Afficher : 11 - 20 of 197 Articles
Documentaires littérature enfantine

Mon coffret d’astronomie Montessori

Edition: Nathan jeunesse

 

Merci à l’édition Nathan jeunesse pour cette découverte

 Mon avis: Mon fils étant intéressé par l’espace, je m’étais dit que ce serait intéressant de découvrir ce coffret avec lui.

En ouvrant la boite, on y découvre tout un assortiment de choses: des carnets, une carte du ciel, et des cartes à classifier.

Les explications données dans le premier carnet sont claires et assez précises.

Cela permet aux petits curieux de l’astronomie de pouvoir découvrir tous les aspects des planètes: leur nom, leur taille, leur situation dans le système solaire, leurs vitesses de rotation, leurs satellites, etc.

Il parle aussi des étoiles, des comètes, des astéroïdes, et de tous les corps célestes. Je trouve les petites pages très colorées et attirantes au regard. Les explications ne sont pas trop longues, ce qui est parfait, puisque ce coffret est prévu pour être utilisé par des enfants à partir de 5 ans. 

Le second carnet se concentre davantage sur les constellations. 

Il explique l’origine de leur nom, détaille les étoiles qui les composent, ainsi que l’histoire qui souvent accompagne un nom célèbre. 

La carte du ciel est remarquablement bien faite. En effet, un système de rotation permet à l’enfant de pouvoir situer les constellations au fur et à mesure des heures qui passe. Mon fils a été particulièrement intéressé par cette carte. C’est moins théorique, forcément, et l’on peut donc jongler entre le carnet des constellations et cette fameuse carte.

Pour complèter le coffret, il y a de jolies cartes épaisses (utiles pour les petites mains) qui permet d’associer les images avec les termes. Un bon système pour laisser travailler la mémoire de l’enfant.

Je trouve ce coffret vraiment très bien conçu. Mon fils y a « joué » déjà durant plusieurs heures, avec un grand plaisir! 

littérature enfantine

Hôtel des frissons: la chambre froide de Vincent Villeminot

Margot, la fille du propriétaire de l’hôtel, et Tristan, le fils du cuisinier, sont d’incorrigibles gourmands. Ils se sont faufilés dans la cuisine pour chiper quelques pâtisseries. Ils sont en train de s’empifrer de choux à la crème, quand… zut, on vient ! Vite, ils se cachent dans la chambre froide pour ne pas être vus. Mauvaise, très mauvaise idée… Car dans la chambre froide, un spectacle saisissant les attend…

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 75 pages

Mon avis: Margot vit dans un hôtel, son père en est le propriétaire. Elle connaît donc beaucoup de petits secrets. Alors le jour où elle voit passer le père de son meilleur ami traverser le hall en transportant quelque chose de bizarre, elle a bien envie de découvrir ce que c’est.
Arnaud lui propose aller de descendre voir, durant la nuit, ce que son père cache. Mais Margot est vraiment curieuse et y retourne seule la nuit suivante. Ce qu’elle va découvrir va bien au-delà de ce qu’elle pouvait imaginer!
En cette période d’Halloween, je vous le dis tout de suite: c’est un vraiment un livre parfait à offrir à vos enfants!
Tous les enfants aiment se faire peur. Se déguiser en vampire, en loup-garou, en sorcière. C’est la période où l’on peut prévoir de belles blagues et découvrir des livres qui font peur.
Dans cet hôtel haut de gamme, tout est en ordre. Le père d’Arnaud est cuisinier, et il excelle dans l’art. Pourtant, une fois par mois, il demande un jour de congé. Il n’en faut pas plus pour démarrer la trame, et nous adultes, savons très bien ce à quoi cela va mener.
Mais dans le livre, on laisse suffisamment de suspense aux enfants pour qu’ils se laissent surprendre. Effet garanti, à mon avis. Il s’agit là d’une petite série qui démarre, en plus. Alors, pour les enfants qui aiment se faire peur tout au long de l’année, il va y avoir de quoi faire.
En clair, le livre est facile à lire, les chapitres sont suffisamment dosés, et l’histoire entière n’est pas trop longue pour permettre d’en arriver à bout. Je vais pouvoir mettre cette mini horreur (adapté à la jeunesse hein) dans les mains de mes louveteaux! Je suis certaine qu’ils vont adorer!
Points attribués: 8/10
Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture horrifique.
Il vous tente?

[amazon_link asins=’2092575139′ template=’ProductGrid’ store=’aufildespage-21′ marketplace=’FR’ link_id=’7bee044e-bae6-11e7-ba44-a704df028fe9′]

littérature enfantine

Le génie de la lampe de poche d’Emilie CHAZERAND

Je m’appelle Vladimir Poulain, j’ai dix ans et je vis le pire été de ma vie.

Ma mère a décidé de m’expédier en colonie de vacances…

Elle se fiche bien que mes lunettes m’empêchent de faire du sport !

« La Joie dans les bois », c’est un camp situé entre l’autoroute, un abattoir et une station d’épuration. En plus, je suis coincé dans une tente entre un gars qui pue des pieds et un autre qui parle en morse (pas l’animal, le code secret). Le directeur est un psychopathe qui nous oblige à nager avec des poissons morts et la cuisinière a des recettes très spéciales…Tout ça aurait pu virer à la catastrophe si je n’avais pas rencontré Eugène Von Génial, le génie enfermé dans ma lampe de poche.

Hé oui, un vrai génie, dont le métier est d’exaucer des souhaits. Mais, on ne va pas se mentir : il est très loin d’être doué…

Edition: Sarbacane

Nombre de pages: 237 pages

Mon avis: Vladimir voit déjà le monde avec des réactions d’adulte. Il n’aime pas qu’on lui dise ce qu’il doit faire, il n’aime pas les colonies de vacances, et il n’aime pas avoir l’impression qu’on se débarrasse de lui. Pourtant, il a bien l’impression que c’est bien ce que sa mère est en train de faire…
Inscrit à la colonie de vacances appelée La joie dans les bois, il est contraint de s’éloigner de son petit univers, en espérant ne pas trop le regretter. Mais il déchante bien vite en arrivant sur le lieu de camping. Commence pour lui le pire été de sa vie…
Comme toujours, les livres de l’édition Sarbacane me ravissent. Ce livre-ci entre dans le palmarès des meilleurs livres jeunesse que j’ai lu chez eux.
Cette édition a le chic pour présenter les livres et leurs histoires de manière vraiment agréable. La police d’écriture est sympathique, les dessins très bien réalisés. Les chapitres ne sont pas trop longs, et il y a des bonus en cours de route. Ca, c’est pour le côté présentation. Un énorme bon point à mon avis.
Pour le fond, les auteurs utilisent beaucoup l’humour, les bêtises enfantines, les grands rêves que nos enfants façonnent quand ils imaginent leur vie. Comme dans la réalité, chaque personnage principal nous expose ses pensées, ses idées, et l’imagination débordante qu’il possède. Vladimir Poulain (le pauvre hihi) a un caractère un peu plus complexe encore. Très terre à terre, réfléchi, il ne s’en laisse pas compter facilement, même s’il n’a que 10 ans. J’ai adoré son esprit de dérision et  ces comparaisons tordantes

J’ai la vague intuition que Nicolas Fontanelle n’aime ni les ricanements ni les Pierre-Paul Richard. Le directeur s’approche de PPR. Il avance, avance, avance. Jusqu’à ce que son torse touche le torse – enfin, le front – de Pierre-Paul. Et puis, en prenant la même voix que Clint Eastwood dans les vieux films de Cowboy que je regardais avec mon papy quand j’étais petit, il lui répond:

« La loi, c’est moi ».

Il faut ajouter à ce roman une touche de magie, personnifiée par le génie minuscule, sorti tout droit de la lampe de poche de Vladimir. Drôle, et pas très débrouillard, le génie rajoute une couche d’humour dans ce livre.
J’ai passé un réel vrai bon moment de lecture. Et je sais que la partie lectrice de mes louveteaux vont adorer cette histoire! C’est vraiment un roman jeunesse très sympathique.
Points attribués: 10/10
Je remercie l’édition Sarbacane pour cette lecture vraiment drôle.
Il vous tente?

[amazon_link asins=’2848659998′ template=’ProductGrid’ store=’aufildespage-21′ marketplace=’FR’ link_id=’83dfa2c1-b882-11e7-a375-61f5a4a5a09b’]

littérature enfantine

Gurty: Marrons à gogo de Bertrand SANTINI

 La nature s’endort et Gurty se réveille… Hourra ! C’est parti pour de nouvelles aventures couleur marron et goût châtaigne ! Mais une menace plus terrible que celle des citrouilles fantômes et des champignons vénéneux plane dans les environs : un mystérieux voleur d’animaux kidnappe un à un les chats et les chiens du voisinage !!… Alarmés, Fleur et Gurty tentent de se protéger d’une éventuelle attaque. Mais bientôt, Tête de Fesses, est à son tour kidnappé. Plus le choix : Gurty et Fleur unissent leurs forces pour tenter de retrouver leur ennemi préféré…

Edition: Sarbacane Pepix

Nombre de pages: 165 pages

Mon avis: Gurty revient à la campagne pour ce nouvel automne qui arrive. Et comme toujours, elle est heureuse et le manifeste. Elle aime les feuilles qui craque, les marrons qui roulent, et surtout, surtout, ses chers amis!
Comme chaque fois, elle est pleine d’énergie et prête à vivre de nombreuses aventures….
C’est avec chaque fois un plaisir renouvelé que je retrouve la petite chienne (et je ne suis pas la seule, j’ai une équipe au complet qui bondit et trépigne dès que je sors le nouveau tome de son emballage!).
Elle a une philosophie bien à elle. Elle prend la vie comme elle vient, voit chaque jour de nouveaux petits plaisirs (le bruit du bois qui craque dans la cheminée, le bruit des feuilles qui craquent sous ses pattes,…) et du haut de sa petite taille, elle voit des choses qu’on a perdu de vue.
Le côté humoristique de ses raisonnements me ravit au plus haut point. J’ai ri de nombreuses fois à ses péripéties. Plus souvent encore, il me semble, que dans ses aventures précédentes! C’est vous dire.
Mais cette fois, l’auteur lui a ajouté un élément supplémentaire: une petite morale qui m’a énormément plu. Celle de l’amitié solide, des petites attentions et la devise que « tous ensemble, on est plus fort ». Les enfants ne la percevront peut-être pas. Mais elle est bien là. Et ça m’a plu.
Gurty a donc une nouvelle fois fait mon bonheur. Mon seul regret, c’est que les livres ne soient pas un peu plus long, je les termine trop vite hihi.
Je voudrais aussi attirer l’attention sur les jolis dessins qui parsèment les pages, et qui sont vraiment représentatifs de la petite Gurty. Je vous montre…
Rien que ce dessin,  décrivant une rafale de vent, m’a fait hurler de rire….
Et celui-ci représente à lui seul l’esprit d’amitié de Gurty et de Fleur, sa petite voisine (adorable et totalement à la masse)
Je ne peux que conseiller ces adorables petits livres! Monsieur Bertrand Santini, je vous en prie, continuez de nous raconter les frasques de Gurty. On en redemande!
Points attribués: 10/10
Je remercie l’édition Sarbacane pour cette lecture adorable.
Il vous tente?

[amazon_link asins=’237731001X’ template=’ProductCarousel’ store=’aufildespage-21′ marketplace=’FR’ link_id=’67467a3e-ab43-11e7-a6e1-ed3d23689891′]

Documents littérature enfantine

Questions réponses: L’encyclopédie des animaux

Plus de 250 questions réparties en 5 grands chapitres :

Qu’y a-t-il dans la bosse d’un chameau ? Les chiens voient-ils les couleurs ? Les piverts ont-ils mal à la tête ? Les poissons dorment-ils ?…

Avec en plus, sur chaque double page, un quiz express qui pose 3 autres questions passionnantes (réponses en fin de livre !) et un encadré qui favorise l’observation du lecteur.

Edition : Nathan jeunesse

Nombre de pages : 144 pages

Mon avis : J’ai un petit garçon plutôt curieux de beaucoup de choses. Aussi, lorsque je vois ce genre d’encyclopédies, je les prends.
Cette collection, que j’ai déjà maintes fois l’occasion d’ouvrir, est très bien faite. Je vous en déjà parlé plusieurs fois, d’ailleurs.
Dans cette encyclopédie, il ne s’agit pas seulement de recenser un maximum d’animaux différents, en placardant des encarts lourds et ardus à lire pour de jeunes enfants. C’est une encyclopédie POUR les enfants. Qu’est-ce que ça change ?
TOUT…
Le livre est divisée en plusieurs parties, pour les mammifères, les reptiles, les oiseaux, etc. A chaque page, on traite un animal, plutôt connu, qui fait partie de la catégorie traitée. Une double page est chaque fois allouée à l’animal. Une image, au centre des deux pages, représente agréablement le sujet qui est abordé. Tout autour, de petits paragraphes avec une police suffisamment grande permet au jeune lecteur de pouvoir lire par lui-même les informations données. Ajoutons à cela quelques petits dessins colorés, et nous avons là un plaisir renouvelé, chaque fois que l’on tourne une nouvelle page.
De quoi titiller la curiosité, même des plus jeunes. Et je trouve cela parfait ! Pas vous ?
Je conseille donc, une nouvelle fois, cette collection de questions-réponses.
Points attribués : 8/10
Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture instructive.
Il vous tente ?

