans le rayonnage de ma librairie préférée. Il faut dire qu’elle est intrigante. Pleine de couleurs, un dessin magnifiquement réalisé. Les planches de dessins que contient le livre sont elles aussi fascinantes. Des dessins un peu vieillis, avec une explication pour chacune. Tout ça, déjà, sans même avoir lu le quatrième de couverture, donne envie de découvrir l’histoire.
Du coup, je n’ai pas résisté. Et je dois dire que j’ai été surprise. Bon, je précise tout de même qu’il s’agit d’une lecture jeunesse. Elle est donc plus légère qu’un autre roman destiné à des lecteurs plus âgé.
Cela mis à part, l’histoire en elle-même est remplie de secrets. On découvre une jeune fille tout à fait fascinante, une maison qui l’est encore plus, et des ruines de manoir complètement renversantes.
La jeune Aiby Lily est compliquée à comprendre mais également très attachante. Par contre, le fait qu’elle soit tant secrète oblige le lecteur à rester à la périphérie de l’histoire, puisqu’il ne sait rien de ce qu’il se passe.
Tout comme Finley d’ailleurs, qui a beau se poser des centaines de questions, mais n’arrive pas à en résoudre beaucoup. Il est désarmé face à l’énergie d’Aiby, et à sa façon d’éluder les questions auxquelles elle n’a pas envie de répondre. Sans compter qu’on finit par se rendre qu’elle utilise certaines choses pas toujours très claires pour que Finley oublie ce qu’il a vu ou entendu.
Malgré ça, on ne lâche pas le fil. On s’accroche, car les événements étranges s’enchaînent rapidement au fil des pages. Entre des objets animés, des souvenirs du temps passé, des bâtiments tout à fait étonnantes et des monstres géants, les personnages n’ont vraiment pas le temps de s’ennuyer.
Je suppose que ce premier tome (oui oui, il y a un second tome que je vais lire très bientôt) servait à planter le décor pour la suite de la série. Reste maintenant à voir si cela va se compliquer.
Points attribués :7/10
Il vous tente?
Rendez-vous sur Hellocoton !

1 Comment

  1. Flofrimousse 10/03/2016 11 h 51 min

    Oh je comprends que tu aies craqué pour la couverture, elle est magnifique et l'histoire n'a pas l'air mal non plus ! A voir si je le trouve en médiathèque 🙂 A bientôt !

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :