Documents

Jamais sans ma fille de Betty MAHMOODY

 Dans l’avion qui l’emmène à Téhéran avec son mari, d’origine iranienne, et sa fille, pour quinze jours de vacances, Betty a le sentiment d’avoir commis une erreur irréparable… Quelques jours plus tard, son existence bascule dans le cauchemar. Le verdict tombe : ‘Tu ne quitteras jamais l’Iran ! Tu y resteras jusqu’à ta mort.’ En proie au pouvoir insondable du fanatisme religieux, son mari se transforme en geôlier. Elle n’a désormais qu’un objectif : rentrer chez elle, aux Etats-Unis, avec sa fille. Quitter ce pays déchiré par la guerre et les outrances archaïques, ce monde incohérent où la femme n’existe pas. Pour reconquérir sa liberté, Betty mènera deux ans de luttes incessantes. Humiliations, séquestration, chantage, violences physiques et morales. Rien ne lui sera épargné 

Mon avis: j’ai lu ces 403 pages en quelques jours. C’était une redécouverte, car j’avais lu ce livre il y a déja quelques années.
Betty nous décrit son histoire avec force détails, et beaucoup de réalisme.
Par ses yeux, on découvre ce que pouvait être l’Iran, après la révolution que ce pays avait vécu dans les années 80.
La sévérité, la peur, le fanatisme sont bien décrits. Malgré tout, elle a pu garder de l’objectivité dans ses écrits, suffisamment pour reconnaître qu’il ne faut pas systèmatiser un comportement à tous les habitants d’un même pays. J’admire beaucoup cela.
Elle et sa fille ont vraiment vécu une horreur pendant presque deux ans: maltraitance, séquestration, etc ont fait partie de leur lot quotidien.
Sa ténacité à garder sa fille auprès d’elle me laisse admirative.
J’ai été émue par ce récit et ce livre va rester présent dans ma bibliothèque.
Points attribués: 9/10
Le temps d'un café

Lectures communes

Bonjour à tous les lecteurs!! Je me penche sur de nombreux blogs littéraires ces derniers jours, et j’y ai découvert une activité qu’il me plairait bien de faire: les lectures …

Romans

Demain j’arrête de Gilles LEGARDINIER

Et vous, quel est le truc le plus stupide que vous ayez jamais fait ? Comme tout le monde, Julie en a fait beaucoup. Elle pourrait raconter la fois où elle a enfilé un pull en dévalant des escaliers, celle où elle a tenté de réparer une prise électrique en tenant les fils entre ses dents, ou encore son obsession pour le nouveau voisin qu’elle n’a pourtant jamais vu – obsession qui lui a valu de se coincer la main dans sa boîte aux lettres en espionnant un mystérieux courrier…

Mais tout cela n’est rien, absolument rien, à côté des choses insensées qu’elle va tenter pour approcher cet homme dont elle veut désormais percer le secret. Poussée par une inventivité débridée, à la fois intriguée et attirée par cet inconnu à côté duquel elle vit mais dont elle ignore tout, Julie va prendre des risques toujours plus délirants.

[su_quote]Extrait: Je plonge sous la banquette arrière. Sophie démarre le moteur:   – Laissons lui un peu d’avance. D’autant que ma bagnole n’aime pas le ralenti. Je n’ose pas sortir la tête. – Est ce qu’il remonte le boulevard? – Tout à fait. – Il a un sac à dos? – Oui, et un beau petit cul. – Sophie! – On est là pour surveiller, alors je surveille[/su_quote]
Mon avis: Que dire de ce livre, et surtout des sensations qu’il procure? douceur, tendresse, rires, amitiés, rocambolesque… tellement de mots bien agréables pour un livre hors du commun.
un homme qui écrit comme un femme, et qui crèe un personnage féminin absolument adorable.
j’ai ri plusieurs fois, ai été touchée plusieurs fois, bref ce n’est que du bonheur.
Le personnage principal, une jeune femme dynamique, est attachante dès le départ. Ses petites lubies, sa curiosité, ses principes… tout est là pour nous donner l’image d’une personne adorable.
Points attribués: 10/10
 [su_divider]
Le temps d'un café

Début de l’aventure

Après quelques articles concernant des livres, je réalise que je me suis pas présentée. Oups… je vais donc remédier à cela. je suis une lectrice plus qu’assidue. J’ai appris à …

Le temps d'un café

http://www.boosterblog.com

Romans

Bad Love de Catherine BREILLAT

Résumé: Au cours d’un festival de cinéma, Vivian Parker, star adulée et inaccessible, porte, par défi, son choix sur Christian, jeune homme, amateur de civilisation chinoise, mais sans fortune. Ils visitent ensemble les chutes du Niagara et, prise de vertige, Vivian lui dévoile sa vraie personnalité. Les deux amants racontent tour à tout la passion qui les a liés, jusqu’au fait divers qui y met fin.


Mon avis: Completement monotone, décalé, sans intéret

Points attribués: 4/10

Romans

L’écume des jours de Boris VIAN

Chick, Alise, Chloé et Colin passent leur temps à dire des choses rigolotes, à écouter Duke Ellington et à patiner. Dans ce monde où les pianos sont des mélangeurs à cocktails, la réalité semble ne pas avoir de prise. On se marie à l’église comme on va à la fête foraine et on ignore le travail, qui se réduit à une usine monstrueuse faisant tache sur le paysage.