[amazon_link asins=’2092566709′ template=’ProductCarousel’ store=’aufildespage-21′ marketplace=’FR’ link_id=’47947cee-a364-11e7-a871-f718c868e094′]

littérature enfantine

Le jour où… de Thierry LENAIN

Alors que les enfants jouent à la guerre dans la cour, Raïssa disparaît. Les enfants et la maîtresse la retrouvent enfermée dans un placard, terrorisée. Pour elle la guerre n’est pas un jeu : elle arrive de Syrie, où elle a vécu sous les bombes. Les enfants comprennent son traumatisme, et Helena et Malou le rapprochent de celui de leur grand-mère qui a connu la guerre quand elle était petite. Comment faire pour aider Raïssa ? Les enfants ont une idée : ils vont transformer leur école en école de la paix, interdite à la guerre et à toutes les armes, même en plastique…

Guillaume est tracassé parce que son papa se remarie. Marilou précise à la maitresse qu’il se remarie non pas avec une femme, mais… avec un mari ! En fait, Guillaume a peur d’être homo comme son papa et de ne pas pouvoir faire de bébé, alors que ce qu’il veut dans la vie, c’est être père… Miradie lui dit qu’il pourra adopter un enfant. Alima lui dit qu’ils seront peut-être homos tous les deux et qu’ils pourront faire un bébé et en partager la garde. Avec toutes ces bonnes idées, voila Guillaume rassuré, on peut commencer la dictée !

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 32 pages

Mon avis: Il n’est pas toujours facile d’aborder certains sujet avec des enfants. La guerre, par exemple, un sujet vaste  et complexe. Comment lui expliquer ce qui les engendre, ce qu’elles produisent comme désastre, et surtout les efforts qu’il faut faire pour y mettre un terme?
Un autre sujet compliqué, très souvent, est l’homosexualité. Dans un contexte où l’enfant a un papa et une maman, il faut trouver les bons mots lorsqu’il se trouve confronté à un autre cas de figure.
J’ai apprécié l’écriture de ces deux livres. La façon de placer les sujets (dans une classe, avec un élève « différent ») obligent les petits personnages à s’interroger et à émettre des suppositions. Ces suppositions sont, bien entendu, celles que l’on entend régulièrement dans n’importe quelle cour de récréation.
Heureusement, l’institutrice, dans ces livres, sait faire raisonner ses élèves, et les pousse à reconsidérer leur position.
Bien que ces petits livres ne soient pas épais, ils valent leur pesant d’or, dans le domaine de l’éducation. Les termes sont bien choisis, les explications sont claires et simples à comprendre, et les réactions positives à la fin de chaque livre donne une ligne de conduite appréciable à suivre.
Je pense qu’il est bon d’avoir ce genre de petits livres dans sa bibliothèque, que ce soit chez soi, ou en classe.
Points attribués: 10/10
Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture éducative.
Ils vous tentent?

 

littérature enfantine

Fatou Diallo détective d’Emmanuel TREDEZ

Moi, c’est Fatou Diallo, 9 ans et demi. Avec mon associé Max (oui, bon, c’est un hamster, on fait comme on peut !), bref, avec Max, nous avons créé l’agence de détectives FDD. Dès qu’il y a une enquête à mener, un mystère à élucider, on m’appelle. Pour me trouver, c’est simple : cité des Violettes, bâtiment D, à côté de l’escalier !

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 136 pages

Mon avis: Fatou a de la suite dans les idées. Créative et réfléchie, elle s’intéresse à tout ce qui l’entoure. Aussi, quand une enquête, dans son immeuble, lui est proposée par le concierge, elle se met à la tâche immédiatement.
Aidée de son Hamster, puis de ses amis, elle va trouver la solution à certains mystères….
Fatou Diallo est une petite fille énergique, c’est peu de le dire. Elle réfléchit à toute allure, et du haut de ses 9 ans, ne s’en laisse pas compter.
Cette petite enquêtrice en herbe réaliser plusieurs enquêtes dans ce petit livre. Qui ne trie pas ses déchets? Qui fait des bombes d’excrément devant la porte des voisins? Rien ne l’arrête…
Il s’agit là d’une lecture tout à fait enfantine. Les enquêtes sont courtes mais bien construites. La trame est simple: un problème, une enquête, une solution. Après tout, c’est le meilleur scénario pour un détective.
le plus dans ce roman, c’est l’esprit d’équipe qui se crée avec ses amis, pour pouvoir mener à bien ce travail de détective. Ils montent une équipe, installe un bureau des demandes, organisent des permanences, bref, font les choses bien comme il faut.
Je l’ai lu sans déplaisir. Mais bon, ce n’est pas un coup de coeur non plus. Par contre, pour les enfants, ce livre peut s’avérer être une mine d’idées pour leurs jeux. Je dois que cette pensée-là, par contre, me réjouit. Voilà de quoi leur fournir des heures d’occupation finalement hihi
En somme, ce n’est dont pas une lecture coup de coeur. Mais une lecture agréable.

Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture rapide.

Il vous tente?

[amazon_link asins=’2092558234′ template=’ProductCarousel’ store=’aufildespage-21′ marketplace=’FR’ link_id=’dfcbd917-8c9a-11e7-8fa3-f3c21100c4f8′]

littérature enfantine

Dokeo J’observe la nature de C. JUGLA

Dokeo J'observe la nature de C. JUGLA

Toutes les réponses aux questions des enfants, avec de splendides illustrations fourmillantes de détails, des explications simples, et des activités pas à pas, pour apprendre à identifier les plantes et les animaux, observer les espèces faciles à voir pour mieux les connaître, comprendre les cycles de la nature (le rythme des saisons, les étapes de la vie d’un pissenlit, d’un papillon, d’une grenouille…).

5 grandes parties pour observer la nature : dans la ville, à la campagne, dans la forêt, au bord de la mer, à la montagne.

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 112 pages

Mon avis: Nos enfants sont sans cesse en train de nous poser des dizaines à propos de tout ce qu’ils voient, et ce qu’ils découvrent. Le sujet de la nature ne fait pas exception, bien sûr.
Ce livre est parfait pour répondre à une grande proportion des interrogations qui peuvent traverser l’esprit de nos bambins. Beaucoup de choses y sont abordées: les insectes, les différents arbres, le cycle de l’eau, le monde marin, le monde forestier, et j’en passe!
Tout est bien séparé par endroit abordé: le pré, la plage, les bois, les jardins, etc. Le grand plus de ce livre, c’est que tout y est expliqué avec des mots simples, que même un très jeune enfant peut comprendre.
La disposition de présentation est très agréable: C’est un peu comme un grand album photo accompagné de notes explicatives. De quoi laisser le temps aux jeunes lecteurs de pouvoir assimiler ce qui vient d’être lu à l’aide des images qu’il a sous les yeux.
Un autre bonus, bien appréciables, c’est que ce livre ne se contente pas d’un livre d’explications. Il propose plusieurs activités à réaliser avec l’enfant, comme mettre de l’encre dans l’eau dans laquelle on a plongé les tiges de pâquerettes, et de constater ce qui se passe. On y explique aussi comment constituer un herbier, et la façon de bien s’y retrouver.
J’ai énormément apprécié ce livre, et mon fils, curieux de beaucoup de choses, y trouve son compte. Je vous le recommande.

Points attribués: 10/10

Je remercie l’édition nathan jeunesse pour cette lecture sylvestre.

Il vous tente?

[su_divider]

littérature enfantine

Ouille, ouille, ouille de Delphine GODARD et Nathalie WEIL

Ouille, ouille, ouille de Delphine GODARD et Nathalie WEIL

 Pour dédramatiser les petites appréhensions et expliquer
le fonctionnement du corps, ce livre répond à plus de 80 questions :
Pourquoi doit-on aller régulièrement chez le médecin ?
Comment attrape-t-on une maladie ?
C’est quoi, des anticorps ?
Pourquoi faut-il mettre un appareil dentaire ?
À quoi ça sert, la prise de sang ?
A quoi ça sert de faire une radio ?
+ des schémas explicatifs
+ une double-page de conseils sur les premiers secours !