Pied de nez aux conventions romanesques et à la morale commune, L’Ecume des jours est un délice verbal et un festin poétique. Jeux de mots, néologismes, décalages incongrus… Vian surenchérit sans cesse, faisant naître comme un vertige chez le lecteur hébété, qui sourit quand il peut. Mais le véritable malaise vient d’ailleurs : ces adolescents éternels à la sensibilité exacerbée constituent des victimes de choix. L’obsession consumériste de Chick, née d’une idolâtrie frénétique pour un certain Jean-Sol Partre, semble vouloir dire que le bonheur ne saurait durer. En effet, l’asphyxie gagne du terrain, et l’on assiste avec effroi au rétrécissement inexorable des appartements. On en veut presque à Vian d’être aussi lucide et de ne pas s’être contenté d’une expérience ludique sur fond de roman d’amour.

Mon avis: Le surréalisme dans ce livre est impressionnant. Tout y est abordé: le malheur comme le bonheur. et bien que ce soit très imagé, que ca paraisse complétement impossible, l’auteur nous parle en réalité de choses bien connues de la vie.
Un grand classique a lire au moins une fois.

Points attribués : 6/10

Documents

Secrets d’histoire tome 3 de Stephane BERN

Complots politiques, affaires de mœurs, coups de théâtre… Stéphane Bern plonge au cœur de l’Histoire et de ses insondables mystères.

Il nous entraîne aujourd’hui au cœur de trente des plus grandes intrigues des siècles passés, sur les pas de héros magnifiques ou déchus. Découvrez l’ombre du roi Soleil ou le visage plus démoniaque d’Isabelle la Catholique, l’opportunisme d’un Talleyrand ou d’un Victor Hugo, le rôle tenu par les femmes du secret comme Roxelane, Marie Leczinska ou Eva Braun, les disparitions troublantes de Gabrielle d’Estrées et d’Alexandre Ier de Russie, en passant par les couloirs du Louvre, de l’Elysée et de la chapelle Sixtine, qui ont tant à révéler…
Dans les coulisses du temps, là où se sont jouées les intrigues de palais et les luttes de pouvoir, Stéphane Bern parcourt les âges et pénètre les arcanes les plus obscurs de notre patrimoine culturel, pour faire de la grande Histoire le plus fascinant des romans.

Mon avis: Il s’agit cette fois de sujets récemment abordés lors des émissions portant le meme nom. mais cela fait un petit rappel de choses que j’avais appréciés voir.

Points attribués: 10/10

Documents

Derniers voyages de Pierre BELLEMARE et Jean-François NAHMIAS

 Le plus souvent, tout avait bien commencé… On était parti rempli d’optimisme, parce que c’était les vacances, parce qu’on allait voir la famille ou les amis, parce qu’on avait des affaires en vue et des projets plein la tête. On avait pris avec insouciance la diligence, l’auto, le métro, l’autobus, le bateau ou l’avion. Comment se serait-on douté qu’on était en route vers la mort ? Quand la mort frappe dans les transports, c’est là qu’elle est la plus brutale et la plus inattendue. La main d’un meurtrier, un accident, une tempête, un attentat, un détournement, une attaque de bandits et tout s’arrête. La voiture s’écrase, le bateau coule, l’avion explose, le cauchemar succède à la quiétude. On trouvera ici 42 récits, tous plus angoissants les uns que les autres, comme l’invraisemblable histoire du pirate de l’air qui pleurait, l’horrible fin des 48 clandestins chinois asphyxiés dans un camion de légumes, le tueur fou du métro de New York, le meurtre raciste du Bordeaux-Vintimille qui a inspiré le film Train d’enfer ou encore le naufrage du Wilhelm Gustloff, la plus grande tragédie maritime de l’histoire, qui fit plus de 9 000 morts. Ouvrir ce livre n’est pas toujours facile. C’est s’embarquer pour la plus terrible des aventures. C’est assister à ce qui fut, pour tous ces malheureux et malheureuses, le dernier voyage.
Mon avis: J ai apprécié la lecture de ce livre. Les histoires sont bien écrites, et pas trop longues
 
Points attribués: 8/10
Romans

Cinquantes nuances de Grey de EL JAMES

Lorsqu’Anastasia Steele, étudiante en littérature, interviewe le richissime jeune chef d’entreprise Christian Grey, elle le trouve très séduisant mais profondément intimidant. Convaincue que leur rencontre a été désastreuse, elle tente de l’oublier – jusqu’à ce qu’il débarque dans le magasin où elle travaille et l’invite à un rendez-vous en tête-à-tête.

Naïve et innocente, Ana ne se reconnait pas dans son désir pour cet homme. Quand il la prévient de garder ses distances, cela ne fait que raviver son trouble.

Mais Grey est tourmenté par des démons intérieurs, et consumé par le besoin de tout contrôler. Lorsqu’ils entament une liaison passionnée, Ana découvre ses propres désirs, ainsi que les secrets obscurs que Grey tient à dissimuler aux regards indiscrets…

Mon avis: J avais un à priori négatif et la lecture ne l à pas démenti. Trop salace , trop cru à mon goût, pas d histoire réellement consistance. Bref je ne le conseille pas. De plus je trouve l’idée horrifiante de mettre ce genre à portée de tous, y compris du jeune public. Des adolescentes, peut-être même très jeunes, peuvent tomber sur des descriptions plus qu’explicites d’actes sexuels tendres et moins tendres. Il est vrai qu’on en voit beaucoup déjà à la télévision. Mais est-il vraiment nécessaire d’en rajouter par le biais de livres???

Points attribués: 1/10

 

%d blogueurs aiment cette page :