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 48 pages

Mon avis: Nos enfants nous posent souvent des questions auxquelles on ne s’attend pas forcémen: D’où viennent les microbes? Pourquoi je dois voir le médecin? Comment ça se passe dans mon oreille?
C’est d’ailleurs la période que traverse mon plus jeune fils de 6 ans. Il est très intéressé par tout ce qui concerne le corps humain. Ce livre tombait donc à point nommé. Et c’est avec empressement que j’ai entrepris de le découvrir avec lui.
Le principe est facile: Un thème pour une double page. Chaque question est explorée en profondeur, pas seulement avec une explication toute simple. D’une seule question, comme par exemple, pourquoi dois-je aller voir le médecin régulièrement, le livre creuse un plus la question, que simplement en répondant: pour voir si tu es malade. Au contraire, on explore la pudeur d’un enfant face à un inconnu, les différentes palpations que peut entreprendre le praticien, à quelle fréquence il vaut mieux aller le voir. Bref, de quoi dresser un plan complet d’une consultation de routine.
Tout y est abordé: le rhume, la gastro, la vue, les muscles, les virus, etc. Plusieurs encarts bien séparé permettent aux enfants de pouvoir s’accorder une pause entre chaque, pour pouvoir demander la signification de certains mots (mon fils lisant lui même le livre, il y a encore une partie du vocabulaire qui lui est inconnu, et j’ai trouvé ça plutôt pratique), sans pour autant perdre le fil de l’explication.
A côté de ces textes, il y a une manière ludique de découvrir le parcours de la nourriture ou de l’air inspiré par exemple, grâce à des dessins, des planches simplifiés de biologies, de petites parties de dessins à soulever pour découvrir de nouvelles choses.
Je pense que, vraiment, ce livre est bien conçu. Il explore de nombreux secteur de la biologie humaine, et l’amène au niveau des enfants, afin que tout puisse être compris. Il n’est pas forcément très évident de trouver un livre qui ne soit ni trop simpliste, ni trop compliqué, sur ce sujet, surtout pour un enfant de cet âge.
Je suis vraiment enchantée d’avoir découvert ce livre.

Points attribués: 8/10

Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture instructive.

Il vous tente?

[su_divider]

littérature enfantine

Mabel Jones et le livre de l’apocalypse de Will MABBITT

Mabel Jones et le livre de l'apocalypse de Will MABBITT

 Après avoir sauvé sa petite sœur, Mabel Jones est restée bloquée dans le futur, où les houuu-mains ont disparu. Son objectif ? Découvrir la cause de cette mystérieuse extinction ! Aidée par ses fidèles compagnons pirates, Mabel se lance en quête du Livre de l’Apocalypse, un ancien texte houuu-main qui, elle en est sûre, détient la réponse à sa question. Mais les services secrets de deux États rivaux veulent eux aussi mettre la main sur ce précieux trésor…

Edition: Nathan jeunesse

Nombre de pages: 322 pages

Mon avis: Mabel Jones a sauvé sa petite soeur, et l’a renvoyé dans le monde réel. Mais pour elle, une autre mission s’annonce. En effet, il faut à présent qu’elle retrouve un livre perdu, un livre très très ancien, et qui a une énorme importance pour son univers.
Mabel Jones relève ses manches et enfile ses pantoufles, et là voilà partie dans la jungle avec ses quelques amis…
Mabel Jones! Une petite fille vraiment haute en couleur. Rien ne lui fait peur, elle affronte serpents, crocodiles et pirates sans broncher. Et elle a de la suite dans les idées!
J’avais adoré les deux premiers tomes, vous vous rappelez?
Ces livres pour jeunes lecteurs sont remplis d’aventures. Et ce troisième opus reste bien dans la ligne des deux premiers: risques, secrets, ennemis, amis, et trésor. Que voulez-vous de plus pour que cela plaise aux enfants?
Ah, peut-être des dessins superbement réalisés, attirants et drôles? Ils y sont aussi!
Une police d’écriture et des mises en page originales? Une couverture de livre colorée?Tout est là. Rien de ne manque, vraiment, pour que cette série passe de main en main.
D’ailleurs c’est le cas chez moi. Dès que j’en reçois, j’ai plutôt intérêt à le lire rapidement si je ne veux pas subir le supplice de la planche! Et je comprends mes enfants: J’adore Mabel Jones!! Pourquoi ne l’aimeraient-ils pas? Je vous le demande…
Le must, dans tout ça, c’est que ce genre de lecture peut plaire autant aux garçons qu’aux filles. Pas de problème là-dessus, il y en a pour tous les goûts. Et ça me plaît d’ailleurs. Au moins, pas de catégories à avoir, il est libre d’accès à tous.
J’espère du coup, (vous aussi?) évidemment, qu’il y aura d’autres tomes très bientôt à nous mettre sous la dent!

Points attribués: 9/10

Je remercie l’édition Nathan jeunesse pour cette lecture énergique.

Il vous tente?

 

[su_divider]

%d blogueurs aiment cette page :